Entretien avec GOTHIKA à Derby

interview - 12.11.2011 06:00

JaME s'est entretenu avec le duo électro juste après son performance au J-Culture Con à Derby en Angleterre.

Après une performance enflammée lors de l’événement "J-Culture Con" à Derby, GOTHIKA s'est entretenu avec JaME à propos de sa tournée européenne, de son mélange entre électro et tradition, du concept de conflit, de guerre et des instincts brutaux des Hommes.

Comment s'est passé le concert d'aujourd'hui ?

andro : Le concert d'aujourd'hui a eu lieu lors d'une convention d'animes, et comme habituellement nos concerts sont donnés dans des clubs, nous avons ressenti quelque chose de différent, notamment par rapport à celui de Birmingham. Mais j'ai trouvé le public vraiment sympa. Depuis le début, les spectateurs sont très réceptifs. Nous avons eu un très bon ressenti aujourd'hui à cette convention.

#449 : Oui, c'était vraiment bien.

Vous êtes actuellement au milieu de votre tournée européenne. Comment cela s'est passé jusqu'à présent ?

#449 : Nous n'avons pas encore entamé la plus grosse partie de notre tournée donc... C'est maintenant le plus gros morceau.

andro : Nous sommes allés dans peu de pays pour le moment, mais nous allons nous rendre dans beaucoup d'autres, comme l'Allemagne, l'Angleterre, la France, l'Espagne, la Russie et d'autres encore tels que l'Europe de l'Est, la République Tchèque, la Pologne. Pouvoir aller dans ces pays est vraiment super, voir différents publics est quelque chose que j'apprécie beaucoup.

#449 : Pouvoir aller dans toutes ces différentes villes est vraiment très intéressant.

Jusqu'à ce jour, avez-vous eu des expériences intéressantes de quelle que nature que ce soit ?

andro : Oui, il s'est passé quelque chose d'intéressant. Je ne sais pas pourquoi, mais beaucoup de gens sont montés sur la scène lors de plusieurs concerts. Tout d'abord, quelqu'un est monté sur scène en Russie, puis en Pologne de nombreux fans ont fait de même. Il y avait environ vingt-deux personnes sur scène et les agents de sécurité ont dû intervenir. C'était vraiment amusant.

Vous êtes déjà en train de planifier une autre grosse tournée en Russie avec plusieurs dates. Pourquoi venir en Russie si souvent ?

andro : Parce que notre manager est russe. Il organise une grosse tournée là-bas presque tous les ans.

#449 : Nous voulons juste faire plein de concerts dans tous les pays, et c'est justement ça que nous pouvons réaliser en Russie en ce moment.

andro : Oui, il arrive que nous soyons le premier groupe japonais à nous produire à certains endroits. Peu à peu, les gens entendent parler de ce genre de musique.

Avez-vous quelque chose de prévu pendant votre séjour en Angleterre ?

andro : Eh bien, boire. Bière, saké et autres. (Rires)

Vous devriez aller en Irlande alors.

#449 : Oui, il y a une grosse convention en Irlande, j'aimerais bien jouer là-bas dans le futur.

Quels sont vos projets une fois que vous aurez fini votre tournée actuelle ?

andro : Une fois que nous aurons fini cette première partie de la tournée, nous jouerons en Allemagne et en Russie. Puis, nous allons commencer à enregistrer un nouvel album.

Trouvez-vous cela difficile parfois de collaborer avec des musiciens européens ? Avez-vous rencontré des problèmes en mixant ces deux types de musique ?

#449 : Oui nous avons eu quelques problèmes avec différentes personnes. Par exemple, il y avait cet Italien qui n'arrivait jamais à l'heure ou cette personne venant d'Allemagne qui était un peu bornée.

andro : Oui vraiment bornée.

#449 : C'était une personne intéressante malgré tout. Travailler avec des gens venant de pleins de pays différents est plaisant mais un peu difficile.

Dans votre titre abattoir, vous chantez essentiellement à propos des instincts brutaux et animaux que peuvent avoir les gens. Quel est le message de cette chanson ?

andro : Le concept est l'Histoire de l'humanité, notre Histoire. Il repose sur le conflit, et la guerre en est une partie. L'humanité jusqu'à présent a vécu une sombre histoire, cette chanson a été faite pour mettre cela en emphase.

Certaines chansons présentes sur Zeitgeist, comme Papilo, ont des paroles centrées autour des relations humaines. Comment en arrivez-vous à ces idées ? Sont-elles basées sur de réelles expériences ?

andro : Elles sont réelles, mais pas à 100%. Je dirais aux alentours de 70%. Peut-être que récemment, elles relèvent un peu de la fiction, mais elles sont basées sur mes propres expériences, mes vrais sentiments.

Vous avez écrit un certain nombre de chansons avec des thèmes militaires comme sur partisan. Pourquoi écrivez-vous autant sur l'armée ?

andro : Le concept de l'album Zeitgeist est basé sur la guerre, le conflit, etc. Par conséquent, la plupart des compositions de l'album sont reliées à l'armée. Même Papilo qui est une chanson d'amour est un peu comme ça. Donc, même s'il y a des morceaux militaires, elles ne sont pas toutes de la même nature.

#449 : Pour Army March, nous avons utilisé une compilation de vidéos pour donner un impact qui colle tout au long de la chanson. Je pense que ça a bien fonctionné.

GOTHIKA est connu pour mélanger des styles traditionnels et militaires avec des styles modernes. Quelle importance accordez-vous à ce mélange ?

#449 : C'est juste excitant. Mixer est la chose la plus galvanisante que je connaisse. Bien que je sois japonais, je veux créer des sons électro, mais quelque chose que seul moi puisse réaliser, c'est pourquoi je mixe avec le style traditionnel japonais. C'est un peu comme utiliser plusieurs couches.

Vous avez déclaré dans un précédent entretien que vous avez beau écrire des paroles sombres, vous voulez être heureux dans la vraie vie. Quelle est donc l'importance de ce type d'écriture ?

andro : Je ne peux pas écrire tant de bons textes avec pour seule base le bonheur. Je m'appuie sur mes sentiments. Je veux dire que ce n'est pas grave si on n'est pas heureux tout le temps. J'écrirai des chansons lorsque je serai malheureux, elles n'auront donc pas toujours des paroles joyeuses.

Était-ce difficile d'écrire la plupart des paroles de Zeitgeist en anglais ?

andro : L'écriture en elle-même n'était pas si compliquée, contrairement à la prononciation. Je suis japonais donc je ne suis pas habitué à parler anglais. De ce fait, la prononciation était la chose la plus difficile.

GOTHIKA est actif depuis presque dix ans maintenant. Quelles évolutions avez-vous pu remarquer sur la scène musicale depuis vos débuts ?

#449 : Quand nous avons commencé, Internet n'était pas tant utilisé. Mais il nous a aidé à nous faire connaître, notamment en dehors du Japon, grâce au téléchargement par exemple. Il y a d'autres choses, mais Internet est sans doute la plus importante.

Avez-vous dû surmonter certaines épreuves à cause de votre style inhabituel, notamment en concert ?

andro : Au Japon, les groupes de rock sont plus populaires que ceux d'électro, le public vient donc principalement pour voir ce genre de groupe en concert. Parfois, les gens ne s'attendent pas à un groupe électro, ils veulent un groupe de rock à la place.

Si vous pouviez laisser une trace dans le monde de la musique, quelle serait-elle ?

andro : Nous voudrions faire un concert avec un public énorme. Une fois, nous avons fais un concert en tant que tête d'affiche en Allemagne et beaucoup de personnes sont venues, c'était très agréable.

#449 : Oui, nous aimerions bien avoir un jour un public de dix mille personnes.

andro : Ce genre de choses serait génial.

Enfin, pourriez-vous laissez un message pour vos fans ?

andro : En ce moment, nous jouons à Birmingham et à Derby, et nous attendons impatiemment nos prochains concerts. La dernière fois, nous avons dû annuler nos concerts à Birmingham et à Northampton, ce qui était vraiment dommage. Mais finalement nous jouons en Angleterre, et nous nous amusons beaucoup. La prochaine fois que nous viendrons en Angleterre, venez nous voir s'il vous plaît.

#449 : Nous avons vraiment apprécié notre séjour en Angleterre, le public ici est vraiment génial. S'il vous plaît, consultez notre page Facebook pour voir les dates de nos prochains concerts.

andro : Au printemps prochain, nous allons également sortir un nouvel album donc s'il vous plaît, attendez sa sortie.


JaME tient à remercier le staff de J-Culture Con et GOTHIKA pour avoir rendu cette interview possible.
artistes liés
concerts et événements liés
GOTHIKA 26/09

GOTHIKA
Derby - United Kingdom
Assembly Rooms Derby
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités