Interview avec B'z

interview - 02.10.2012 07:00

Sur le point d'embarquer pour sa quatrième tournée nord-américaine, B'z prend le temps de répondre à quelques questions pour JaME.

Un an après avoir tourné aux États-Unis, le duo de rockeurs vétérans B'z repart sur les routes du nouveau continent. JaME a eu l'occasion de rencontrer le duo et de découvrir ce qu'il pense de cette tournée, de son futur vingt-cinquième anniversaire ainsi que de son album sorti tout récemment, et pour la première fois intégralement en anglais.

Puisque c'est la première interview que vous donnez à JaME, pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs et nous raconter les détails de votre rencontre ?

Tak : Salut, je m'appelle Tak Matsumoto, je suis le guitariste de B’z. C'est un producteur qui m'a présenté à Koshi lorsque je cherchais un chanteur pour mon groupe. On s'est connu à Tokyo il y a 24 ans.
Koshi : Salut, nous formons ensemble B’z. Tak écrit la musique et joue de la guitare, j'écris les paroles et je les chante. Tak, qui avait déjà travaillé avec beaucoup d'artistes japonais, souhaitait lancer son propre groupe. Son manager lui a fait écouter ma démo en 1988. Voilà comment tout a commencé.

Votre tournée nord-américaine débute au printemps. L'année dernière vous aviez également joué à travers tous les Etats-Unis. Pourriez-vous partager quelques souvenirs avec nous ?

Tak : Se produire aux États-Unis, c'est toujours beaucoup de plaisir ! La chaudrée de palourde que j'ai mangée à San Francisco était formidable !
Koshi : Savoir que des gens étaient venus de très loin pour assister à notre concert, c'était super. C'était sympa aussi de voir le public américain chanter en japonais.

Qu'espérez-vous de cette tournée ? Quelles dates attendez-vous avec le plus d'impatience ?

Tak : Ce sera notre quatrième tournée, mais nous ne sommes jamais passés par la côte Est des États-Unis. Cela fait un moment que je ne suis pas passé par New York non plus, j'ai hâte d'y retourner et aussi de visiter des villes que je ne connais pas.
Koshi : On s'est vraiment amusé lors de la dernière tournée nord-américaine en 2011. C'est un pur plaisir pour moi de donner un spectacle et de voir du monde y assister. C'est un sentiment fort que j'adore, j'aime aussi rencontrer les gens qui vivent là-bas.

Quelle différence y a-t-il selon vous entre une tournée aux États-Unis et au Japon ?

Tak : Nous jouons dans des salles plus petites aux États-Unis, mais j'aime vraiment cela parce qu'il n'y a pas une avalanche de moyens pour assurer. Je peux me concentrer sur ce que je joue avec seulement une guitare et un ampli.
Koshi : Les gens sont très proches de la scène, à tel point que je peux entendre leurs voix et voir l'expression de leurs visages. Ça me fait vibrer.

Les membres de B’z ont été les premiers artistes d'un groupe asiatique à avoir ajouté leurs empreintes et leur signatures au Hollywood Rockwalk of Fame - sans doute un grand succès et un honneur. Pouvez-vous nous parler de cette expérience et sa signification pour B’z ?

Tak : C'était pour moi un de ces moments inoubliables. Je suis vraiment fier et honoré d'avoir pu nous immortaliser au Hollywood Rockwalk of Fame en tant que groupe de rock japonais.
Koshi : C'est monsieur Steve Vai qui a demandé à ce que nous y entrions. Nous sommes très chanceux d'y figurer, c'est un véritable honneur.

Avez-vous un rituel ou une coutume lorsque vous entrez en scène ?

Tak : Nous hurlons "Namaiccho - Yorokonde !" juste avant d'entrer en scène. Ça veut dire à peu de chose près : "Nous allons vous donner le meilleur live de B’z avec plaisir." !
Koshi : Nous nous roulons en boule et nous crions ensemble.

Quelles guitares allez-vous utiliser pour cette tournée aux États-Unis ?

Tak : J'opterai bien sûr pour ma Gibson DC.

Pouvez-vous nous décrire le processus de création d'un album en anglais ? Comment avez-vous choisi les chansons qui y seraient inclues et réenregistrées ?

Tak : J'ai pensé qu'il était temps de sortir des chansons en anglais pour B’z. Nous avons commencé à enregistrer avec Shane Gaalaas en février dernier, c'est un de nos batteurs de sessions. Il est vraiment bon, c'est un musicien très talentueux. Je n'ai jamais laissé quelqu'un d'autre produire B’z par le passé, mais je lui ai fait toute confiance pour faire un bon travail sur les pistes en anglais. Il en connaît long sur la musique de notre groupe.
Koshi : Nous avons pris des chansons de notre répertoire, y avons ajouté des paroles en anglais et de nouveaux arrangements, puis nous les avons réenregistrées. Notre batteur Shane m'a beaucoup aidé. Nous avons cherché quelles chansons fonctionneraient le mieux avec des paroles en anglais.

L'année prochaine vous célébrez le vingt-cinquième anniversaire de B’z. Qu'avez-vous préparé à cette occasion ?

Tak : Je crois que nous tournerons dans tout le Japon pour ce vingt-cinquième anniversaire.
Koshi : Nous allons célébrer cet anniversaire avec une tournée japonaise.

Quels sont vos plans pour l'avenir ?

Tak : Nous ne le savons pas spécialement, mais nous continuerons de faire de la bonne musique pour B’z.
Koshi : Sans nous limiter à l'Amérique du Nord, nous voudrions pouvoir jouer n'importe où dans le monde.

Pour finir, pourriez-vous laisser un message à vos fans à l'étranger ?

Tak : Merci beaucoup de vous intéresser à nous. N'hésitez pas à jeter un oeil à notre nouvel EP et à bientôt en concert !
Koshi : Merci pour votre soutien ! Si vous vous intéressez à B’z, vous pouvez assister à nos concerts ! On espère vous y voir !

Merci beaucoup pour cette interview !
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités