Ai Otsuka - LOVE LETTER Tour 2009 ~Light terashite ai to yume to kando to ... Warai to!~

chronique - 14.10.2010 07:00

Un ascenseur émotionnel

Ai Otsuka est une chanteuse pop/rock officiant chez Avex Trax depuis ses débuts avec le single Momo no hanabira en 2003. Elle est principalement connue pour avoir une voix assez spéciale qui sait se faire tantôt légèrement stridente et éraillée ou tantôt assez claire, profonde ou bluesy. Ses compositions passent des musiques pop/rock pour le fun aux ballades très touchantes ou dernièrement aux morceaux plutôt blues et sensuels.

Après avoir sorti son album LOVE LETTER fin 2008, la chanteuse effectue une tournée en livehouses en ayant remodelé pour l'occasion certains de ses gros titres à succès avec un arrangement plus rock, avant de revenir à ses habitudes et d'organiser un concert au Yokohama Arena le 17 mai 2009.
Ce dernier a été filmé et est finalement sorti en DVD le 23 septembre de la même année en deux éditions. L'une classique et une autre premium limitée ayant un très beau packing et regroupant le DVD reprenant sa tournée de livehouse sorti individuellement peu de temps auparavant, un photobook de quarante pages ainsi qu'une lettre dédicacée.
LOVE LETTER Tour 2009 ~Light Terashite Ai to Yume to Kando to ... Warai to!~ comportera donc un total de 22 titres ainsi qu'un DVD bonus dans la first press pour une durée totale de presque trois heures.

Après une animation sur les écrans géants, Ai Otsuka donne le coup d'envoi avec LOVE LETTER et annonce d'entrée le ton et la couleur du spectacle. En effet, elle apparaît au beau milieu de la salle en espèce de tutu rose accompagnée de son piano revêtu de végétation. Ceci sera le début d'un concert basé sur la mise en scène que ce soit au niveau du décor, des costumes mais également des musiciens. Bien que l'artiste soit toujours accompagnée de son équipe de danseurs, de cuivres et de violonistes qu'elle présente systématiquement, il y en aura bien plus dans celui-ci que dans tous les autres. Le concert sera entrecoupé aux moments opportuns par des morceaux d'animation présentant la chanteuse sous forme de poupée en pâte à modeler afin de lui laisser le temps de changer de tenue et d'annoncer le groupe de chansons suivantes.
C'est ainsi qu'on comprendra le rapport avec les plantes sur le piano puisqu'il apparaît dans la première animation.

Alors que l'artiste nous a habitués à faire de longues séquences émotion puis une longue série de musiques plus amusantes, ce ne sera pas de mise pour ce DVD puisque les ballades sont disséminées un peu partout. Elle commence donc en douceur en faisant une nouvelle introduction au piano pour LOVE LETTER puis la même chose avec Ningyou, tous deux étant des morceaux issus du dernier album. Comme il est de coutume chez la chanteuse, le tout est chanté très juste et rempli d'émotions comme ce sera le cas par la suite pour Ame no tsubu, Waltz ~LOVE MUSIC~, Kurage nagareboshi et sa projection de fumée, Pocket et sa fausse neige et la nouvelle version de Ai avec mille violons. L'artiste met en effet toujours le paquet pour ses ballades avec de très belles orchestrations au piano et au violon (une grosse dizaine de violonistes présents ce jour-là) et elles sont toujours plus touchantes les unes que les autres. Elle semble les vivre pleinement et on sent clairement l'émotion avec sa voix tremblante ou même ses larmes aux yeux.

Mais la chanteuse n'a pas l'intention de faire déprimer tout le monde toute la soirée et enchaîne Ningyou avec One x time, chanson assez sensuelle qu'elle interprètera cependant au piano après s'être présentée et que ses musiciens et violonistes soient dévoilés sur la scène principale. Ce morceau fait partie de ceux un peu plus matures que la chanteuse a composé dernièrement qui colle parfaitement avec son timbre de voix et prend d'autant plus de l'ampleur en live avec la superbe orchestration. A noter que depuis une autre version a été faite en collaboration avec SU de RIP SLYME pour l'album LOVE is BEST.

Vient alors H2O pour provoquer un peu de dynamisme dans le public, introduit par un de ses guitaristes, Kenji Fujii. L'artiste montre ainsi en quelques chansons la grande variété de son panel de compositions et par la même occasion sa bonne humeur et sa joie d'être présente avant de chauffer le public et d'enchaîner avec Strawberry Jam. Ceci est aussi une autre caractéristique des concerts d'Ai Otsuka. Elle a tellement l'air d'être heureuse et est tellement à fond que ce soit pour les ballades que pour devenir complètement dingue dans les morceaux plus amusants qu'on ne peut qu'apprécier le spectacle. Après Ticket et l'animation sur les écrans, l'artiste nous revient revêtue d'une robe rouge et accessoirement d'une perruque rouge hideuse pour interpréter Shiyachihata, un des morceaux les plus intéressants de l'album malgré les paroles n'ayant aucun intérêt. Et quelle interprétation ! La chanteuse apparaît au milieu de la mini-scène au milieu du public entourée d'un nombre quasi-incalculable de musiciens. Cuivres, contre-basse, guitares, synthétiseur, batterie... Tout est là pour retranscrire l'ambiance blues de la chanson retransmise par le mieux par la chanteuse et l'on se croirait presque dans un petit bar. Mention spéciale également à Mondo (un danseur un peu là pour mettre l'ambiance généralement) et ses deux pantins à son effigie mais aussi aux solos de trompette et de saxophones. Une interprétation d'une chanson créée un peu pour le n'importe quoi à voir absolument !

Ai Otsuka enchaîne alors dans l'allée centrale avec le medley Ame no tsubu, Waltz ~ LOVE MUSIC~ très touchant où une autre de ses danseuses, Sasuga Minami, toujours présente depuis la sortie de CHU-LIP, sera mise à l'honneur avec sa chorégraphie créée pour l'évènement. La séquence émotion est alors coupée avec 360° mais là encore il y a eu des efforts considérables sur la mise en scène avec la trentaine de danseurs autour d'elle. Mais c'est surtout dans les morceaux plus rock ou pop acidulée que l'ambiance dans la salle atteint son paroxysme comme c'est le cas avec Creamy and Spicy, Do☆Positive et LIFE -LOVE CIRCLE- (où la chanteuse en profite pour présenter ses musiciens de session) et les chorégraphies et look complétement déjantés de Minami, Mondo et Ken Kawai, ainsi que Bye bye et Rocket Sneaker avant les rappels. Ai Otsuka transmet sa bonne humeur et sa folie au public qui devient aussi tôt aussi dingue qu'elle au moindre de ses appels.

Mais l'artiste prouve qu'il est possible de faire encore pire (mieux?) niveau folie lors des rappels particulièrement avec Sakuranbo et CHU-LIP, tous deux étant des morceaux cultes de l'artiste. Mention spéciale au nouvel arrangement de CHU-LIP qui devient de plus en plus n'importe quoi pour notre plus grand plaisir et à sa nouvelle discographie. La scène se remplit de danseurs tous habillés en geisha nous donnant l'impression de plonger dans un film de samurai et que quelqu'un va venir faire un carnage jusqu'à ce que la chanteuse apparaisse derrière les rideaux en kimono et commence à chanter. Une nouvelle chorégraphie a d'ailleurs été faite pour l'occasion et un niveau de folie impressionnant est alors atteint. Ken Kawai fait alors son apparition habituelle à la fin de la chanson prolongée pendant de longues minutes en fonçant en mini-vélo sur l'allée au milieu de la salle jusqu'à traverser un faux mur et d'être suivi par Ai Otsuka ayant soulevé son kimono pour courir, puis par tous les musiciens et danseurs... Elle ne traversera cependant pas le mur et finira par descendre de l'allée centrale entourée par quinze gardes du corps et par courir tout autour de la scène de tous les côtés pour le plus grand bonheur du public. Elle finira cependant par remonter suivie par ses musiciens, passer en courant au milieu d'une haie d'honneur formée par les danseurs pour franchir le bandeau d'arrivée de la scène afin de remercier et saluer son public une dernière fois et de clore un concert excellentissime.



Au final, même s'il manque quelques gros tubes comme Planetarium, Daisuki da yo, Happy Days, Smily et bien d'autres on ne peut pas dire que cela ait été un problème. Bien qu'à première vue la setlist pourrait paraître un peu fade sans ces titres il n'en est rien car ils ont été superbement remplacés par des morceaux de LOVE LETTER. Ces derniers ne sont en effet pas moins intéressants que les anciens bien que certains aient dit le contraire lors de la sortie de l'album et ce DVD le prouve définitivement. L'artiste parvient également à toucher comme cela a toujours été le cas et est toujours aussi folle qu'avant pour notre plus grand plaisir. Il faudrait être de mauvaise foi pour dire qu'elle ait perdu de son intérêt ou qu'elle ait cessé d'évoluer il a bien longtemps. Bien que certaines chansons reviennent quasi-systématiquement comme CHU-LIP, ceux-ci sont toujours extrêmement réarrangés et n'ont pratiquement plus rien à voir avec les originales (surtout en ce qui concerne les ballades...). C'est donc avec plaisir que l'on découvre ces nouveaux arrangements mélangés aux nouveaux titres. La chanteuse n'a pas cessé d'évoluer non plus, elle a simplement trouvé les bases de son style et continue de l'explorer et de tenter de nouvelles choses pour le plus grand bonheur des fans. Elle a aussi l'air de prendre autant de plaisir à partager des moments avec son public qu'à ses débuts et montre également un très grand respect envers ce dernier ainsi qu'à ses musiciens et danseurs qui ne cessent de se multiplier.
Au niveau technique, rien à redire sur le DVD non plus, l'image est très belle et le son est excellent (possibilité de choisir entre 2.0 et 5.1 comme d'habitude bien sûr). Tout est très net et l'on entend aussi très bien le public chanter et répondre aux appels de l'artiste. L'édition normale du DVD offre également un petit photobook reprenant des images du concert tandis que le DVD bonus remontre intégralement les animations disséminées dans le concert mais également des parties du concert du 5 avril au KOCHI BAY 5 SQUARE lors de la tournée spéciale livehouse.

En conclusion, LOVE LETTER Tour 2009 ~Light Terashite Ai to Yume to Kando to ... Warai to!~ est un DVD en or incrusté de diamants à posséder absolument que l'on soit fan de longue date de la chanteuse ou que l'on souhaite simplement découvrir ses compositions. Les personnes ayant trouvé que LOVE LETTER était moins bon que les autres doivent également y jeter un œil d'urgence pour changer d'avis rapidement. On ne peut qu'attendre qu'un nouvel album voit le jour pour espérer écouter d'autres titres tous meilleurs les uns que les autres comme ce fut le cas pour chacun des anciens CDs, LOVE LETTER y compris.

★★★★★


Les +

- La durée du show (et le DVD de bonus pour la first press)
- L'ambiance
- La mise en scène
- Les nombreux musiciens

Les -

- …
- …
- Le fait de se sentir obligé d'acheter d'autres choses de l'artiste après l'avoir regardé et de dépenser de l'argent peut-être ?
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités