THE NIGHT WITH DREAMS COME TRUE à Los Angeles

live report - 06.02.2012 06:00

Danse, divertissement et énergie durant THE NIGHT WITH DREAMS COME TRUE

Après presqu'une décennie, DREAMS COME TRUE revient aux États-Unis pour offrir une prestation spéciale à l'occasion de la tournée DREAMS COME TRUE WONDERLAND 2011. Le premier concert de la tournée nord-américaine s'est tenu à guichet fermé au Wiltern Theater, lieu historique de Los Angeles. La petite scène au décor épuré permet à chacun de focaliser son attention sur le groupe. Sans le faste et le glamour caractéristiques des grands événements, l'atmosphère dégage quelque chose d'intime tout en restant excitant.

Le spectacle commence assez simplement : les musiciens et les danseurs investissent triomphalement la scène sur le thème de WONDERLAND, Miwa Yoshida fermant la marche. Accompagnée de danseurs habillés de blanc, la chanteuse salue l'audience et est presque submergée par ses cris. Ravi par toute cette énergie positive, DREAMS COME TRUE commence sa première chanson, Nandodemo. Bien que la majorité des spectateurs soit des femmes d'âge mûr, tout le monde bouge et saute, tant et si bien que le sol en vibre. Masato Nakamura se tient sur la droite de la scène et balance ses hanches en rythme, tandis que les cinq cuivres situés sur la gauche de l'estrade agitent leurs instruments avec panache. Miwa, excitée par la performance, crie « encore ! » jusqu'à se casser la voix.

Après deux autres chansons, la chanteuse débute un petit MC. Essoufflée et tremblante, elle parle de leur tournée WONDERLAND de cette année, et oblige Masato à saluer l'auditoire. Dans un mélange d'anglais et de japonais, il commence à traduire les paroles de Miwa, mais demande finalement à un des danseurs de le faire. Ce dernier secoue la tête, ce qui pousse la chanteuse à l'accuser gentiment de ne pas l'écouter, la foule riant avec plaisir à leurs facéties.

Le MC terminé, la chanteuse donne le signal de départ pour la quatrième chanson. Les quelques morceaux suivants invitent à des mouvements de danse audacieux et le public se laisse emporter par le rythme. Dans la foule, de petits groupes se forment et commencent à danser, les fans ayant apporté un tournesol les tendent en l'air pour les agiter fièrement.

Pour le second MC, l'adorable chanteuse s'éclipse de la scène, laissant le soin à Masato d'interagir avec l'audience. En anglais, il demande à ce que tout le monde l'appelle « Masa » car trop de gens ont déjà mal prononcé son nom auparavant ! Tandis que le public rigole et que quelques fans hurlent « Masa ! » pour répondre à sa demande, Miwa réapparaît et le concert continue.

La neuvième chanson est emplie de mignonnesse mais, pour le morceau suivant, l'ambiance devient un peu plus calme. Chacun s'installe et écoute attentivement la ballade mélancolique tandis que des lumières bleues balayent la scène. Le guitariste acoustique Nobuyoshi Nakazawa s'approche du devant de l'estrade et joue quelques longues notes plaintives avant d'être interrompu par le solo incisif du saxophoniste Masato Honna.

L'énergie remonte à son plus haut niveau grâce à la chanson suivante, qui démarre avec une danse quelque peu décalée de Miwa et de ses danseurs, SHIGE, KEITA et INO-D. Combinant une rythmique salsa à une mélodie inspirée du thème du cirque, le morceau aboutit au solo de guitare électrique de JUON. Les compositions plus électriques et sensuelles continuent avec la seizième chanson, pour laquelle Miwa arbore des oreilles de lapin scintillantes. Les danseurs, disposant de la scène pour eux seuls, peuvent montrer leurs talents. Miwa esquisse également quelques mouvements tandis que sa voix rauque et puissante captive l'audience.

Arrivent ensuite des morceaux plus lumineux et entraînants. Une multitude de mains dessinant des vagues dans les airs est éclairée par les lumières, ce qui fait sourire Miwa plus intensément. Durant Kessen wa Kinyoba et Ureshii! Tanoshii! Daisuki!, la chanteuse présente les danseurs et les musiciens. Puis, même si la foule en demande encore, le groupe salue et quitte la scène.

Les auditeurs ont peu de temps à attendre avant le rappel. Masato revient le premier, et sous les hurlements de la foule, lui et Miwa s'inclinent avec déférence et crient plusieurs fois « Merci ! ». Visiblement émue, Miwa commence LOVE LOVE LOVE et invite le public à l'accompagner sur Mirai Yosozu II. La salle entière semble chanter les choeurs et la joie se propage dans les airs. Miwa interprète la dernière note de toutes ses forces et le public l'acclame jusqu'à la toute fin.

Juste avant de quitter la scène définitivement, Miwa présente à nouveau chaque membre de son équipe. Puis, elle demande à l'audience de la présenter, expliquant qu'il est embarrassant de crier son propre nom. Les fans s'empressent de répondre à sa requête, criant le nom de la chanteuse à pleins poumons. Saluant joyeusement de la main, Miwa, Masato et leurs acolytes terminent le spectacle, laissant tout le monde attristé mais heureux de les avoir vu ce soir.
artistes liés
concerts et événements liés
DREAMS COME TRUE 01/10

DREAMS COME TRUE
Los Angeles, CA - United States of America
The Wiltern
commentaires
blog comments powered by Disqus
galerie photos
publicités