La revanche de DIR EN GREY

live report - 28.08.2011 07:00

Retour sur les performances de DIR EN GREY des 9 et 10 août au Divan du Monde.

La foule se presse au Divan du Monde ces 9 et 10 août pour le retour de DIR EN GREY en France, avec, pour les plus chanceux, un pass V.I.P.. Pourtant, une petite souris raconte que les fameux billets sont cher payés pour une telle "rencontre" : une barrière serait venue séparer le groupe de ses fans, une formation amputée - comme toujours lors de ce type d'événements - de Kyo, les posters auraient également été pré-dédicacés. Aussi, revenons à ce double concert dont la deuxième partie reste sans hésitation la meilleure...

La salle est pleine à craquer et a le mérite, par sa taille, d'offrir un spectacle plus "intimiste" malgré ce public si nombreux. Une assistance qui n'a que ce qu'elle demande, car aucune première partie n'est prévue avant les différentes prestations de DEG. Le décor ne change pas et Kyo a encore de quoi s'élever pendant les deux soirées, même si sa seule voix suffit à emporter le coeur des fans. Paradoxalement, c'est la set list qui évolue d'une date à l'autre et cela tant dans l'ordre que dans le choix des chansons.

Ainsi, mardi commence sur HAGESHISA TO, KONO MUNE NO NAKA DE KARAMITSUITA SHAKUNETSU NO YAMI et mercredi sur TSUMI TO KISEI. Le ton est donné : DIR EN GREY veut entretenir la flamme et y parvient. En effet, la foule ne tarde pas à headbanger au son du quintette. Ce ne sont pas les larsens (pendant le réglage de la sono) du 10 qui vont plomber l'ambiance. Mais, si les lumières sont elles aussi déchaînées, certains membres du groupe ont le démarrage plus lent.

Alors que Kyo s'agite toujours autant, ses acolytes ne sont pas tous aussi à l'aise. On remarque notamment que Kaoru est d'abord assez timide, contrairement à Shinya qui se met plus en avant que les autres. C'est seulement au second passage que tous se donnent à fond sur scène et que Kyo lui-même se surpasse par rapport à la veille. Ses "Inward screams" sont toujours saisissants, quelque part entre le chant monastique et celui des baleines, mais l'usage d'échos à sa voix est un peu énervant aux oreilles. Quand on a un chanteur qui fait preuve d'un tel organe, pourquoi utiliser ce genre d'artifices ? Il suffit d'entendre le SHOKUBENI - qui a provoqué le silence le plus total - a capella du 10 août pour en être complètement convaincu.

Parmi les titres, on retrouve d'ailleurs évidemment une large part donnée à DUM SPIRO SPERO, mélangée à d'anciennes chansons, permettant ainsi de voir l'évolution du groupe depuis les premières versions de ces compositions. De ce point de vue, DIR EN GREY n'innove pas et cela en attriste probablement les déçus du dernier album (ça existe !). Mais le show est là avec des artistes définitivement taillés pour la scène.

Le fan service est assuré à chaque fin de concert et cela avec générosité, alors que Kyo s'éclipse toujours aussi vite. Et pour ceux qui en redemandent, le stand de goodies offre un choix intéressant de T-shirts, en plus des différentes versions de DUM SPIRO SPERO, le tout à des prix très corrects. Voilà comment passer une agréable soirée en bonne compagnie. On constate d'ailleurs qu'il y a de tous les âges parmi les fans : quand un groupe attire un public aussi large, ce n'est pas un hasard.

Set list du 9 août

KYOUKOTSU NO NARI
HAGESHISA TO, KONO MUNE NO NAKA DE KARAMITSUITA SHAKUNETSU NO YAMI
OBSCURE
LOTUS
RED SOIL
Agitated Screams of Maggots
"YOKUSOU NI DREAMBOX" ARUIWA SEIJUKU NO RINEN TO TSUMETAI AME
DECAYED CROW
Inward scream
HYDRA -666-
GAIKA, CHINMOKU GA NEMURU KORO
DOZING GREEN
TSUMI TO KISEI
Inward scream
DIFFERENT SENSE
AMON
-ZAN-
Rappel :
ain't afraid to die
REIKETSU NARISEBA
RASETSUKOKU
VANITAS (New Instrumental Mix)

Set list du 10 août

KYOUKOTSU NO NARI
TSUMI TO KISEI
RASETSUKOKU
LOTUS
GRIEF
Agitated Screams of Maggots
OBSCURE
DECAYED CROW
INWARD SCREAM
SHOKUBENI
ROTTING ROOT
"YOKUSOU NI DREAMBOX" ARUIWA SEIJUKU NO RINEN TO TSUMETAI AME
DIFFERENT SENSE
INWARD SCREAM
AMON
-ZAN-
HAGESHISA TO, KONO MUNE NO NAKA DE KARAMITSUITA SHAKUNETSU NO YAMI
Rappel :
ZAKURO
-Saku-
REIKETSU NARISEBA
VANITAS (New Instrumental Mix)
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
galerie photos
publicités