Gabriels Stiletto, Közi et Miyu en concert à Berlin

live report - 22.11.2011 06:00

Un concert japonais se prépare au bar CCCP à Berlin en ce 8 avril.

La scène est plutôt exceptionnelle : un bar pourvu de vieux fauteuils confortables, des boissons au prix que seul le centre de Berlin peut offrir et de grandes fenêtres donnant sur la rue. La seule chose indiquant un concert est un homme japonais, les cheveux coiffés en pics, fumant devant l'entrée.

Le spectacle démarre avec plus d'une heure de retard. L'audience peut aisément se tenir sur deux rangées devant la scène, les musiciens, quant à eux, se trouvant à une faible distance du bord de celle-ci. Cependant, personne ne veut s'approcher, un écart de trois mètres séparant alors le public de la petite scène. Avant même d'entamer leur première chanson, les membres de Gabriels Stiletto s'excusent du fait que leur son ne sera pas identique à d'habitude en raison de problèmes techniques. De plus, la formation promet déjà de revenir, ce qui n'est pas banal vu qu'elle n'a pas encore joué un seul morceau et que personne ou presque ne sait à quoi cela va ressembler.

Leur apparence vestimentaire ne donne également aucun indice concernant leur musique, chacun des membres étant habillé différemment des autres : le batteur Nanka est vêtu d'un tee-shirt ordinaire, la bassiste Marcherry, dont l'instrument souffre d'une corde manquante, porte des talons hauts avec une casquette de l'armée, alors que le guitariste et chanteur KENZO-A arbore un style gothique avec un collier en os.

La musique est entraînante, énergique, électrifiant le public qui semble apprécier. Alors que le batteur et la bassiste sont assez réservés, KENZO-A est plutôt extraverti, communiquant avec l'auditoire. Bien que la musique soit de bonne qualité, la performance manque cependant un peu de vie. Après avoir joué six titres et salué son public en allemand, il est temps pour le groupe de quitter la scène.

Pendant la pause, environ trente personnes sont accoudées au bar, la moitié d'entre elles étant de simples visiteurs qui ont regardé le spectacle depuis leur siège, non sans intérêt. Après un bref changement de décor, Közi et ses musiciens font leur entrée. Ils se présentent au public sous différents styles, le batteur avec un ensemble ressemblant à celui d'un clown, le bassiste vêtu telle une grand-mère des années 70 et le second guitariste dans un simple gilet et une chemise boutonnée jusqu'au col. Le public retourne alors près de la scène, n'hésitant pas cette fois à se tenir très près de celle-ci, pendant que les guitares sont accordées et les derniers câbles branchés.

Sans hésitation, le spectacle commence avec ISM. Dès le début, on peut ressentir une énorme tension, mais celle-ci s’évanouit très rapidement. Közi essaye d'encourager le public à bouger un peu plus avec quelques « come on », mais cela ne fonctionne malheureusement pas très bien. Ce n'est que lorsque le groupe commence à jouer HONEY VANITY que le public se met à danser.

A la moitié du set, Közi demande à Miyu d'entrer sur scène. Portant un voile, un gilet et des talons hauts, elle semble tout droit sortie d'une boîte de nuit, cette allure se mariant très bien avec le son jazzy de NIGHT CREATURE. Elle chante d'une voix étonnamment assurée et expressive, qui s'harmonise parfaitement bien avec celle de Közi, et saute habilement malgré ses talons hauts sans tomber.
Se retrouvant avec peu de vêtements après avoir détaché son voile et son gilet pendant les deux premières chansons, tous les regards sont tournés vers elle jusqu'à la fin du concert.

Cependant, les deux derniers titres sont une catastrophe : le micro de Közi glisse de son support ne permettant plus à quiconque de l'entendre, les baguettes du batteur s'envolent par accident, la cymbale du haut atterrit sur le sol et reste retournée, provoquant la chute de Miyu. Malgré tous ces problèmes, les musiciens restent zen et continuent de jouer.

Avec un « merci » exprimé en allemand, le groupe quitte la scène et se fraye un chemin à travers le public jusqu'aux coulisses, mettant fin à la partie concert de la soirée. Les plus patients ont pu retrouver tous les musiciens au bar peu après pour échanger quelques mots, prendre des photos et obtenir quelques autographes.

Setlist pour Közi :

01. ISM
02. GROTTESCA
03. BABYLO
04. INCOHERENTS
05. HONEY VANITY

feat. Miyu :
06. NIGHT CREATURE
07. CRIMSON STAR
08. CACOPHONY
09. I’M NOT
10. CRUEL ARCARDIA
artistes liés
concerts et événements liés
Közi 08/04

Közi
Berlin - Germany
CCCP
commentaires
blog comments powered by Disqus
galerie photos
publicités