DAZZLE VISION avant le Tekkoshocon

interview - 05.04.2013 07:00

Quelques mois avant sa deuxième performance américaine, nous nous sommes entretenus avec le groupe de screamo-pop.

Mélange d'un son hard-rock et d'une voix féminine qui alterne entre timbre mélodique et death-voice, le groupe DAZZLE VISION est souvent classé dans la catégorie screamo-pop. Il y a de cela trois ans, la formation avait fait ses débuts en Amérique en passant par la convention Sakura-Con de Seattle. Cette année, elle se rend une nouvelle fois aux États-Unis à l'occasion du Tekkoshocon.


Il y a trois ans, JaME avait interviewé DAZZLE VISION avant ses débuts en Amérique. Comment le groupe a-t-il évolué depuis ?

Takuro : La plus grande différence est le fait que John soit devenu un membre du groupe. Au Sakura-Con, les chansons que nous pouvions jouer étaient limitées parce que nous avions un membre de session.
Haru : Je pense que nos chansons et nos concerts se sont considérablement améliorés depuis. Vous pourrez le constater quand nous reviendrons en Amérique en avril.


Le public des conventions d'animes s'intéresse à beaucoup de choses. Selon vous, qu'est-ce qui rend les performances de DAZZLE VISION uniques et qui pourrait amener les jeunes à s'intéresser à la musique japonaise ?

Takuro : L'opportunité que nous avons, en tant que musiciens, de jouer notre musique en live est une leçon d'humilité. Sur scène, DAZZLE VISION va headbanger, sauter, danser et faire des slams. Tous les fans qui nous regardent peuvent danser et crier eux aussi. Tout le monde doit absolument venir voir ça.


En avril, vous allez jouer pour la deuxième fois aux États-Unis, au Tekkoshocon en Pennsylvanie. Comment vous sentez-vous et qu'espérez-vous de cette performance ?

Takuro : Nous n'avons que peu d'opportunités de jouer en Amérique. Alors, pour les gens qui viennent voir DAZZLE VISION, nous voulons rendre cette expérience mémorable.
Haru : Je sais que tout le monde va vraiment se lâcher aux États-Unis. Nous sommes vraiment excités !


L'année dernière, vous avez accueilli Evanescence au Japon. Quel genre d'expérience était-ce ?

Takuro : Ce fut une expérience vraiment précieuse pour nous. Nous en sommes très reconnaissants. Ce fut très stimulant et les membres d'Evanescence étaient vraiment sympa. Ce serait super si nous pouvions faire une tournée en Amérique avec eux un jour.


Vous avez sorti le single Evolution en novembre dernier. Pouvez-vous nous parler du concept de cet opus et nous dire quelle a été votre source d'inspiration ?

John : Le concept d'Evolution se base sur la façon dont la musique, le look, l'esprit de DAZZLE VISION ont évolué. C'est ce qui nous a inspirés. Concernant la musique en elle-même, la seule chose qui nous a guidés était notre idée de créer un contraste entre un son lourd et un message limpide.


La voix de Maiko a été utilisée pour le logiciel UTAU. Pouvez-vous nous expliquer de quoi il s'agit et comment votre voix a été enregistrée à cette occasion ?

Maiko : C'est un logiciel vocal comme dans les chansons d'Hatsune Miku, sauf qu'on peut choisir la voix de Maiko comme thème. On aura alors l'impression que c'est moi ! J'ai enregistré cinquante sons différents comme A, I, U (en japonais) à la suite, ainsi, il y a un son pour chaque syllabe.


Que ressentez-vous en entendant votre voix dans une chanson que vous n'avez pas enregistrée vous-même ?

Maiko : Bien sûr, ce n'est pas mon timbre naturel donc c'est tout de suite différent. Cependant, c'est une sensation très agréable de savoir que j'ai créé chaque son et que quelqu'un va ensuite mettre toute son énergie à réaliser un morceau. S'il vous plaît, utilisez ma voix en toutes occasions !


Maiko, dans notre précédente interview, vous disiez essayer de prendre soin de votre voix. Comment vous y prenez-vous ? Y a-t-il des exercices vocaux particuliers à faire par exemple ?

Maiko : Je prends des cours de chant et ça m'aide un peu. Hurler autant que je le fais impose un lourd travail sur la voix. Je prend beaucoup de vitamines et de pastilles pour la gorge. Je rend aussi régulièrement visite à mon médecin.


Maiko et Takuro sont frère et sœur et jouent dans le même groupe. Que-ce que cela fait de travailler si étroitement avec son frère ou sa sœur ? Est-ce que cela crée parfois des problèmes tels que les chamailleries habituelles dans une fratrie ?

Takuro : Ça ne pose aucun problème. Ce serait mettre la pression aux autres membres et nous avons trop de travail pour ça. Cependant, nous faisons partie de la même fratrie, et nous avons pu avoir des disputes par le passé, mais c'est très rare désormais.
Maiko : Le fait d'être frère et sœur a de bons et de mauvais côtés. Mais travailler avec mon frère est pour moi un avantage. Je pense que nous sommes vraiment doués à deux.


Au-delà du concert au Tekkoshocon, quels sont les plans de DAZZLE VISION pour l'année 2013 ?

Takuro : Pour l'instant, nous n'avons rien annoncé de plus pour 2013. Je ne peux pas vous en dire plus. Cependant, nous allons révéler les choses petit à petit. Nous espérons que les fans ont hâte de connaître nos projets.


Pouvez-vous s'il vous plaît laisser un message à nos lecteurs ?

Takuro : Venez nous voir au Tekkoshocon s'il vous plaît ! Amusons-nous ensemble ! Nous aurons beaucoup de surprises pour vous quand nous reviendrons en Amérique !
Haru : Vous tous, s'il vous plaît, venez nous voir ! Ça va être inoubliable.


Cette interview a été réalisée en collaboration avec Resonance Media.
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités