BUMP OF CHICKEN - Mahou no ryouri ~kimi kara kimi e~

chronique - 26.08.2010 07:00

Une valeur sûre.

BUMP OF CHICKEN est un groupe de rock très apprécié au Japon qui arrive à faire de bons chiffres à chacune de ses sorties. Ce dernier est aussi connu pour avoir provoqué des hauts et des bas chez ses amateurs puisqu'il n'était pas rare que plus d'un ou deux ans séparent la mise en vente de deux CDs comme cela a notamment été le cas entre leur dernier album Orbital Period et le single R.I.P/Merry Christmas le 25 novembre dernier. Ce n'est donc pas étonnant que le quatuor ait crée l'euphorie générale chez ses fans en annonçant deux maxi-singles consécutifs en début d'année.

Sortis respectivement à une semaine d'intervalle les 14 et le 21 Avril, HAPPY et Mahou no ryouri ~kimi kara kimi e~ se sont chacun accaparés la première place au classement hebdomadaire de l'Oricon lors de leur mise en vente et sont tous deux parvenus à rester trois semaines dans le top 10. A noter également que les clips des deux chansons titres étaient disponibles intégralement sur le channel youtube de TOYS FACTORY avant leur sortie et le sont toujours actuellement. D'ailleurs, malgré qu'il ait été vendu après HAPPY, le clip de Mahou no ryouri ~kimi kara kimi e~ a été diffusé deux semaines avant celui-ci, une démarche à saluer.
Etant donné que la seconde piste de ce dernier est bien plus intéressante, nous nous y intéresserons plus particulièrement.

La chanson titre, dont le clip est également visible ici, est une ballade assez typique de ce dont le groupe nous a habitués à l'image notamment d'Hana no na. La voix berçante de Motoo Fujiwara est accompagnée d’une jolie guitare sèche. Elle déborde de bons sentiments et a l’air destinée aux enfants, notamment à cause du clip, mais le chanteur a expliqué dans une interview qu’il l’avait en fait écrite à la fin de sa vingtaine afin de passer en revue en quelque sorte ce qu’ils avaient accompli jusque-là. Ils souhaitaient en effet sortir un album mais cela n'a pas pu se faire à temps. Cette musique a d’ailleurs été utilisée comme générique d’une émission de la NHK, Minna no uta. La seconde piste, Caravan, mérite également qu'on y prête attention. Il aurait peut-être même été plus judicieux de l’utiliser comme chanson titre à la place d’HAPPY. Les guitares saturées sont mises en parallèle avec la voix plutôt sombre de Fujiwara et donnent une ambiance très noire à la chanson. Ce genre d’atmosphère se rapproche d’ailleurs de celle dégagée par Joushaken dans l’album Yggdrasil bien que cette dernière soit beaucoup plus agressive. Un genre de musique trop peu présent dans leur discographie, très bien interprété grâce à la voix grave et légèrement éraillée du leader.
Finalement, alors que l'on pensait que l'écoute était terminée, le son de la guitare sèche de la piste cachée, Sannin no ojisan retentit. Au début, on pouvait espérer écouter une autre jolie ballade mais nos espoirs prennent vite fin lorsque les autres membres commencent à chanter volontairement faux. Il s'agit en fait d'une piste bonus composée pour le plaisir comme il a été de coutume pour les albums et plus récemment pour les derniers singles sortis. Mention spéciale à l'excellent passage sifflé collectivement au milieu de la chanson ! Absolument magnifique.

Au final, BUMP OF CHICKEN n'aura pas déçu avec ce CD, bien au contraire. Les membres ont montré qu'ils étaient encore capables de composer de belles ballades comme ils nous y avaient habitués mais qu'ils avaient tout de même encore d'autres cartes à jouer. Il ne reste plus qu'à attendre la sortie de ce fameux album qui continue à ce jour de se faire désirer.

★★★★☆
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités