UTATANE TOUR 2011 - the pillows, noodles et All Ages à Seattle, États-Unis

live report - 28.12.2011 06:00

De retour à Seattle, the pillows et noodles ont amusé une foule particulièrement enthousiaste.

Le 9 septembre dernier, noodles et the pillows revenaient à Seattle pour leur UTATANE TOUR 2011 et jouaient devant la foule en délire d'El Corazon. Les deux groupes ont attiré de nombreux fans, venant principalement de Washington, mais également de plus loin. Retour sur un concert de folie.

Après beaucoup d'agitation, le concert débute avec un duo hybride : All Ages, avec Derrik Soares originaire de San Francisco et Tom Yamashita, de Nagoya au Japon. Tom arbore une haute crête iroquoise et son visage est animé de la plus amusante des expressions, mélangeant excitation et exaspération. Presque immédiatement après le début de la première chanson, la foule s’approche de la scène. All Ages donne l’impression d’un blink182 ou d’un Good Charlotte rajeuni et plus frais, combiné avec une source intarissable d’énergie et de sueur.

Durant Yokatta, morceau plutôt énergique, Derrik demande à la foule de hurler « yokatta » à certains moments et les fans s’y attellent avec énergie. Après coup, il dit amusé que le mot japonais ne signifie pas la même chose en anglais, un genre de plaisanterie qu'il reprendra toute la nuit.

La chanson suivante, Words of Love, est une composition faite en rappel de la catastrophe qui a touché le nord du Japon en mars dernier. Les paroles transmettent un sentiment de reconnaissance envers les liens profonds qui unissent l’Amérique et le Japon, tout en rendant hommage aux victimes. Ce thème du lien entre les deux pays fait entrevoir la signification qui se cache derrière cette tournée et fait comprendre que c’est aussi l'une des raisons de ce passage aux États-Unis.

Le groupe noodles, composé de filles uniquement, prend la scène d'assaut et secoue la foule immédiatement dès son arrivée en commençant par Cover me Shakespeare et I wanna be your special, deux de ses morceaux les plus connus. La batteuse Ayumi frappe à corps perdu et, à la seule vue de son jeu, les fans en ont le souffle coupé.

Des harmonies subtiles associées à d’intéressants riffs de guitare dépeignent la plus grande partie de straw. La chanteuse Yoko introduit ensuite le groupe par un « Bienvenue sur la tournée Nap Tour. Nous sommes venues ici il y a trois ans. Cela fait longtemps ! » dans un anglais approximatif puis rit. Les membres se préparent alors pour entamer Bond, la prochaine chanson. A l’apogée du refrain, la salle entière s’est mise à bouger sur le rythme du morceau et reprend les paroles en chœur.

Vers la fin du set, les chansons deviennent de plus en plus rapides et rock avec de nouveaux titres comme We Are noodles From Sentimental et LOVE MY LIFE. La foule adore noodles tout simplement et lui manifeste sa gratitude en remuant et dansant dans tous les sens. Avec She, her, qui ressemble plus un hymne rock, le tempo retombe. Les fans se balancent et leur corps se rafraîchit après avoir dansé non stop tout le long des morceaux précédents. noodles termine alors sa partie avec Ingrid Said.

Set list :
01. Cover me Shakespeare
02. I wanna be your special
03. straw
04. Bond
05. Graffiti
06. 45
07. Velvet Underground
08. We Are noodles From Sentimental
09. Grease
10. LOVE MY LIFE
11. She, her
12. Ingrid Said


Le groupe d'affiche, the pillows ouvre son set avec les chansons préférées de la foule depuis toujours : Dance with God et I think I can. C'est l'acte le plus attendu de cette soirée et de nombreuses personnes dans la foule sont impatients d'entendre des classiques découverts et rendus populaires par la série animée FLCL. Si the pillows débute avec Dance with God, c'est avec la chanson qui suit, I Think I can, que les réactions des fans sont à leur comble. Nombreux sont ceux qui s'enthousiasment lorsque les premiers accords retentissent et en réponse, ils répètent les « I think I can » le plus fort possible tout au long de ce morceau rock décontracté. Le sol vibre et tremble comme s'il allait s'effondrer sous leurs pieds.

Avec pas moins de la moitié de la salle pogotant, une grande partie des spectateurs est en sueur dès la première chanson, mais cela ne fait rien. the pillows impressionne ses fans avec du son neuf comme Comic Sonic et Funny Bunny et continue de recevoir le même accueil rempli d'admiration et d'excitation totale.

Après un petit interlude parlé au sujet du bon temps que le groupe a eu jusqu'ici à Seattle, Yamanaka prend une rapide gorgée d'eau et c'est parti : chaque fois qu'il y a un concert de the pillows aux États-Unis, les fans s'attendent à voir et à entendre Little Busters. Et c'est exactement ce à quoi ils ont droit ce soir. Dès que les premières notes résonnent, la foule saute de joie et pogote à l'écoute de son morceau favori. Le sol se met à trembler violemment sous le poids de ce mouvement frénétique et la température des corps augmente. La salle se retrouve baignée dans l'effervescence et la joie incontrôlable : Little Busters est une chanson pour les fans et a été reçue comme telle. C'est incroyable à voir !

Hybrid Rainbow et Advice rencontrent un accueil similaire et haut en couleur de la part des fans, qui sautent d'enthousiasme sur le rythme des chansons. La cadence soutenue des deux morceaux et la vue de la nuée de corps sautillants sont à couper le souffle.

Un court instant s'écoule après l'accord final d'Advice et les membres de the pillows quittent la scène tandis que la foule commence à applaudir et réclamer un rappel. Un petit moment passe avant que les trois musiciens, accompagné d'un membre de session, ne reviennent pour mettre le feu avec deux chansons finales, Ride on a shooting star - générique de fin de FLCL et un classique sans aucun doute - et LAST DINOSAUR.

Bien qu'un certain nombre de spectateurs soient venus pour les titres utilisés dans l'anime FLCL, le concert a attiré toute l'attention des amateurs locaux réunissant un large public au final. Jeunes, vieux, fans de longue date ou nouveaux venus, tous se sont déplacés pour soutenir the pillows à Seattle.

Set list :
01. Dance with God
02. I think I can
03. Doggie Howl
MC
04. Cannibal
05. Blues Drive Monster
06. Rookie Jet
MC
07. Comic Sonic
08. Funny Bunny
09. Swanky Street
MC
10. ONE LIFE
11. LITTLE BUSTERS
12. Hybrid Rainbow
13. Advice

Rappel
01. Ride on shooting star
02. LAST DINOSAUR
artistes liés
concerts et événements liés
the pillows 09/09

noodles   the pillows  
Seattle, WA - United States of America
El Corazón
commentaires
blog comments powered by Disqus
galerie photos
publicités