Retour sur le concert d'ASIAN KUNG-FU GENERATION à Paris

live report - 20.07.2013 07:00

C’est dans la salle comble du Bataclan que se produisait ASIAN KUNG-FU GENERATION le 2 juin 2013.

L’entrée sur scène du groupe est à l’image de l’oiseau ornant le fond de la scène : rapide et discret. Le concert qui s'ensuit s'amorce dans un décor baigné d'une lumière ténue. Le chanteur Masafumi Gotoh se plaçant à distance, c’est l’occasion pour les musiciens de se révéler dès le début du spectacle. Le guitariste Kensuke Kita et le bassiste Takahiro Yamada installent alors une musique remarquable et incisive.

S’ensuit le titre Magic Disk. Équipé de sa guitare, le chanteur ravit le public grâce à un style totalement aérien. Se libérant d'une première appréhension palpable, il improvise quelques riffs avec talent. L’ambiance est cosy avec des accents folk. ASIAN KUNG-FU GENERATION sait mettre son public à l’aise.

Le groupe est désormais tout à fait entré dans son concert et les tonalités plus pop sont très bien servies par une ingénierie du son nipponne. Chaque organe musical est clairement audible pour la plus grande satisfaction des fans. Après quelques mots adressés au public, les quatre musiciens réalisent que l'auditoire parisien est bel et bien au rendez-vous. Ce dernier se compose aux deux tiers de jeunes hommes avides d’animes bon marché, de musiques à headbang et, visiblement, de la musique d’Ajikan. Les nombreux pogos qui s'enchaîneront sont d'ailleurs là pour en témoigner.

Sans se prendre au sérieux, le leader de ces japonais venus de Yokohama pratique un chant aux tonalités relativement douces, le tout dans une ambiance où le bon goût est de rigueur. Parsemant le concert, ses envolées vocales en duo avec Kensuke Kita sont élancées sans effort et témoignent de leur complicité pudique. Ajoutez à cela le talent du batteur Kiyoshi Ijichi et du bassiste, et il devient évident qu'AKFG nous offre une de ses meilleures prestations dans une salle de cette envergure. Cela faisait longtemps qu'un artiste n'avait pas offert un concert de J-music ayant une telle âme sonore.

Les titres de génériques font leur effet et l’audience mugit de plaisir, alors même qu’AFKG se permet de revisiter ses classiques par l’ajout de touches personnelles propres à chaque musicien. Le chanteur se change également en DJ, donnant ainsi un nouvel élan au concert. Les chansons s’enchainent maintenant à toute vitesse alors que la pause approche.

Durant celle-ci, on prend conscience qu’avec de tels talents musicaux, il n'est nul besoin d’occuper l’espace par des artifices visuels tels que des maquillages ou des costumes tape-à-l’œil. La musique à elle seule suffit à emplir la salle d’une ambiance très festive.

Le rappel est l’occasion d’un regain de confiance du guitariste qui travaille alors ses cordes de manière presque expérimentale, offrant ainsi un son proche de la Hifi tout à fait parfait lors des balades. Jusqu’au bout, ASIAN KUNG-FU GENERATION aura été au rendez-vous. Sur le second encore, le public lui fera un triomphe bien mérité en guise de remerciement.


Setlist :

Shinseiki no Love Song
Magic Disk
Angou no Waltz
Siren
Re:Re:
N.G.S.
World World World
No Name
Night Diving
Gekkou
Jyuuni Shinhou no Yukei
Korogaru Iwa Kimini Asagafuru
Blue Train
Haruka Kanata
Rashinban
Loop & Loop
Rewrite
Kimi to iu Hana

Encore:
Solanin
Anemone No Saku Haru Ni

Encore 2:
Soredewa, Mata Ashita
artistes liés
concerts et événements liés
ASIAN KUNG-FU GENERATION 02/06

ASIAN KUNG-FU GENERATION
Paris - France
Bataclan
commentaires
blog comments powered by Disqus
galerie photos
publicités