SEX MACHINEGUNS - CAMERON

chronique - 14.01.2009 13:00

Tuer des mariées en chantant? Y'a rien de mieux ! 8/10

Les années et les membres passent, Anchang reste. A l'instar d'un Dave Mustaine avec Megadeth, le guitariste/chanteur des SEX MACHINEGUNS est le principal compositeur et l'âme de SON groupe. Alors qu'on pensait la formation au fond du trou après les départs du line-up de l'âge d'or du groupe (qui comptait quand même l'extravagant Sexy V. Panther et le monstre technique Samouraï W. Kenjilaw à la basse), le leader du groupe a lancé un grand casting et distillé nombre de morceaux sur Itunes depuis la fin 2007 pour annoncer le retour de la formation. Après un best-of comprenant déjà deux nouvelles chansons qui annonçaient un retour aux sources autant au niveau des textes que du chant, voici donc les SEX MACHINEGUNS V qui reviennent avec ce CAMERON. Attention, risque de décharge sonore important !


J'AIME CE CAMERON


Ahiru annonce la couleur. Le heavy metal immédiatement reconnaissable du groupe est de retour. Adieu le virage plus lourd, moins rapide, amorcé par HEAVY METAL THUNDER. Ou du moins, celui-ci est mieux intégré dans un style qui se rapproche plutôt du cultissime BARBE-Q MICHAEL c'est à dire, rapide rapide et rapide. Disons le d'emblée d'ailleurs, CAMERON est le meilleur CD des SEX MACHINEGUNS depuis l'album précité.

Il semblerait qu'Anchang, à travers son projet solo, ait retrouvé l'inspiration nécessaire pour donner un nouveau souffle à son groupe. Tout va donc à toute vitesse et les riffs sont extrêmement incisifs, tantôt carrément thrash, tantôt heavy, cassant les tons et les rythmes dans les mêmes chansons. Et, bonne nouvelle: les solos de dingues sont toujours autant présents, malgré le départ de Circuit/Sexy V Panther. Il faut dire que la pioche avait été bonne avec l'arrivée de Ryoutatsu. Mais comme l'histoire du groupe ressemble à s'y méprendre à un épisode de Dallas, le guitariste a déjà fait ses valises, ayant eu le mal de sa famille. Pourtant, avec ses airs de Didier Bourdon ou d'Yingwie Malsmteen japonisé, le groupe tenait une mascotte unique en son genre (il n'y a qu'à voir la pochette de l'album pour s'en convaincre), alliant classe (On va appeler ça comme ça) et talent avec brio.

Celui-ci arrive donc à faire l'impensable pour tout amateur du groupe, faire oublier le départ de Panther. Il faut dire que quand Anchang est dans un bon jour au niveau composition (comme sur cet album), tout est possible. Ainsi les hymnes se succèdent durant tout l'album qui recèle de quelques crises de rire pour toutes personnes comprenant le japonais. Le meilleur exemple étant Hitoduma Killer, chanson qui pourrait se traduire littéralement par Le tueur de marié. Et voila, une chanson qui consiste à parler d'un mec qui tue des femmes mariées et qui nettoie le linge. Tout comme on pourrait parler de JACKY (et son clip tout simplement exquis) sur l'histoire d'un mec qui fait du kung-fu et qui va sauver sa princesse car elle s'est faite enlever.

Vous voyez, c'est du grand art, et ce n'est pas dans les textes qu'il faut voir les qualités des SEX MACHINEGUNS. Car comme un Motorhead, c'est dans la musique et dans le chant que l'on trouve ce qui fait la force d'une telle formation. En effet, Anchang possède un timbre tout simplement inimitable. Revenant avec grâce à un style plus hurlé qui avait fait la gloire du groupe et qui fût délaissé sur les deux derniers disques, ses gueulantes font immédiatement penser aux grands hurleurs de la scène heavy metal des années 80.

Et celui-ci n'a pas perdu sa voix, même si avec les années celle-ci se fait moins agressive, mais obligeant le chanteur a se renouveler et à alterner avec un timbre plus grave. Au final le chant est tout de même bien supérieur que sur MADE IN USA et est bien suppléé par des choeurs bien présents et toujours aussi réussis.


Au final, l'album ne laisse pas un souvenir indélébile, et s'avère être le meilleur disque du groupe depuis BARBE Q-MICHAEL. Même si l'album s'essouffle un peu vers la fin avec les dispensables Urashima Tarou et Ai no Sumeibeya, le groupe tient là un excellent album à défendre sur scène. Celui-ci devrait d'ailleurs prendre une belle ampleur en live. Et pourquoi pas, maintenant que le groupe est moins gros et connu qu'avant, le voir en France? Enfin, pour cela encore faut-il qu'Anchang trouve encore un nouveau line-up !
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités