Live Report Exclusif

ANGERME en concert au Nippon Budokan

15/08/2019 2019-08-15 14:40:00 JaME 608 vues Auteur : Noémie, Ashki

Le groupe Angerme a fait ses adieux à sa leader historique, Ayaka Wada, au Nippon Budokan.


© DC FACTORY. All rights reserved.

C'est au Nippon Budokan, à Tokyo, qu'a pris place la dernière date de la tournée de printemps des ANGERME. Cette salle mythique qui accueille aussi bien compétitions sportives que concerts variés a reçu le groupe le 18 juin pour le départ de Ayaka Wada, dernière membre du quatuor d'origine et leader des ANGERME. Nouvelle recrue du Hello! Project en 2004, sa formation s'achève lorsqu'elle intègre le groupe S/mileage (ancien nom des ANGERME) en 2009 et c'est plusieurs années plus tard, en 2016, que Ayaka Wada prend la tête du Hello! Project.

C'est donc avec une émotion toute particulière qu'a été reçue l'annonce de ce concert. Ce sentiment s'est d'ailleurs fait de plus en plus fort au fur et à mesure que l'impressionnant Nippon Budokan s'est rempli.

Le concert s'ouvre sur une première partie exécutée par BEYOOOOONDS, nouveau groupe formé au mois d'octobre 2018, qui interprète son premier single "Megane no Otoko no Ko". La performance est fraîche et enthousiasmante, pour une fois l'adage "entre tradition et modernité" peut être validé, le morceau mélange habillement l'art traditionnel du rakugo et un air pop entrainant. Kiyono Momohime endosse le rôle du conteur et nous narre l'histoire de jeune filles amoureuses d'un mystérieux garçon à lunette qu'elles croisent dans le train tous les matins. Trop timides pour lui avouer leurs sentiments, elles loupent le coche car le jeune homme finira par rencontrer une autre demoiselle... et portera des lentilles de contacts.

C'est ensuite au tour de ANGERME d'apparaître sur scène, toutes vêtues de tenues rouges et étincelantes. Le décor intègre de grands colonnes blanches et partout de la fosse au gradin, un océan de glowsticks illumine la salle. Les premières notes de "Akai Earphone" donnent le coup d'envoi. Le public est aussitôt réceptif. S'enchaînent "Ai Sae Areba Nanni mo Iranai", "Desugita Kui wa Utarenai" puis le dernier titre en date du groupe "Koi wa Accha Accha", interprété sur la plateforme en bout de scène, un hymne sur lequel on ne peut que danser.

Petite pause le temps de présenter chacune des membres sur le grand écran par ordre d'arrivée. S'en suit un MC avec pour invitée Yajima Maimi, ancienne leader de °C-ute, les bras chargés d'un bouquet et qui lit une lettre à l'attention de Ayaka Wada, première séquence émotions dans le grand-huit émotionnel des concerts d'adieu.

Reprise du concert dans des tenues blanches brillantes avec les classiques de l'époque S/mileage "Yumemiru Fifteen", "Mystery Night!", "Wasurete Ageru" et "Kaeritakunai na". S'en suit le deuxième VTR avec cette fois-ci des photos "avant" et "après" de chacune des membres ! L'occasion de mettre en lumière la progression de ANGERME et de ses membres sous le passage des ans. Cela suscite autant d'émotions que de rires affectueux. Bien entendu en tant que fan de la France c'est une photo de leur passage à Paris qui illustrera le passage de Ayaka Wada.

ANGERME revient sur scène, habillées d'un élégant blaser blanc sur une tenue noire. Sur scène, les colonnes antiques du décor ont pivoté pour être remplacées par des colonnes lumineuses à l'apparence plus futuriste. "Suki-chan" est entonné par Ayaka Wada, Oota Haruka et Ise Layla sous les acclamations du public. Dans la fosse, personne ne s'est cantonné aux places assises. C'est bel et bien un medley qui commence ! S'en suit "Watashi, Choito Kawaii Urabanchou" par Kamikokuryo Moe, Kasahara Momona, Funaki Musubu, Kawamura Ayano. Puis "Aa Susukino" par Murota Mizuki, .

Petit interlude de danse. "Watashi no Kokoro" Nakanishi Kana, Takeuchi Akari, Katsuta Rina. Puis "Shooting Star" avec Ayaka Wada en solo ! La foule crie les "calls" en accord avec la chanson. Leur soutien est incommensurable ! Et la voix de Ayacho résonne dans le cœur tout le monde avec son timbre reconnaissable entre mille. "Kousaten" est entonnée sur la plateforme centrale en bout de scène, où une fleur des vents est dessinée, chaque partie étant colorée aux couleurs des membres. Celle-ci se met à bouger et les membres tournent à la manière d'un carrousel avec Ayacho au centre, deuxième grand virage du grand-huit : il est difficile de retenir ses larmes. Puis la partie du milieu se soulève pour porter Ayacho dans les airs, avant d'être rejoint par les autres. Vient "Yumemita Fifteen" morceau qui fait écho au début du groupe et réponse à "Yumemiru Fifteen" chanté précédemment. S'en suis un MC en tenues imprimés "léopard" : "Tsugitsugi Zokuzoku" enflamme la scène avec son rythme endiablé et les effets de lumière mettent en valeur leurs talents de danseuses. "Dondengaeshi" "Manner Mode" "Nakenai ze・・・Kyoukan Sagi" et "Taiki Bansei" marquent la partie du concert où tout va très vite avec des titres énergiques qui enflamment la foule.

Premier rappel - le public crie d'une même voix pour un encore. La salle se teinte en rouge, couleur de la vedette de la soirée.Ayaka Wada arrive vêtue d'un pantalon et d'un bustier blanc et entonne en solo "aMa no Jaku". L'émotion est palpable. Elle avance vers la plateforme centrale, les autres membres de l'autre côté sur la scène principale habillées en tenues casual. Le silence est complet. C'est incroyable et prenant.

Ayaka Wada s'exprime au micro. Elle délivre son message d'adieux.

"Tabidachi no Haru ga Kita" commence puis les membres délivrent un dernier message à l'attention de Ayacho : certaines s'en sortent avec l'humour tandis que d'autres ploient sous les larmes. Encore un moment très fort en émotion des deux côtés de la scène ! à chaque prise de parole, les glowsticks de la salle prennent la couleur de la membre en question. Les membres de ANGERME chantent "46okunen LOVE"  puis "Tomo yo" et on les voit très soudées.  

Second rappel, Ayaka Wada revient sur scène une fois à la demande du public pour le saluer une toute dernière fois.Ayaka Wada est restée forte pour tout le monde : elle montre qu'elle est en paix avec son choix et prête à marcher vers l'avenir. C'est une position très positive qui insuffle de la confiance aux fans et leur donne également le courage de continuer à avancer.  

Set List :

01. Red Earphone

02. I don’t need anything but love.

03. The Nail That Sticks Out Too Much Does Not Get Hammered Down

04. Love is Accha Accha

05. Dreamed for 15 years

06. A Mystery Night!

07. I’ll Forget Everything For You

08. I Don't Wanna Go Home.

09. My Like ~ I am... a Little Cute Secret Juvenile Gang Leader ~ Oh Susukino ~ I am. ~ Shooting Star

10. Crossing

11. Dreamed for 15 years

12. One by One, One after Another

13. A Complete Turnover

14. Manner Mode

15. I Can't Cry… The Fraud of Empathy

16. A Late Bloomer

Encore

01. Contrary

02. Spring for departure has come

03. 4.6 Billion Years Love

04. My Friend

PUBLICITÉ

Galerie

Artistes liés

ANGERME © DC FACTORY. All rights reserved.
ANGERME
PUBLICITÉ