Interview Exclusif

Entretien avec HYSTERIC JAPAN

31/08/2019 2019-08-31 16:00:00 JaME 234 vues Auteur : Christine Traducteur : Noémie, Sophie

Entretien avec HYSTERIC JAPAN

C'est à l'occasion de ses premiers pas à l'internationale, en Suisse, que le groupe HYSTERIC PANIC se confie sur ses sonorités uniques, les séries animées japonaises, les chats et son nouvel album "Survival Game".


© HYSTERIC PANIC. All rights reserved.

HYSTERIC PANIC, un groupe de rock excentrique, est prêt à faire ses premiers pas à l'étranger en se produisant dans quelques jours à peine à la convention Aki no Matsuri, en Suisse. JaME s'est vu offrir l'opportunité de questionner les membres à propos de leur son unique, de leur ressenti concernant les séries animées japonaises, sur leur troisième album complet Survival Game et bien plus encore... de quoi donner aux fans étrangers la chance de mieux les connaître.

Il s'agit de notre premier entretien ensemble : pourriez-vous donc vous présenter ?

Tomo : Je suis Tomo, en charge du chant. Ravi de vous rencontrer.

Tackrou : Je suis Tackrou, guitariste et chanteur. Enchanté.

$EIGO : Je suis $EIGO, je joue de la guitare et je fais les chœurs. Ravi de faire votre connaissance.

Okacchi : Je suis Okacchi, le bassiste. Enchanté.

Yacchi : Je suis Yacchi et je suis à la batterie. Ravi de vous rencontrer.

Il est plutôt difficile de classer le son de HYSTERIC PANIC. Comment décrire votre musique aux lecteurs qui n'ont pas l'habitude de vous écouter ?

Tomo : Je pense que nous pouvons être décrits comme un "mélange", dans le sens le plus large du terme. Nous nous démarquons car nous mélangeons des paroles en japonais et des mélodies japonaises typiques qui contiennent l'essence de la J-pop.

Comment est-ce que le groupe s'est formé et comment vous êtes-vous retrouvés avec trois chanteurs ? Était-ce prévu dès le départ ?

Tomo : En ce qui me concerne, je ne voulais pas faire partie d'un groupe avec un seul et unique chanteur. C'est pour cela que nous avons décidé d'avoir deux chanteurs dès le début. Le hasard a voulu que $EIGO nous rejoigne en cours de route en tant que guitariste et il se trouve qu'il avait une superbe voix. Donc c'est à peu près ainsi que nous en sommes venus à avoir trois chanteurs.

Votre musique varie beaucoup d'un titre à l'autre. Si vous deviez recommander une seule chanson à un nouvel auditeur, laquelle choisiriez-vous ?

Tomo et $EIGO : Usotsuki.

Tackrou : Gachi Koi Darkness

Okacchi : Head Bang!

Yacchi : masquerade

$EIGO : Doraemon

Quel est votre processus d'écriture ? La musique est-elle écrite en grande partie par une seule personne ou bien travaillez-vous tous sur les morceaux ?

Tomo : Chaque membre peut nous présenter plusieurs idées s'il le souhaite (imagerie, combinaisons d'accords, refrains, etc.) et puis nous développons cela ensemble à cinq en tant groupe.

Votre dernier single digital Yowamushi Riot a été décrit comme étant porteur d'un "message". Quel est le message de cette chanson pour les fans qui ne parlent pas japonais ?

Tomo : D'une certaine manière, il véhicule l'idée que même si quelqu'un est faible lorsque seul, chacun peut monter en puissance en se réunissant avec des personnes similaires, en se rassemblant secrètement et en haussant la voix. J'aimerais que nos fans chantent cette chanson tous ensemble.

Votre nouvel album Survival Game sortira le 9 octobre. Que pouvez-vous nous dire à propos de cette sortie ?

Tomo : Il s'agit de notre troisième album complet et il sort trois ans après le dernier en date. Le thème "se battre pour exister" se ressent dès la toute première chanson principale : Yowamushi Riot.

Vous avez la réputation d'avoir quelques paroles très inhabituelles. Parmi vos chansons, y a-t-il une ligne ou un couplet que vous aimez particulièrement ou qui vous reste en tête pour une raison quelconque ?

Tomo : J'ai toujours aimé le hip-hop et ces chansons ont par définition des paroles très différentes du rock ou de la pop habituels. De plus, j'ai été influencé par des chansons de séries animées très japonaises dans l'âme, des chansons électro, de vocaloid, et j'utilise beaucoup de vocabulaire d'internet. Cela créer un mélange d'essences très différentes alors j'ai du mal à trouver un exemple à donner.

Vous avez récemment enregistré une reprise de GO! GO! MANIC, la bande-son de la série animée "K-ON!". Aimez-vous les animés ? Si oui, y a-t-il des séries auxquelles vous vous identifiez ou que vous aimeriez recommander à vos fans étrangers ?

Tomo : Tous nos membres aiment les animés et les mangas. C'est pour cela que nous avons regardé "K-ON!" au moment de sa diffusion. Et puisque que nous avons repris la chanson originale en tant que groupe, si les personnes s'intéressent à cet animé grâce à notre interprétation de la chanson je serais content.

Tackrou : Et “Gintama” dans tout ça ?

Okacchi : “Nichijou”, “Shirobako” et “Clannad”.

Yacchi : “Medabots” et “BrainPowerd”.

Tomo a abordé son envie d'être un invité musical sur Twitter il y a peu. Gardons cela à l'esprit : si vous pouviez collaborer avec un artiste, n'importe lequel au monde, qui choisiriez-vous et pour quelles raisons ?

Tomo : Il y a tellement de personnes avec qui j'aimerais collaborer qu'il m'est difficile de donner un exemple. En plus, j'aimerais aussi améliorer mes compétences vocales avant d'entamer une collaboration. Il y a beaucoup trop de chanteurs que je respecte.

Quel genre de musique écoutez-vous en ce moment ? Y a-t-il des artistes que vous suivez en particulier ?

Tomo : Je reste toujours à l'écoute du hip-hop et de la musique extrême d'où viennent les racines de notre style. Les nouveaux styles émergent constamment alors on ne s'ennuie jamais.

Tackrou : Superorganism.

Okacchi : Marcus Miller.

Yacchi : abingdon boys school.

$EIGO : Slipknot.

Vous allez vous produire pour la première fois à l'étranger lors de votre apparition à Aki no Matsuri. Qu'avez-vous hâte d'essayer maintenant que vous êtes en Suisse ?

Tomo : J'aimerais faire les visites incontournables parce que c'est mon premier voyage à l'étranger.

Tackrou : Je veux visiter une salle de concert suisse.

Okacchi : Je veux aller au sommet Cervin.

Yacchi : C'est la première fois que j'y vais alors je veux apprendre beaucoup de choses !

$EIGO : J'aimerais manger des tas de choses différentes.

Quels sont les autres pays où vous aimeriez vous produire, ou les endroits à l'étranger où vous aimeriez voyager si jamais l'opportunité se présentait ?

Tomo : Personnellement, j'aimerais aller en Angleterre. J'aime la mode qu'on y trouve et ses paysages urbains.

Tackrou : Je veux aller en France.

Okacchi : Londres ! Paris ! L'Italie.

Yacchi : Venise.

$EIGO : La Mongolie.

Vous avez quelques chansons qui parlent de chats (Neko Jigoku et Neko Mafia.) Votre tout dernier logo et le clip vidéo de Yowamushi Riot mettent aussi les chats en avant de façon évidente. Y a-t-il une raison particulière pour expliquer votre attrait pour les chats (plutôt que les autres animaux ?)

Tomo : J'ai vécu avec des chats pendant un long moment alors je suis beaucoup plus attaché à eux qu'aux autres animaux. Ils sont si tsundere que c'en est mignon (personnalité mi-figue, mi-raisin.)

Vous vous êtes produits avec une grande variété d'artistes, des Idols aux groupes de visual kei en passant par les groupes de metalcore. Avez-vous remarqué des réactions particulièrement fortes suite à votre musique de la part d'un type d'audience ? Y a-t-il un genre de public pour lequel vous aimez notamment jouer ?

Tomo : Nous avons actuellement un grand nombre de fans différents. Si on voit ça autrement, je suppose qu'on pourrait se vanter d'être un groupe ayant comme attrait des facettes multiples. Du coup, l'idéal serait de pouvoir créer un endroit où semer les graines de nos charmes chez beaucoup de personnes différentes.

Pourriez-vous adresser un message à l'attention des lecteurs de JaME ?

Tomo : J'ai pour rêve de voyager à l'étranger avec un groupe depuis que je suis petit alors je suis vraiment heureux de réaliser ce souhait pour de vrai aujourd'hui. Je pense que beaucoup de personnes ne nous connaissent pas encore mais si les gens peuvent apprécier notre style de musique en changement constant et qui transporte toujours l'essence même de l'âme du Japon, je serais très heureux. J'ai tellement hâte.

Tackrou : Donnez tout pour nous !

Okacchi : Faites beaucoup de head bang pour nous !

Yacchi : Participons ensemble au meilleur concert jamais fait !

$EIGO : S'il-vous-plaît, venez à notre concert.

JaME aimerait remercier HYSTERIC PANIC, Tamara Schütz ainsi que les organisateurs de Aki no Matsuri de lui avoir offert l'opportunité de tenir cette interview.

PUBLICITÉ

Artistes liés

Sorties liés

Album CD + DVD 2019-10-09 2019-10-09
Limited Edition HYSTERIC PANIC
Album CD 2019-10-09 2019-10-09
Regular Edition HYSTERIC PANIC
Single Edition Numérique 2019-06-19 2019-06-19
HYSTERIC PANIC

Evénements liés

Date Evénement Lieu
  
31/08/20192019-08-31
Concert
HYSTERIC PANIC, SANA
MZA Teuchelweiher
Winterthur
Suisse
  
01/09/20192019-09-01
Concert
Tanaka Kohei
MZA Teuchelweiher
Winterthur
Suisse
PUBLICITÉ