Nishino Kana - Distance

chronique - 10.03.2011 06:00

Un cocktail coloré rafraîchissant

Nishino Kana est une artiste pop/r'n'b en vogue chez les jeunes depuis 2009 et produite par Sony Music. Bien que ses ventes de CD physiques ne soient pas aussi significatives qu'AKB48 ou Arashi, elle se distingue par son nombre de téléchargements légaux, bien au-dessus de ceux des précédents, à chaque sortie. En effet, à ce jour, ses chansons ont déjà été téléchargées plus de 25 millions de fois, soit l'équivalent de 23 000 téléchargements par jour depuis ses débuts en 2008 !

Après avoir sorti un second album, to LOVE, ayant été très bien accueilli puisque placé troisième au classement annuel de l'Oricon avec 700 000 exemplaires vendus, et deux singles, Nishino Kana remet le couvert avec la mise en vente d'un nouveau single le 9 février. Intitulé Distance, il est composé de trois pistes ayant chacune servi pour différentes publicités et émission télévisée.

Pour une fois, Distance, la chanson-titre, n'est pas une ballade mais un titre pop aux accents r'n'b mainstream très efficace ! Bien que l'arrangement ne soit pas ce qu'il y ait de plus original, le rythme soutenu et la dynamique du morceau est très sympathique. Nishino Kana utilise bien sûr sa marque de fabrique avec cette énième chanson d'amour. Bien que beaucoup de ses anciens titres dégoulinent de naïveté et soient difficilement supportables, cette fois, tout comme ses deux anciens hits, if et Kimitte, ce n'est pas le cas. Le chant plutôt grave et profond lors des couplets s'oppose à celui clair et aigu des refrains, et l'on ne peut que se laisser emporter par la vague et profiter de ce titre frais et haut en couleurs.

La deuxième piste, beloved, a un tempo beaucoup plus posé bien que n'étant pas une ballade. Elle sonne beaucoup plus r'n'b que la précédente avec son beat caractéristique très marqué. Comme la mode le veut, le mix est légèrement électro. Le morceau se laisse écouter mais on ne se le passera pas en boucle. Enfin, Call me up conclut le single dynamiquement. En effet, cette dernière a un côté très joueur de part son rythme et de part la façon de chanter maniérée de Nishino Kana, qui change de ce dont elle nous a habitués. Bien que l'artiste alterne très souvent japonais et anglais, cette fois l'anglais est prédominant. Certes, ce n'est pas LA chanson de l'année, mais cela reste supportable voire même appréciable même si certains la zapperont sûrement.

Nishino Kana, la reine des téléchargements qui a signé des titres à la qualité très contestable malgré son succès, a donc cette fois assuré ses arrières avec Distance. A l'image de la pochette, la chanson-titre entraînante change de ses dernières sorties et met un peu de couleur dans un paysage musical très morose ces derniers temps. if et Kimitte, ses dernières ballades en date, étant également très bonnes, on ne peut qu'attendre la suite et un troisième album qui s'annonce sympathique.

★★★★☆
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités