Interview avec the fool

interview - 25.05.2012 07:00

Après son concert italien le 6 novembre, Gunji de the fool a accepté de répondre à nos questions.

Le groupe de visual kei the fool a terminé sa deuxième tournée européenne Japanese Jet Boyz Override to Euro par un concert à Paris le 20 novembre 2011. Après son concert à Rome le 6, le chanteur charismatique Gunji a été assez gentil pour répondre à nos questions sur la tournée, ses fans et le nouvel album du groupe.

Merci beaucoup pour cette interview !

Gunji : Merci à vous.


Vous êtes en tournée en Europe en ce mois de novembre. Comment cela se passe-t-il ?

Gunji : La tournée européenne 2011 est un voyage à succès grâce aux fans européens.


Avez-vous quelques anecdotes à partager avec nous qui vous seraient arrivées pendant la tournée ?

Gunji : A Nancy en France, nous étions à l’hôtel et je prenais ma douche. Je suis allé dans la chambre de Goo pour prendre le shampoing quand soudainement la porte de ma chambre s’est refermée et je me suis retrouvé seul dans le couloir en portant juste une serviette.


Faire des tournées en dehors du Japon doit être vraiment difficile. Pouvez-vous nous décrire une journée normale pendant une tournée à l’étranger ?

Gunji : Je passe ma journée à lire des livres et mettre à jour le blog de the fool, le Twitter, partager les news avec tout le monde. Si nous avons encore du temps libre après cela, nous allons visiter les villes.


Comment vous sentez-vous en face d’un public étranger, étant donné qu’il approche le groupe et la musique de manière différente par rapport au public japonais ?

Gunji : Dans tous les différents pays du monde, le soutien pendant les concerts de nos fans, qui aiment la musique de the fool, est quelque chose que nous apprécions sincèrement.


Que pensez-vous des fans européens ?

Gunji : Je les aime. Je veux faire plus de concerts en Europe l’an prochain.


Pourquoi appelez-vous vos fans “Crazy’s Crew” ?

Gunji : Parce que ce sont les personnes qui supportent les fous de the fool.


Le 1er novembre, votre troisième album Do the fool est sorti. Pouvez-vous nous parler du travail derrière cet opus, du déroulement de sa création et d'autres choses intéressantes à son sujet ?

Gunji : Ce fut un vrai travail de voyage dans les sons passés, présents et futurs de the fool. Vous pouvez entendre des chansons "folles" composées avec un son vraiment particulier et des mélodies élégantes.


Où puisez-vous l’inspiration pour composer vos chansons ?

Gunji : Je m'inspire des choses qui m’arrivent dans ma vie. J’exprime ma gratitude et mes émotions ressenties dans la vie de tous les jours, le bonheur, l’amusement, la tristesse, tout est lié à mon inspiration.


Quelle chanson aimez-vous le plus dans celles que vous avez créées ?

Gunji : Evidence, mais ça change tous les jours. (Rires)


Puisez-vous votre inspiration d’un musicien ou d’une idole parfois ?

Gunji : De LUNA SEA,B-T, Slipknot, Daft Punk, Chemical Brothers, UNDER WORLD, Jimmy Eat World, MUSE, KEN ISHII, The prodigy, Radiohead, Cold Play, Boom Boom Satellites, Lunatic calm, Fat Boy Slim, Maroom5, Polysics, The Used, Weezer, Oasis, Marilyn Manson, LINDBERG, KoRn, JUNO REACTOR, Incubus, Disturbed, Deftones, the band apart, tool, U2...


Pouvez-vous laisser un message pour vos fans ?

Gunji : A tous les fans de the fool, merci de continuer à nous encourager. Nous allons continuer à faire de la musique pour vous voir sourire. Nous reviendrons en Italie vous voir. Avec tout mon amour et ma gratitude. Bisous, bisous, bisous.


JaME voudrait remercier the fool et Ramen Events pour avoir rendu cette interview possible ainsi que Valeria pour son aide à la traduction.
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités