Biographie

Biographie de Lamp: 2000-2020

05/09/2020 2020-09-05 10:00:00 JaME Auteur : Taiyo Someya Traducteur : Paul Chu, JBH

Biographie de Lamp: 2000-2020

Le guitariste Taiyo Someya fait découvrir à ses fans l'histoire du groupe pop contemporain Lamp.


© Botanical House. All rights reserved.

 Pour célébrer le 20e anniversaire de Lamp, nous sommes fiers de partager une biographie du groupe écrite par le guitariste Taiyo Someya. Dans cet article détaillé, il donne un aperçu des œuvres passées de Lamp et met en lumière les principaux tournants de leur parcours commun.


Je me souviens que c'est en février 2000 que moi, Taiyo Someya, Yusuke Nagai et Kaori Sakakibara, avons formé le groupe Lamp. C'est à cette époque que nous avons écrit des chansons ensemble en tant que groupe et que nous avons rassemblé suffisamment de matériel pour une bande démo.

En 2001, dans un petit bar quelque part à Tokyo, nous avons joué notre premier concert. (L'histoire raconte que chacun a apprécié ce moment, LOL.) Cette année-là, nous avons envoyé une démo de quatre chansons à certains labels de musique et avons reçu des commentaires enthousiastes. Cependant, lorsque nous nous sommes rencontrés en face à face, la situation avait quelque peu changé et nous sommes partis sans conclure de contrat.

L'année suivante, nous avons réalisé une démo de dix chansons plus consistantes. C'est à cette époque que nous avons rencontré Sakuma, le représentant de Motel Bleu, un label de musique indépendant, qui a fini par sortir notre premier album, Soyokaze Apartment Room 201, et deux albums suivants : To Lovers et At Komorebi St.

En 2003, après la sortie de Soyokaze Apartment Room 201, nous sommes entrés dans une période de frustration sans fin. Croyant que cet album allait devenir un succès auprès des auditeurs, nous avons accompagné sa sortie d'une tournée nationale de 13 concerts.

C'est aussi à ce moment que nous avons décidé qu'il était dans notre intérêt de prendre le contrôle créatif de tout et de ne pas laisser le label décider à notre place. C'est dans cet état d'esprit que nous avons écrit l'album To Lovers avec une attitude "c'est nous contre le monde".

To Lovers est toujours extrêmement populaire parmi nos auditeurs, tant au Japon qu'à l'étranger. Beaucoup de nos fidèles et de nos fans de longue date le considèrent comme un tour de force - notre chef-d'œuvre. Mais les évaluations de cet album n'ont pas tout à fait répondu à nos attentes, et il n'a pas connu le même succès commercial que notre premier album.

Notre troisième album, At Komorebi St., a été écrit sur plusieurs sessions, nous avons travaillé longtemps sur le matériel pendant des heures sans interruption, à un point où nous avons atteint l'épuisement collectif et le délire. Nous avons travaillé jusqu'à la date limite, mais nous avons pu respecter le délai de sortie prévu en mai 2005.

Bien que ces albums aient été écrits et produits par nous, l'ingénieur de studio que nous avions à l'époque avait ses propres idées et il y avait donc beaucoup de conflits quant à la direction que nous allions prendre. Compte tenu de ce genre d'expériences, nous avons décidé qu'il était temps de laisser tomber le label.

En 2006, nous avons entamé notre première tournée à l'étranger en Corée, avec deux spectacles, l'un à Séoul et l'autre à Jeonju. À notre grand étonnement, les ventes de billets à Séoul ont dépassé celles de Tokyo. Rétrospectivement, ce fut une période extraordinaire et nous ne considérons pas cette expérience comme acquise.

L'année suivante, nous avons sorti une collection de chansons inédites sous le nom d'Afterglow. Il s'agit d'un mélange éclectique de chansons allant des morceaux du compositeur de films italien Piero Piccioni, du légendaire compositeur brésilien Antonio Carlos Jobim et du groupe pop britannique Nirvana des années 1960.

En 2008, nous avons sorti Lamp Phantasma. L'idée derrière cet album était de créer une sortie pleine d'imagerie et d'atmosphère japonaises, sur le modèle de nos chansons comme Cherry Blossom Love et UTAKATA-KITAN et Me, Japanese Boy de Harpers Bizarre. C'est le premier de nos travaux qui a été entièrement autoproduit, et je pense que nous avons obtenu le son que nous voulions créer dès le début.

En mai 2010, en attendant le train dans la campagne, j'ai été frappé par l'idée de sortir un album cinq titres. Nous avons rapidement enregistré des cordes et des cors afin de respecter le délai de sortie. Incroyablement, nous avons réussi à le sortir au début du mois d'août sous le titre The Poetry Of August.

Et en 2011, nous avons sorti Tokyo Utopia Communications, un album composé principalement de chansons écrites entre 2006 et 2011. J'ai le sentiment, personnellement, que cet album déborde de notre écriture et de notre production les plus originales à ce jour.

En 2014, pour notre septième album, que nous avons appelé Yume, Polystar s'est chargé de la sortie. En même temps que la sortie du CD, nous avons sorti une version vinyle qui a également été bien accueillie et qui s'est immédiatement vendue. En tant qu'album purement pop, je pense qu'il est très varié, et beaucoup de ces chansons ont gagné en popularité au fil des ans, notamment des morceaux comme Sachiko, Autumn In City" A " et Symphony, pour n'en citer que quelques-uns.

Après cela, nous avons quitté Polystar et créé notre propre label, Botanical House.

En 2017, nous avons entamé une tournée en Asie et les résultats ont dépassé les attentes.

En avril 2018, nous avons sorti Her Watch et avons soutenu la sortie avec 21 spectacles, notre plus longue tournée jamais réalisée, ce qui a été un signe très positif pour nous. Cet album a été profondément influencé par notre intérêt pour la musique brésilienne des années 80.

Et la même année, au Liquid Room d'Ebisu, à Tokyo, les billets se sont vendus le jour même de leur mise en vente, et nous avons également fait salle comble pour un spectacle d'été que nous avons donné en avril.  Nous sommes retournés en Asie et avons effectué une nouvelle tournée en Chine, à Hong Kong, à Taïwan et en Corée, et avons tenu notre premier spectacle en Indonésie devant un public enthousiaste et favorable.

Pour les réservations internationales : paul.chu@liveexsam.co.jp 

 Chronique de "Her Watch"  Youtube officiel  Lien Spotify
PUBLICITÉ

Artistes liés

PUBLICITÉ