HALCALI - TOKYO CONNECTION

chronique - 07.07.2011 07:00

Les deux comparses de HALCALI n'ont de cesse de nous surprendre.

La patience des fans de HALCALI a été testée avec la sortie de TOKYO CONNECTION. A l'origine, ce mini-album était prévu pour le mois de décembre, mais pour des raisons inconnues, il a été repoussé au 9 février.

L'album commence avec Roman Hikou, une reprise d'une chanson des années 90 de KOME KOME CLUB. A noter qu'elle avait déjà été reprise en 2003 par le groupe de visual kei Psycho le Cemu. Bien que le titre original soit déjà enjoué, HALCALI rajoute une couche de bonne humeur supplémentaire avec un rythme ska entraînant joué par le groupe YOUR SONG IS GOOD. Outre le rythme, la chanson ressemble beaucoup à l'original, et même si c'est un peu désuet, le tout reste très agréable.

La deuxième piste, Girl!Girl!Girl!, dont les paroles ont été écrites par Maki Nomiya, l'un des membres de Pizzicato Five, est rythmée, dansante et agrémentée de sonorités électro. Les passages rappés sont un peu fades, mais le rythme changeant et le refrain relèvent le morceau. Les passages de piano jazzy s'incorporent de façon intéressante à l'ensemble.

Chirichoko est bien plus lente et permet de souffler après les deux précédentes chansons rythmées et chaotiques. Bien que le titre soit une douce chanson pop, cela n'en est pas pour autant une ballade. YUCALI et HALCA sont rejointes par un chanteur, dont la voix masculine s'équilibre bien avec le duo féminin. Le tout donne une chanson à l'atmosphère romantique. Le titre suivant, SUPERSTITIOUS, reste dans un registre pop mais légèrement plus entraînant que la précédente.

Le tempo ralentit encore d'avantage et nous découvrons alors Hey My Melody, la première ballade de ce mini-album. Les paroles alternent entre anglais et japonais, mais bien que cela reste compréhensible, les demoiselles n'excellent pas dans la langue de Shakespeare. Toujours est-il qu'il semble difficile à croire qu'un tel morceau provienne d'un groupe comme HALCALI, le duo est connu pour être à l'aise aussi bien dans l'univers de la pop que du hip-hop, mais même si quelques passages sont rappés, les fans qui préfèrent le côté hip-hop énergique du groupe risquent de passer leur chemin.

Le prochain titre, Strawberry Chips (Sweet Blue Beat ver.), est une version revisitée du morceau sorti en 2003 auquel les demoiselles ont rajouté un rythme ska tropical. Le mélange des parties rappées qui pourraient ne pas coller avec le ska donne finalement un mélange agréable dont le duo a le secret. L'album se finit avec une autre reprise de HALCALI : Marching March (80KIDZ Remix). La chanson a été retravaillée avec des sonorités électro et soca très accrocheuses. Ce titre bouge joyeusement et les effets électro en rajoutent une couche.

TOKYO CONNECTION est un album très sympatique dans lequel on retrouve un large éventail de la diversité des styles du groupe. Bien que longue, l'attente de ce mini-album était amplement méritée et nous donne envie de découvrir avec impatience les prochains titres de HALCA et YUCALI.
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités