MUCC - Winter Circuit 2010 @NHK Hall

chronique - 13.12.2011 06:00

Voyage sur les pistes enneigées du circuit hivernal de MUCC.

C’est un beau cadeau que les quatre compères ont fait à tous les amoureux de MUCC en décidant de s’approprier la salle du NHK Hall pour leur Winter Circuit en ce jour de la Saint-Valentin.
En voyant la scène d'un blanc immaculé, batterie comprise, le public n'a qu'une envie : voir le groupe y mettre sa touche personnelle !
Et la couleur est donnée dès le début du concert ! Alors que l'estrade est encore plongée dans l’obscurité, quatre musiciens au visage caché font leur entrée. Et, dès que l’intro de Howling se fait entendre, Satochi lance son masque au loin. Yukke, Miya et Tatsuro en profitent alors pour surgir comme des diables du fond de la scène pendant que le batteur se déchaîne sur son instrument. Rien de mieux pour réchauffer la salle !

En ce qui concerne les « habits de lumière », seul Tatsuro a opté pour le noir intégral qu'il échangera contre un magnifique kimono de couleur claire le temps d'une chanson. Miya, au contraire, porte plutôt la panoplie d'un prince blanc revisitée, composée d’un sarouel et d’une longue veste blanche et dorée. Quant à Satochi et Yukke, ils font dans la paillette : le premier avec des vêtements simples et amples, le second avec une tenue argentée agrémentée d’un chapeau melon.
Pour le rappel, ils changeront leur haut au profit des tee-shirts de la tournée, dont l’inscription « metal disco » définit ce spectacle avec justesse.

Du côté de la set list, le quatuor a privilégié les compositions énergiques, entrecoupées de temps en temps par des morceaux plus calmes, mais tout aussi puissants comme 1R ou encore Sorawasure. Il mélange avec subtilité nouveaux et anciens albums, chose qui aurait pu s'avérer compliquée au vu de l'évolution amorcée par le groupe, se tournant désormais vers des sonorités plus électro qu'à ses débuts. Cependant, la magie opère et le public headbangue avec lui, quelle que soit l’atmosphère de la chanson. L’énergie déployée par les musiciens est contagieuse à un point tel que même les plus sceptiques lancent leurs poings dans les airs. On peut noter la collaboration de Candle sur Libra, annoncée par une petite chorégraphie de la part du chanteur, ainsi que la reprise de Tsuioku no Mermaid de THE YELLOW MONKEY que le groupe dépoussière avec talent.

Les membres de MUCC aiment être sur scène et ils le montrent. Tatsuro fait participer l'auditoire et lui parle à plusieurs reprises, tout sourire. Aucun des musiciens ne tient en place, Miya semble être monté sur ressorts et n’hésite pas à se montrer avec des lunettes disco sur l’intro de Fuzz. Yukke se balade de long en large, et même Satochi a ses moments de partage avec les fans, se servant de sa batterie comme moyen de communication principal. Tatsuro court tant et si bien qu’il en oublie même de chanter la première ligne d’Oz. Le concert terminé et après quelques remerciements, ce dernier regagne les coulisses suivi par Yukke et Miya. Satochi, seul sur scène, lance quelques baguettes au public avant de s'éclipser.

Tout au long de la prestation, les différents effets visuels et vidéos habillent la monochromie du décor, offrant à chaque chanson une ambiance qui lui est propre : squelette qui headbangue sur Oz ou lasers vert sur les pistes plus électro en sont des exemples.
Le seul bémol à cette performance est la mauvaise qualité des effets rajoutés en post-production. Faut-il y voir la crainte que le charisme du groupe ne contrebalance pas le minimalisme de la scène ?

Ce DVD s'avère convaincant tant sur le fond que sur la forme avec une mention spéciale pour la jaquette qui ne manque pas de rappeler la couverture de certains magazines scientifiques. Il s'agit sûrement du concert qui définit le mieux la tendance artistique actuelle de MUCC.


Set list :

01. Howling
02. Gokusai
03. Saru
04. Shoufu
05. 1R
06. Ageha
07. Fukurou no yurikago
08. FUZZ
09. Rakuen
10. Oz
11. Sorawasure
12. Libra feat. Candle
13. Diorama
14. Utagoe
15. Namonaki yume
16. Ranchuu
17. Freesia

Rappel :
18. Tsuioku no Mermaid
19. Ame no Orchestra
20. Daikirai
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités