Kanon Wakeshima au Sakura-Con 2012

live report - 07.09.2012 07:00

Kanon Wakeshima a donné une performance des plus énergiques pour sa première fois à Seattle.

Après une attente plus longue que prévue, les lumières s'éteignent enfin, plongeant la salle dans l'obscurité. L'excitation est de plus en plus palpable, chaque spectateur sachant que le moment qu'il attend depuis maintenant longtemps va enfin arriver ! Acclamations et applaudissements se font entendre alors que Kanon Wakeshima entre d'un pas léger sur scène, simplement vêtue d'une tenue blanche assortie d'accessoires couleur crème.

Après le certes court mais lancinant prologue Shakespeare no wasuremono, l'artiste attaque directement avec son premier single sorti en 2008, still doll. Les lignes angoissantes de l’intro sont jouées sans peine apparente au violoncelle. Kanon Wakeshima interprète la première moitié du morceau debout, se déplaçant avec grâce sur scène, avant de s’asseoir derrière son violoncelle blanc, dénommé Mikazuki-san. S’emparant de l’archet, elle salue les spectateurs avec comme s’il s’agissait d’une simple baguette, puis commence à jouer la partition avec intensité. Des acclamations accompagnent cette partie instrumentale interprétée rapidement. Une fois finie, l’artiste se lève et chante le couplet suivant ainsi que le refrain.

Après la deuxième chanson, Kanon Wakeshima s’incline profondément et demande au public s’il s’amuse. Elle fait part de son excitation à l’idée de se trouver à Seattle et appelle les fans à accueillir chaleureusement les deux musiciens, montant alors sur scène, et qui l’accompagneront au piano et au violon.

Kagami, Kajitsu no keikoku et Odette contiennent plusieurs éléments jazz, tels qu’une ligne de piano rapide et nerveuse et une étendue de notes différentes. La dernière ligne du deuxième morceau, « Secret heart, my my little sky », chantée a cappella, résonne dans la grande salle, donnant la chaire de poule à tout le monde. Lors de Marmalade Sky, Kanon Wakeshima accentue chaque mot, comme si elle racontait une histoire, conduisant même le pianiste et le violoniste avec son archet.

« Merci » est un peu le leitmotiv de cette soirée, l’artiste remerciant à chaque fois les fans l’interpelant par des « We love you ! » ou autres « Aishiteiru ! ». Durant un court MC, elle déclare être allée à l’aquarium de la ville et demande dans un anglais parfaitement clair ce qui est populaire dans le coin. On entend dans le public des « Space Needle », des « poissons » et des « café » ! L'artiste dit alors, « Allons au Space Needle, tous ensemble ! », se mettant à rire à peine la phrase finie. Elle formule la même question cette fois sur la nourriture, et après toute une flopée de réponses, elle déclare « Je suis prête pour le challenge ! ».

Surprise par le fait que tant de spectateurs puissent parler japonais, la jeune femme introduit les chansons suivantes, The Dollhouse et Chocolate. Ce dernier est un morceau calme, le violoniste et la violoncelliste pinçant les cordes avec leurs doigts. L’audience ne peut alors que se balancer doucement sur le rythme de la musique.

Pour le dernier titre, Princess Charleston, Kanon Wakeshima demande aux fans connaissant les paroles de chanter avec elle. Beaucoup tapent des mains et l’acclament lorsqu’elle interprète une mélodie compliquée au violoncelle signant la fin du morceau, et par là même, celle de sa prestation. L’artiste réclame des applaudissements pour les deux autres musiciens, puis elle s’incline devant le public et le remercie une dernière fois avant de quitter la scène.


Set list :

01. Shakespeare no wasuremono -Prologue-
02. still doll
03. Kagami
04. Kajitsu no keikoku
05. Odette
-MC-
06. Marmalade Sky
07. Celmisia
08. The Dollhouse
09. Chocolate
10. Waltz
11. Yoake
12. Princess Charleston
artistes liés
concerts et événements liés
Wakeshima Kanon 07/04

Wakeshima Kanon
Seattle, WA - United States of America
Washington State Convention & Trade Center
commentaires
blog comments powered by Disqus
themes liés

Sakura-Con 2012

galerie photos
publicités