Interview avec ACE – Anonymous Confederate Ensemble –

interview - 11.07.2012 07:00

Les pirates d'ACE – Anonymous Confederate Ensemble – ont bien voulu répondre à nos questions avant de voguer vers les côtes européennes pour leur première tournée sur le Vieux Continent !

Bonjour, pouvez-vous vous présenter ?

Nimo : Bonjour, je suis Nimo, un membre de l’équipage d'ACE en charge d'enchanter vos oreilles et de gagner vos cœurs avec ma voix.
Rookie : Salut, je suis Rookie, l’homme au violon, mais pas seulement. Enchanté.
Toshi : Bonjour tout le monde, je suis Toshi mais, s’il vous plaît, n’hésitez pas à m’appeler “Fire Bass” également.


Comment le groupe s'est-il formé ? Comment vous êtes-vous rencontrés ?

A : Nous sommes venus au monde sans savoir ce qui nous attendait dans le futur. Nous avons grandi et finalement le destin nous a réunis ensemble sous le même nom, avec le même rêve et le même but. Nous nous sommes rencontrés parce que nous le devions, nous avons formé ACE parce que chacun de nous faisait partie du même idéal. Tout cela nous a rendu plus fort, a fait de nous ce que nous sommes.


Comment avez-vous choisi ce nom ACE – Anonymous Confederate Ensemble – ? Y a-t-il un sens caché derrière ?

A : Si nous vous le disions alors tous nos secrets seraient avoués... Et nous ne serions plus un groupe d’anonymes, n’est-ce pas ?


Vous vous appelez Anonymous Confederate Ensemble, mais vous utilisez également la lettre A ou encore A(ace). Quelle est l’écriture correcte pour le nom du groupe ?

A : A (エース), A est la bonne écriture mais il faut le prononcer ACE.


Pouvez-vous nous parler du concept du groupe ? Pourquoi avoir choisi le thème de la piraterie ? Est-ce quelque chose que vous allez conserver ou pensez-vous changer dans le futur ?

A : Nous sommes actuellement en voyage à travers le monde pour découvrir divers trésors et les cœurs de nos Hearties (Nom donné à ses fans). Les pirates sont des âmes libres de naviguer partout dans le monde et de prendre ce qu’ils considèrent comme ayant de la valeur pour eux afin de l'intégrer à leur existence, que ce soit dans le look, la musique ou encore leur comportement. C'est pour cela que nous avons choisi ce style de vie, de partir à la recherche de notre trésor et de conquérir le cœur de nos Hearties. Choisir la vie de pirate, c’est emprunter un chemin duquel on peut difficilement revenir. Une fois que vous vous êtes habitués à la liberté absolue, il est alors difficile de se conformer aux règles de la vie quotidienne, vous ne croyez pas ?


Selon votre site internet, un membre de votre équipage est actuellement en voyage. Qu’entendez-vous par là ? Va-t-il revenir dans le groupe ou planifiez-vous de recruter quelqu’un de nouveau pour le remplacer ?

A : Mucho Gracias voyage actuellement, seul lui sait combien de temps va durer son périple et où cela va le mener.


D’où venez-vous ? Est-ce que cet endroit a influencé votre musique ?

A : Nous sommes Anonymous Confederate Ensemble, nous venons de partout tout comme notre musique. Tout lieu, situation, personne, objet a joué un rôle et influencé la musique que nous créons. Le trésor qui est devenu une partie de nous, nous avons choisi de le donner au monde en retour pour qu’il en profite.


Qu’est ce qui vous rend spécial parmi les autres groupes de visual kei ? Est-ce le fait d’avoir un violoniste ? Rookie Fiddler, pourquoi avoir choisi de jouer de cet instrument et pourquoi avoir décidé de le faire dans un groupe de visual kei ?

A : Le son d'un violon bien joué incarne l'émotion pure. Étant pirate, j'oserais comparer les sons d'un violon à un voyage à travers le vaste océan. Parfois ils sont faibles, chuchotent comme le vent et réchauffent comme les rayons du soleil d'une paisible journée. Et alors ils deviennent de plus en plus forts, tellement forts qu'ils vous donnent le sentiment d'entrer dans une tempête où le vent se fâche, tout devient rapide alors que vous pensiez que rien ne pourrait arriver... Puis ils chuchotent à nouveau comme un doux Heartie chanterait une berceuse pour vous endormir. La combinaison du son du violon avec des éléments de musiques rock est un autre moyen de transformer quelque chose de familier en quelque chose de nouveau. Nous faisons juste cela et plus encore !


Si vous aviez un morceau de votre répertoire à conseiller à une personne qui ne vous a jamais écouté, lequel choisiriez-vous ?

A : Night Of The Knights!Peut-être parce que cette chanson combine parfaitement tous les éléments qui font ce qu'A est. Si vous ne l’avez jamais écoutée, faites-le ! Nous sommes sûrs que vous l’aimerez !


Un de vos albums, White album, est consacré aux influences musicales de différents pays. Quelles ont été vos inspirations ?

A : Comme nous l’avons dit avant, nous sommes influencés par diverses choses. Mais ce qui est clair, c'est que vous pouvez définitivement sentir combien notre passion pour le Japon est forte dans nos chansons.


De quel pays la musique a-t-elle été la plus difficile à interpréter ?

A : Toutes et aucune en même temps. Vous voyez, quand vous prenez ou empruntez quelque chose, vous voulez cette chose parce que vous l’aimez. C’est pareil pour notre musique, quand nous aimons quelque chose, nous l’absorbons dans nos cœurs, nos esprits, nous méditons dessus, nous le laissons fusionner avec nos âmes, désirs, vœux... Et puis on le laisse sortir sous la forme de notre musique. Parfois ce processus ne prend que quelques instants, parfois plus longtemps. Mais quand vous faites quelque chose avec passion, rien n’est difficile.


Comment décririez-vous votre dernière sortie, l’album Tales for the Abyss ?

A : Tales of the Abyss est un autre pas dans le voyage d’A. Il contient toutes les sorties, les choses que nous avons faites et qui sont ce que nous sommes. Nos sentiments, nos expériences et nos pensées. Ils sont tous venus sous cette forme, nous les avons recueilli et maintenant en échange de votre fidélité, nos chers Hearties, nous vous offrons ces chansons.


Vous allez vous produire pour la première fois en Europe. C’est aussi la première fois que vous jouerez à l’étranger en tant que groupe. Êtes-vous impatients de vous produire devant un autre public ?

A : Oui bien sûr ! Nous sommes tous très impatients et nous espérons voir le plus de monde possible pour nous rejoindre dans notre voyage. Puisque vous ne pouvez pas demander quelque chose que vous ne connaissez ou ne possédez pas, nous ne pouvons pas en dire encore beaucoup sur le public européen. Mais nous demandons à tous ceux qui viendront de partager avec nous les choses les plus précieuses qu’ils ont. Nous voulons être avec vous, vous rencontrer, rire et passer du bon temps ensemble.


Le nom de votre tournée européenne est Absolute Conquest of Europe. Pensez-vous que votre musique peut conquérir le cœur des Européens ?

A : Nous sommes sûrs que oui. Un des avantages qu’offre notre musique est qu’elle est facile à assimiler par n’importe qui. Le mélange des éléments qu'elle contient ne va pas uniquement aux oreilles ou à l'esprit, mais également au cœur des gens, réveillant quelque chose en eux, un souvenir, une émotion, qu'ils s'en rendent compte ou non. Nous mettons tout notre amour dans notre musique et nous aimerions croire que les personnes qui l’écoutent le ressentent. Vu que nous offrons nos cœurs, comment ne pas en conquérir en retour ?


Qu’espérez-vous le plus dans cette tournée européenne ? Quel pays avez-vous le plus hâte de visiter ?

A : Nous sommes excités par chacun des lieux que nous allons visiter car chaque recoin de ce monde possède sa beauté et ses trésors. Nous voulons faire de grands concerts et que les personnes profitent de chacun des moments passés avec nous.
Nimo : J’adore les sucreries et en France je vais assurément goûter les crêpes françaises !
Tosh i: Je suis vraiment curieux des pizzas que vous avez.
Rookie : Je veux des cœurs !!!


Certains de vos concerts vont se faire avec le groupe Anli Pollicino. Vous connaissez-vous ? Quelle relation entretenez-vous ?

A : Les membres d'Anli Pollicino sont nos amis et nous sommes très impatients de jouer ensemble pour vous. Nous sommes vraiment excités à l’idée de cette tournée et nous vous promettons de faire notre maximum pour que chacun des concerts soit le meilleur que vous n’ayez jamais vu.


Avez-vous un message pour nos lecteurs ?

A : C’est la première fois que nous allons jouer à l’étranger. Nous espérons voir beaucoup d’Hearties en Europe. S’il vous plaît, venez nous rencontrer et amusons nous ensemble. A bientôt !


JaME tient à remercier A et Paula de Kanzen Music pour avoir rendu cette interview possible.
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités