Chronique Exclusif

BRIDEAR-Bloody Bride (2021)

22/10/2021 2021-10-22 12:00:00 JaME Auteur : Alfie Correcteur : JBH

BRIDEAR-Bloody Bride (2021)

Retour sur le dernier album de BRIDEAR


© Zest. All rights reserved.

Le Japon est décidemment un pays qui nous réserve de nombreuses surprises métallisées. Alors que quelques groupes arrivent enfin à percer sur le marché occidental, voilà qu'un autre tsunami débarque à l'international avec BRIDEAR.

BRIDEAR c'est cinq charmantes demoiselles qui nous balancent depuis 2019 un heavy metal mâtiné de mélodies pop-rock musclées.
Le premier album du groupe m'avait tapé dans les oreilles malgré quelques réserves et il méritait bien mieux que le parfait anonymat qu'il a connu dans nos contrées. Mais un Japonais, c'est coriace et pour Bloody Bride les Japonaises ont dans un premier temps sorti le disque sur le marché interne.
Le succès aidant, le label a décidé de le sortir à l'international. Contrairement à certains groupes, BRIDEAR ne brille pas par sa vitesse d'exécution. La rythmique envoie du bois et le duo Natsumi/Haru nous en fait voir de toutes les couleurs. Au niveau des guitares, ça envoie du lourd et les riffs et solos de haut-vol se succèdent les uns après les autres et comme le chant en anglais de Kimi frise la perfection, on a tous les ingrédients pour passer un bon moment avec cet album.
Comme sur le premier album, les filles mixent habilement heavy metal punchy et mélodies délicieusement pop. On a même droit à quelques envolées sauvage sur Fake World et Boy, titres dopés par un growl assez réussi. Pour le reste, les titres se succèdent les uns après les autres et je ne vois pas vraiment le temps passer. Le solo de guitare sur un titre comme Boy ferait pâlir bon nombre de guitaristes européens. La rythmique bastonne sec et Kimi alterne chant énervé et voix charmeuse en deux temps trois mouvements. Il n'y a pas à dire, les filles savent y faire et chaque chanson ravage tout dans mon pauvre cerveau.
Le premier album n'était pas parfait et celui-ci n'échappe pas à la règle. Les deux derniers titres sont mignons tout plein mais ils sont mous et ça dénote des dix premiers. Ces deux titres auraient fait meilleur effet si ils avaient été dispatchés sur l'ensemble de l'album.
Bloody Bride confirme l'énorme potentiel de BRIDEAR. Les filles ont réussi le délicat examen de passage qu'est un deuxième album et le seul conseil que je puisse vous donner est de vous jeter dessus!

Tracklist:

1. Deep Blue 
2. Daybreak 
3. Bloody Bride 
4. Dimensions 
5. Keshin 
6. Ashes 
7. Fake World 
8. Glitter
9. Boy 
10. Dream Eater 
11. A Glorious World 
12. Starlight 

Line-up:

Chant: Kimi
Guitare: Misaki
Guitare: Ayumi
Basse: Haru
Batterie: Natsumi


Label: Avex Trax Records

PUBLICITÉ

Dernières news

Top Oricon n°47
Nouvel album de cali≠gari
Oricon 2021 Week 46
Nouvel album de LOUDNESS
Top Oricon n°45
Top Oricon n° 44
Top Oricon n°43
Top Oricon n°42
PUBLICITÉ

Derniers articles

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ