UVERworld – LIFE 6 SENSE

chronique - 22.01.2012 06:00

Chronique de l'album LIFE 6 SENSE d'UVERworld

Si chaque sortie d'UVERworld est en général une découverte avec pas mal de titres inédits, cet opus a malheureusement fait défaut à cette règle. En effet, beaucoup sont déjà connus, pour un total de seulement douze pistes, ce qui en fait l'un des albums les plus courts du groupe à ce jour.

Démarrage puissant avec Core pride, un morceau déjà sorti en single et qui a été utilisé comme opening pour l'anime « Ao no Exorcist ». Un titre plutôt rapide pour cette entrée en matière très rock qui annonce la couleur. Le passage au saxophone, certes très furtif, est des plus agréables à l'oreille. Le deuxième morceau garde le même rythme, avec des riffs de guitares un peu plus présents.

Changement d'esprit total avec Isseki wo toujiru Tokyo midnight sun, ambiance jazzy hip hop avec des guitares bien plus en retrait pour laisser place aux parties rap de Takuya, le chanteur. L'instrumental est malheureusement trop répétitif, donnant un morceau uniquement basé sur des paroles qui tournent en rond. Le quatrième morceau repart sur un peu de rock propre à UVERworld, un son plus lourd, mélange de rock avec des parties rap, ce qui en fait une chanson plutôt réussie avec beaucoup de variations.

Vient ensuite NO.1, dont la version album ne change pas beaucoup de celle du single. Un morceau bien travaillé avec un son plus lourd et un refrain très entraînant. Qualia fait redescendre légèrement le son, étant une chanson plutôt pop-rock. Encore une fois, une composition très travaillée avec tous les instruments utilisés et même un petit passage de sons électro. On reste dans le même tempo avec secret, bien plus classique, avec un brin de guitare sèche pour un côté mélodique. Avec la huitième piste on revient sur du rock plus traditionnel comme le groupe sait si bien en faire, même si ce genre de morceau sera sûrement bien plus entraînant en live.

Muttsu no kaze reste dans la même veine que le titre précédent, même si l'électro est légèrement présente dans le refrain avec une voix modifiée qui donne de la profondeur au morceau. Le tempo s'accélère avec ce titre inédit qui se révèle très agréable à l'écoute malgré un rythme qui paraissait trop rapide au début. Mondo Piece, single qui était un peu passé inaperçu, est également présent en avant dernier titre. Et pour finir, Hakuchuumu, un morceau surprenant, très posé avec de la guitare sèche, dont Takuya tire profit pour exposer son talent vocal. Un titre très bien composé qui termine l'album sur une note un peu plus lyrique, une très bonne surprise en soit.

LIFE 6 SENSE est un album de qualité plutôt court, qui nous laisse un peu sur notre faim avec seulement sept pistes inédites. Si le choix des singles est plutôt réussi, mis à part Mondo Piece qui aurait pu être remplacé par le titre Ultimate bien plus punchy, le fan averti ne sera pas trop étonné à son écoute. Un album donc plutôt à faire découvrir aux néophytes d'UVERworld.
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités