SEIKIMA II - AKUMA NATIVITY "SONGS OF THE SWORD"

chronique - 16.11.2010 06:00

Un disque d'enfer!

Cela fait maintenant vingt-cinq ans que SEIKIMA-II a sorti son premier méfait, Akuma Ga Kitarite Heavy Metal. Pendant près de quinze ans, la formation a régné de main de maître sur le heavy metal japonais, délivrant sa parole tout droit venue des enfers à un important auditoire qui n'aura jamais faibli, avant de disparaître, le 31 décembre 1999. Depuis, la bande emmenée par le fantasque DEMON KAKKA réapparaît de manière cyclique, pour vérifier que le monde se porte toujours aussi bien, en profitant ainsi pour récupérer quelques nouveaux adeptes lors de leurs messes noires. C'est à cette occasion, pour annoncer le retour triomphal et une tournée passant par le monde entier, que SEIKIMA-II livre en septembre 2009 Akuma Nativity, réenregistrement, en anglais, de ce qui compte parmi ses plus grands hits.

Excellente porte d'entrée à l'univers du groupe, SEIKIMA-II a mis les petits plats dans les grands pour séduire un nouvel auditoire. Production aux petits oignons, basses énormes, guitares à la sonorité tranchante et claire, le côté roots des débuts est désormais bien loin, et bien sûr, pour s'ouvrir à l'international, le chant quasi entièrement en anglais. Que les réfractaires se rassurent, la sauce prend bien, le chanteur étant audible, et surtout compréhensible. On est bien loin de la majorité des japonais s'essayant à l'anglais, où la langue devient aussi compréhensible que celui que vous parleriez avec une patate dans la bouche.

C'est bien simple, au diable les barrières japonaises, les frontières mises sur l'autel d'une certaine différence musicale, ici on parle uniquement de Heavy Metal! Les compositions virevoltent entre tempos enlevés - comme sur PRINCE OF JIGOKU ou FIRE AFTER FIRE - et ambiances lourdes et puissantes – ONI ou THE HOUSE OF WAX - flirtant même avec le hard rock fédérateur sur des chansons telles que EL DORADO ou encore BRAND NEW SONG.

Mais le chef-d'oeuvre de cet album n'est autre que THE AKUMA SYMPHONY SUITE Number 666 in C# Minor, de près de dix minutes, composée pour le tout premier album du groupe. Véritable compilation à elle seule, cette chanson, articulée en cinq mouvements, représente la quintessence de SEIKIMA-II, entre incantations démoniaques, solos diaboliques, et puissance rythmique imparable.

Et puis il faut dire aussi, qu'à l'instar des autres chansons de l'album, celle-ci bénéficie d'une performance impressionnante de la part de DEMON KAKKA. Après avoir livré trois albums solos loin d'être désagréables, mais au chant peu intéressant, on pouvait légitimement se demander si le retour de SEIKIMA-II ne serait pas, l'énième retour de trop. Et pourtant, loin de s'être assagi, le charismatique chanteur montre à quel point il est l'un des plus grands, mais méconnu, vocalistes de la scène Metal mondiale. Lignes de chant croisant avec grâce les riffs de guitares, hurlements aux aigus dévastateurs et voix d'une justesse sidérante, n'en jetez plus, nous avons affaire ici à un groupe de heavy metal qui connait son boulot. On sent ainsi la différence avec nombre de groupes, qui rajoutent simplement la voix par dessus les instruments, sans aucune originalité, à la saveur digne d'un steack trop cuit de chez Flunch.

Au final, ce disque se révèle être indispensable, autant pour les amateurs du groupe, que pour les néophytes, ou les amateurs de Heavy metal. Aucun remplissage, des chansons d'une grande qualité, à la maîtrise technique et vocale au-dessus de la norme, refrains fédérateurs et riffs dantesques, tout ici est fait pour brosser dans le sens du poil chaque amateur de metal. Alors pour tous ceux-là, ce disque est juste indispensable ! Quant aux autres, une si bonne découverte ne fait jamais de mal !

PS : A noter qu'il existe un second CD, sorti en juillet 2010, AKUMA RELATIVITY, sur lequel nous ne reviendrons pas étant donné qu'il s'agit d'un autre best-of. Si vous êtes intéressé par les deux, n'hésitez pas à acheter le disque A QUARTER CENTURY OF REBELLION, qui regroupe les chansons de ces deux compilations.

★★★★☆ : Un best-of essentiel pour le néophyte, indispensable pour le fan !
items liés
artistes liés
concerts et événements liés

-
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités