Retour sur le concert de MAN WITH A MISSION à Paris

live report - 09.04.2013 07:00

MAN WITH A MISSION a rugi pour la première fois dans une salle de concert parisienne le dimanche 3 mars 2013.

L’entrée en scène sur fond de rock tonitruant est remarquable. Alors que le décor est très simple et que les musiciens portent le même uniforme, on ne peut que se focaliser sur les cinq loups entrant dans la pièce. Cette opposition entre simplicité scénique et masques très élaborés retient l’attention des spectateurs bien décidés à profiter de ce concert.

Celui-ci commence par une mélodie simple et efficace. Très rapidement, on se retrouve très loin de Paris. Les guitares, les rythmes, la batterie sont caractéristiques de la Californie ! En effet, dès les trois premiers morceaux, on assiste à une démonstration de rock à la sauce Blink 182 - Offspring, le tout digéré par quelques musiciens américano-japonais.

Le chanteur Tokyo Tanaka, très sportif dans son allure et sa danse, donne beaucoup, attisant le public qui lui est acquis, et il commence seulement à s’échauffer. Ses nombreux échanges vocaux avec le guitariste Jean-Ken Johnny sont assez réussis.

Parmi les différents morceaux joués, c’est avec surprise que l’on entend des airs de rock californien auxquels se mélange de l’électro. Le DJ DJ Santa Monica et le batteur Spear Rib forment pendant quelques instants un agréable duo rarement observé en concert. On entend aussi des airs de ska, pour les chansons les plus entraînantes.

En concert comme en album, MAN WITH A MISSION n’est donc pas cantonné à un seul style de musique et expose ses différentes aspirations avec succès, puisque le public se déchaîne complètement, appréciant sans le moindre doute la prestation.

Après plus d’une heure de concert, une interprétation de Smells Like Teen Spirit de Nirvana est jouée, le public exulte, alors que les guitaristes et le bassiste s’illustrent par leur bonne maîtrise du morceau. Sur ce, une pause donne lieu à la diffusion de plusieurs clips de MWAM, très orientés déconne, sports, snowboard et skateboard. C’est assez cliché, mais ce moment et la distribution de tee-shirts Soundlicious et Nolife maintiennent l’ambiance dans la salle.

Les transitions entre chansons sont simples et techniquement réussies. L’ingénieur du son japonais en régie leur permet de maîtriser totalement ce spectacle. Cependant, un concert de cette dimension aussi cadré provoque un sentiment de manque d’improvisation.
L’orientation électro et ska de la musique est celle où le chanteur principal est le plus à l’aise, la partie rock étant destinée davantage à Jean-Ken Johnny. Les voix y sont relativement peu poussées, au contraire des parties électro et ska où l’attaque des mots, la prononciation s’inspirent du rap, tout comme la posture affichée par Tokyo Tanaka.

Le public présent ce soir n’est pas celui classique de la J-music, il est plus âgé, dans la tranche 20-35 ans et plus masculin, des slams le parcourant. L’ambiance défouloir instaurée par MAN WITH A MISSION le satisfait, le final comme le concert l'ayant captivé et touché.



Set list :

Distance
Feel and Think
Don’t lose Yourself
Welcome to the new world
Smells like teen spirit (reprise de Nirvana)
Take What U want
Get off of my way
Scent of yesterday
Solo

Pause

Never Fxxkin’ mind the rules
Bubble of life
Emotions
Dance everybody
Mash up the DJ!
Take me Home
Fly Again

Rappel : From youth to death
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
galerie photos
publicités