MAN WITH A MISSION - MAN WITH A MISSION

chronique - 20.05.2012 07:00

Punk rock rap songs ~Wolf mix~

Comme chaque année, la convention Japan Expo offrira au public européen l'opportunité de découvrir des artistes japonais plus ou moins connus en France. A cette occasion, nous nous sommes penchés sur MAN WITH A MISSION et son album éponyme paru en 2011. Alors, autant le dire tout de suite, il va être difficile de digérer les influences de la formation tant elles sont nombreuses. Amateurs d'éclectisme et de gros son, prenez la peine de vous asseoir, ça en vaut le coup ! Ce groupe portant des têtes de loup se revendique du rock alternatif, majoritairement orienté punk-rock, avec un dénommé DJ SANTA MONICA (auparavant dans les groupes de rock on les appelait programmeurs, les temps changent) et un guitariste rappeur. Rien que ça !

Effectivement, l'album qu'il nous est donné à écouter part réellement dans tous les sens. Do you like punk? Si ce n'est pas le cas, vous risquez quand même d'apprécier. Le punk-rock n'est pas une base qu'on peut dire variée, et ces mecs s'offrent toutes les libertés : entre introductions électroniques et power chords sur des couplets très souvent rappés, MAN WITH A MISSION n'est pas un groupe qui s'écoute mais qui se vit. L'album est plein de morceaux dansants qui sentent le live à pleine truffe : la piste d'ouverture, DANCE EVERYBODY, s'orne de nombreux samples électro et autres scratches empruntés au hip-hop et à la culture de la rue, enjolivés par le punk-rock sorti de ses nombreuses influences. Quality Street. C'est qu'on n'accueille pas ses invités avec de la sous-marque. La suite, je vous la donne en mille ! Faites bouillir à feu doux des introductions électro, pensez à rapper vos couplets (il va falloir vous y habituer, c'est ce qui fait recette), faites revenir vos refrains chantés en les saupoudrant de quelques effets sur les voix, puis hurlez à la Linkin Park. N'hésitez pas à remuer votre popotin, le précédent amuse-gueule et l'assiette de FLY AGAIN ou HASTA LA VISTA sont là pour ça.

Variez les plats en portant à ébullition différentes voix, afin de contenter tout le monde. Tentez le mélange parfait entre TOKYO TANAKA et JEAN-KEN JOHNNY, vous obtiendrez peut-être un NOTHING'S GONNA CHANGE MY WAY digne de vos invités, et forcez un peu sur les samples de voix à l'étouffée en break ! Faites chanter vos oignons en les saisissant sur les deux faces (dommage, ce disque n'est pas sorti en vinyle), de l'un à l'autre vous aurez peut-être la chance de trouver le son J-rock de Mr.Children avec SCENT OF YESTERDAY, ou des paroles inspirées ("Say yeah, hey yeah!") pour boucler la cuisson de TRIUMPH OF THE DAY qui saura assurément ravir votre tablée. Pensez à bien organiser votre dîner : les enchaînements doivent surprendre, continuez de jouer sur l'hétérogénéité dans votre composition.

Certains morceaux sont vraiment faciles à réussir : si les mid-tempo rock manquent d'assaisonnement, ajoutez de fines lamelles de piano, quelques tranches d'orchestre de cordes en pont et en refrain, puis dispersez quelques "la la la..." pour obtenir un somptueux RAIN OF JULY. Pour le dessert, nous vous recommandons un WHITE WORLD sans chichis, bouillonnant en flow, et n'hésitez pas à pousser la mélancolie du refrain pour en parfaire le glaçage. Ce ne sera peut-être pas bien original, mais inutile de prendre de risques et de provoquer une indigestion, vos invités ne reviendraient peut-être pas.

Les musiciens de MAN WITH A MISSION ne sont pas les plus talentueux qui soient. Leur maîtrise de l'instrument n'est pas absolue, JEAN-KEN JOHNNY à la guitare sort quelques power chords par ici et quelques soli par là, mais rien de plus original que son pseudonyme. KAMIKAZE BOY à la basse reste dans un registre punk-rock monotone sans chercher à envoyer du fill suicidaire, et SPEAR RIB à la batterie n'a pas un jeu techniquement très varié. Comme pour tout bon punk-rock, il n'y a effectivement pas grand chose à dire tant sur la musique que ceux qui la jouent. Alors, que reste-t-il ? MAN WITH A MISSION, bien inspiré, a rajouté quelques éléments funk, hip-hop et électro à sa musique en gardant l'aspect un peu brouillon du genre garage. Le résultat ? Le rock alternatif de cette formation est rythmé et violent à la fois, avec un côté joyeux qui rappelle au dancefloor. Un groupe à voir en live si vous aimez ce type de mélange qui, c'est certain, ne plaira pas à tous les publics. Si l'indigestion ne vous fait pas peur et que vous aimez la musique pop-rock, le rap et que ça bouge son booty sans chercher à tricoter des gammes néoclassiques, foncez !
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités