Interview Exclusif

Interview avec Die de DIR EN GREY

14/02/2020 2020-02-14 21:17:00 JaME Auteur : Lucy C.H., JBH Correcteur : JBH

Interview avec Die de DIR EN GREY

Die a reçu l’équipe de JaME dans les coulisses de l’Elysée Montmartre en amont du dernier concert de la tournée de DIR EN GREY, THIS WAY TO SELF DESTRUCTION


© Lucy CH - JaME team

Perché entre le Sacré Coeur et le bohème boulevard de Rochechouart, l’Elysée Montmartre est une majestueuse bâtisse romantique tout en bas-relief, avec une salle de bal centenaire à l'intérieur. Die, l’un des guitaristes du groupe, nous attend en coulisses, assis sobrement à une table de cantine, un sourire hésitant aux lèvres qui se détend au fur et à mesure. D’un calme olympien malgré le compte à rebours pour l’ouverture d’un concert joué à guichets fermés, il a pris le temps de parler à JaME de ses impressions de cette tournée, du processus créatif de leur dernier album, des émotions qu’il espère transmettre aux fans et… de ses impressions de Paris et de la France !



Aujourd’hui, c’est la dernière date de votre tournée européenne THIS WAY TO SELF DESTRUCTION, voulez-vous nous parler un peu à propos de cette expérience ? 


Die : Alors, notre dernière tournée européenne remontait déjà à 2018. Cette année, nous avons commencé par la Russie et ce soir c’est déjà notre dernier concert ici à Paris. Dans chaque salle de concert nous avons été reçus par beaucoup, beaucoup de monde, on nous a vraiment très bien accueillis, c’était une très belle tournée. 


Pendant cette tournée vous jouez surtout des chansons de votre dernier album, The Insulated World, sorti en 2018. C’est un album assez lourd par rapport aux précédents, vous ne trouvez pas ? Quel est le concept derrière ?


Die : Quand nous avons commencé à travailler sur The Insulated World, notre envie était vraiment d’enfreindre toutes les règles, de briser les chaînes, tout ce qui nous retenait avant. Ce n’est pas un processus mécanique, ni juste au niveau de la sonorité, c’est plus complexe que ça. Depuis que l’on a commencé à travailler sur le concept artistique, les idées que l’on voulait exprimer par cet album, notre approche était vraiment de tout mettre de côté, de façon à ce que l’on puisse procéder de façon simple, directe, sans trop y penser. Ceci dit, je ne le vois pas comme un album très lourd, ou au moins pas vraiment plus lourd que nos albums précédents. La sonorité lourde est intentionnelle, par contre, ce n’est pas le produit du hasard. 


En parlant de sonorités lourdes, on décrit souvent Dir En Grey comme un groupe de heavy metal qui traite de sujets très sombres, The Insulated World illustre bien cette tendance. Et pourtant, vos fans semblent trouver quelque chose de positif dans vos compositions. Pensez-vous qu'il soit possible de dire que le métal a aussi un côté lumineux ?


Die :  Bien sûr ! Les paroles de Dir En Grey ont beaucoup d'éléments sombres, c’est notre façon de faire. Mais, vous savez, ce qui compte c’est ce qui vient après tout cela. On le voit bien dans le cas des représentations en live, ça fait ressurgir beaucoup d’émotions mélancoliques, quelques uns des sentiments les plus troublants connus de la condition humaine. C’est l’un des nos principaux concepts, mais ce qui vient après peut très bien être qualifié d’une vraie lueur d’espoir. Quelque chose de positif, de lumineux, comme vous l’avez dit. Nous faisons aussi très attention à la façon dont nos fans réagissent en concert. Nous ne faisons pas que jouer des chansons tristes, puis rentrer chez nous. Non. Nous faisons attention aux réactions, nous interprétons ce que nous voyons, le ressenti des gens. 


En l'occurrence, vous sentez-vous inspiré par des choses qui se passent dans la vraie vie ? Dans votre vie de tous les jours, en tant qu’êtres humains, dans les livres que vous lisez, les films que vous regardez… comment ça se passe? D’où vient tout ce flux créatif ? 


Die : Alors, inspiration, inspiration… (il hésite) c’est très dûr comme question. J’ai vraiment du mal à cibler des inspirations spécifiques, parce que chez Dir En Grey, notre principale envie est de créer des choses que personne n’a jamais créé. Vous savez, quand vous écoutez une chanson et que vous vous dites: "tiens, ça ressemble à ce groupe-ci et à ce groupe-là ?" C’est exactement ça que nous voulons éviter. Du coup, au niveau du filtrage de l’inspiration, notamment, nous commençons par quelque chose de complexe, et puis tout le processus est comme une simplification. Nous passons énormément de temps à arranger les chansons pour qu’elles soient suffisamment accessibles avant de les mettre en CD. C’est un peu à l’inverse de ce que beaucoup d’autres groupes font, je suppose, nous passons énormément de temps à simplifier notre musique dans l'espoir de créer quelque chose qui soit du Dir En Grey.


Pendant votre temps libre, écoutez-vous aussi de la musique dark (sombre)? Ou d'autres genres de musique ?


Die : Au fait, j’écoute tout ce que je trouve de nouveau sur Apple Music. J’aime écouter les nouvelles sorties, j’aime voir comment les différents groupes évoluent… Vous savez, il y a des groupes qui changent vraiment beaucoup, d’autres qui restent toujours fidèles à eux-mêmes, je trouve ça intéressant.


Connaissez-vous et appréciez-vous quelques groupes de metal français ?


Die : Des groupes de metal français… alors, oui ! Dagoba, nous avons joué avec eux en 2015. C’est un groupe très puissant, agressif. Sinon, les fans français, je suis ouvert aux suggestions ! 


Et sûrement on vous conseillera de nouveaux morceaux pour rajouter à votre playlist ! Et pour finir, avez-vous eu un moment pour visiter Paris ? Qu’en avez-vous pensé ?


Die: Oui ! J’étais déjà venu avant, mais cette année c’est la première fois que j’ai monté la butte du Sacré Coeur, soudain je me retrouve avec cette vue magnifique de la ville, c’était vraiment génial. J’aime bien le pain français aussi, les baguettes. C’est vrai que pour vous c’est quelque chose de très simple, mais je trouve ça délicieux !




JaME remercie Die, Veryshow Productions, le management de Dir En Grey et la manager de la tournée et interprète, Nora, pour cette interview.


PUBLICITÉ

Artistes liés

DECAYS © JaME
DECAYS

Sorties liés

Album Edition Numérique 2018-09-26 2018-09-26
DIR EN GREY
Album CD 2018-09-26 2018-09-26
DIR EN GREY
Album CD + DVD 2018-09-26 2018-09-26
DIR EN GREY
Album CD 2018-09-26 2018-09-26
DIR EN GREY
Album CD 2018-10-26 2018-10-26
European Edition DIR EN GREY

Evénements liés

Date Evénement Lieu
  
25/01/20202020-01-25
08/02/2020
Tournée
DIR EN GREY
  
25/01/20202020-01-25
Concert
DIR EN GREY
GlavClub
Moscow
Russia
  
26/01/20202020-01-26
Concert
DIR EN GREY
Aurora
Saint Petersburg
Russia
  
28/01/20202020-01-28
Concert
DIR EN GREY
The Circus
Helsinki
Finland
  
31/01/20202020-01-31
Concert
DIR EN GREY
FZW
Dortmund
Allemagne
  
01/02/20202020-02-01
Concert
DIR EN GREY
Astra Berlin
Berlin
Allemagne
  
03/02/20202020-02-03
Concert
DIR EN GREY
A2
Wrocław
Poland
  
05/02/20202020-02-05
Concert
DIR EN GREY
Islington Assembly Hall
Londres
Royaume-Uni
  
07/02/20202020-02-07
Concert
DIR EN GREY
Le Rocher de Palmer
Bordeaux
France
  
08/02/20202020-02-08
Concert
DIR EN GREY
Elysée Montmartre
Paris
France
PUBLICITÉ