SCANDAL VIRGIN HALL TOUR 'BABY ACTION' au Nakano Sun Plaza

live report - 11.05.2012 07:00

SCANDAL ou le rock féminin dans toute sa splendeur.

Après avoir terminé avec succès sa tournée asiatique qui l'a amené à jouer à Hong Kong, Taiwan et Singapour, SCANDAL en débute une nouvelle intitulée SCANDAL VIRGIN HALL TOUR 2011 “BABY ACTION”, durant laquelle le quatuor se produit à travers le Japon. A mi-chemin, les filles jouent sur une scène de Nakano, à Tokyo. La place aux abords de la salle est bondée, la foule venue voir le concert de SCANDAL étant principalement composée de jeunes hommes, avec quelques rares filles éparpillées de-ci de-là.

7!! (prononcer "Seven-oops"), groupe originaire d'Okinawa formé en décembre 2010 autour de la chanteuse NANAE, est en charge d'assurer la première partie. Le quartette est composé de deux membres féminins - NANAE au chant donc et MAIKO à la batterie -, ainsi que du guitariste MICHIRU et du bassiste KEITA. Ils sont tous vêtus de tenues colorées, qui s'accordent avec leur musique pop-rock enjouée et leur attitude scénique joviale.

Le quatuor démarre son set avec Fallin’ Love, premier single major sorti en mars 2011. Les fans sautent avec enthousiasme au rythme du morceau, bougeant leurs bras en l'air à chaque fois que la chanteuse leur en fait signe. Bien que le groupe ne soit pas l'attraction principale de cette soirée, le public prend son pied. Le set se conclut avec le dernier single en date, Bye Bye, une chanson un peu plus nostalgique qui semble appropriée pour fermer la marche.

Peu de temps après, la salle est de nouveau plongée dans l'obscurité et les fans remplissant le Sun Plaza Hall commencent à applaudir. Une douce musique de fond aux airs Disney retentit, tandis qu'une clé de musique bleue ciel décorée d'un nœud rose étincelant, descend dans le fond de la scène. Ses lumières clignotent joyeusement, mais soudain un claquement bruyant se fait entendre et la salle s'obscurcit à nouveau. Alors que la clé tombe derrière l'estrade, une alarme se met en route et des gyrophares éclairent la scène en tournant rapidement. Deux clôtures en métal apparaissent dans un grand fracas, donnant à la scène une impression de sombre ruelle située dans un quartier mal famé.

Le public applaudit bruyamment dès que les filles surgissent sur scène, toutes quatre vêtues de noir avec des pointes de blanc, en mini-jupe ou short, et chaussées d'une paire de lourdes Dr. Martens. La chanteuse principale, HARUNA, arbore une nouvelle coupe blonde à longueur d'épaule tandis que la guitariste MAMI a attaché ses longs cheveux blonds en queue de cheval. Alors que les fans les acclament, elles commencent avec la première chanson de la soirée : LOVE SURVIVE.

Après qu'elles ont souhaité la bienvenue aux fans, ces derniers ont pu voir apparaître les lettres de « BABY ACTION » scintillantes derrière les membres. La foule s'éclate sur le rythme enjoué de Scandal nanka buttobase durant lequel les filles se partagent les lignes de chant accélérant la cadence de manière synchronisée. HARUNA et TOMOMI, dont les voix sont propres et distinctes, alternent les parties vocales. La première a un timbre un peu nasal tandis que celui de la seconde est plus aiguë et violent.

Sur DOLL, après avoir encouragé la foule, HARUNA et MAMI mettent leur guitare de côté, échangeant pour des instruments modelés au couleur du chat mascotte de SCANDAL. Cependant, les guitares et leur propriétaire sont bien les seules choses mignonnes de ce spectacle, car le son lui est puissant et lourd, montrant que des filles aussi peuvent faire un rock décoiffant. Les fans hurlent bruyamment pendant la performance de ce morceau et font tourner leur serviette au rythme de la musique.

Comme on pouvait s'y attendre, la set list contient principalement des chansons tirées du nouvel album, BABY ACTION. Sur Dobondobondo no theme, TOMOMI et MAMI se sont revêtues d'un survêtement Adidas rouge, avec casquette et grosses lunettes sur la tête, posant comme des artistes hip-hop. C'est certainement là l'un des moments forts de la soirée. Les jeunes filles commencent à raper sur un beat hip-hop, se relayant au chant. Elles font un bon boulot avec leur « Come on, come on! » enthousiasmant la foule, qui répond à chaque fois qu'un micro est pointé vers elle.

Durant le MC suivant, les membres parlent de leur guitare en forme de chaton. Elles expliquent qu'elles n'ont pas besoin d'ampli, car les pattes des chatons en font office. « N'est-ce pas mignon ? » demandent-elles aux fans, qui applaudissent en réponse. Elles expliquent également que les guitares sont en vente via leur fan club et se rient d'elles-mêmes alors qu'elles s'entendent parler comme des démarcheuses.

Elles continuent avec une amusante anecdote au sujet de RINA la batteuse, qui souhaitait s'entraîner à chanter au karaoké. Cette dernière se sentant gênée d'y aller seule, a prétendue être au téléphone avec une amie qui l'attendait dans la salle. Une fois sur place, elle fut terriblement embarrassée de voir que la chanson de SCANDAL sur laquelle elle voulait s'entraîner n'était pas disponible. Au final, elle a chanté a cappella, pour éviter que son passage au karaoké soit vain. Les fans rient à l'écoute de cette histoire, puis il est temps de passer à la chanson suivante : Appletachi no dengon.

Les lumières s'éteignent une nouvelle fois et le silence envahit le Sun Plazza avant que les premières notes de HARUKA ne retentissent. Dans la salle cependant, plusieurs voix masculines vocifèrent le nom de leurs membres favoris. Un spot lumineux éclaire alors la scène et illumine HARUNA qui chante les premières lignes a cappella. Comparée aux autres compositions qui débordaient d'énergie, HARUKA est un plus feutrée, mais avec un refrain entraînant qui pousse tout le monde à balancer ses bras de droite à gauche. Après cette chanson vient un nouveau MC pendant lequel les filles parlent de leur sortie de l'année, de la reconnaissance qu'elles ont pour leurs fans et de leur prochain concert au Nippon Budokan. « Venez tous ! » concluent-elles.

Après SCANDAL BABY, les quatre demoiselles saluent la foule et disparaissent de la scène. La salle s'assombrit et les mâles présents commencent à scander le nom du groupe pour un rappel. Après plusieurs minutes de hurlements déchaînés, il revient sur les planches pour jouer. Cette fois-ci les membres portent les tee-shirt de la tournée. Les filles se déchaînent sur les deux derniers morceaux, tandis que les lettres de « BABY ACTION » vacillent en fond. Puis, alors qu'une musique d'ambiance est diffusée, elles s'inclinent devant leurs fans sur l'avant scène. Leurs noms sont appelés un à un et chacune reçoit son lot d'applaudissement. SCANDAL remercie et salue ses fans une dernière fois avant de disparaître de la scène pour de bon cette fois.


Set list 7!!

01. Fallin’ Love
02. Ai no kotoba
03. Lovers
04. Bye bye

Set list SCANDAL

01. LOVE SURVIVE
02. Sparkling
MC
03. Scandal nanka buttobase
04. Sono toki, sekai wa kimi darake no rain
05. DOLL
06. Shoujo S
07. Shoujo M (short version)
08. Dobondobondo no theme
09. Appletachi no dengon
10. Maboroshi Night
11. Tokyo skyscraper
12. BURN
13. HARUKA
MC
14. Pride
15. Very Special
16. Shunkan Sentimental
17. EVERYBODY SAY YEAH!
18. SCANDAL BABY
MC
19. GLAMOROUS YOU
20. one piece
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
galerie photos
publicités