Maruosa

indies - actif (2001 - )
Dans un maelström supersonique, Maruosa exécute une performance à la violence digne d'une fresque infernale italienne du XVe siècle. Seul sur scène, notre homme dégage une énergie largement équivalente à celle d'un groupe de death metal tout entier passé à la moulinette breakcore électronique. Hurlements d'outre-tombe et tourbillon chevelu à émerveiller les vendeurs de shampooing du monde entier, Maruosa démontre pourtant que
l'ultra violence musicale n'est pas forcément synonyme d'épouvante et de destruction.

Hors de scène, il est un jeune homme calme et posé, soucieux de son hygiène alimentaire et physique. Ce qu'il veut transmettre au public c'est une énergie humaine et positive. Maruosa dit : "Il y a beaucoup de gens au
Japon qui ne se sentent pas bien, et ils écoutent de la musique ambiante, calme et planante pour se consoler. Je crois que c'est une erreur, ils feraient mieux d'écouter une musique comme la mienne pour se remonter le moral". Une thérapie par électrochoc comme le suggère le titre de son album Exercice and Hell. Paradoxe d'une transmission d'énergie positive puisée dans une musique à priori bruyante et chaotique.
composition
dernières news et articles
dernières sorties
concerts et événements à venir
liens
publicités