Puffyshoes - Something Gold

chronique - 02.06.2010 23:48

Pour quelques galipettes de plus.

À peine quelques mois après sa formation, le duo fait parler de lui avec un premier album qui éveille la curiosité de différents médias. Cité comme étant l'un des quatre groupes rock japonais à suivre en 2010 par le Japan Times, encensé par divers webzines, blogs et autres, cette popularité grandissante est l'annonce certaine d'un succès planétaire ! Car oui, malgré ses enregistrements maladroits, ses nombreuses pétouilles en concert (ou même en studio, car les disques sont enregistrés dans des conditions live), Puffyshoes séduit, enchante et amuse l'auditeur. Preuve en est les nombreux labels et distributeurs qui s'occupent de sa diffusion en Europe, au Canada et au Japon bien entendu. 

À califourchon sur un poney rose bonbon, le décollage pour le pays mielleux et moelleux est imminent. Alors que d'autres se vautrent dans un effort technologique en oubliant d'y inclure une pincée de spontanéité, Puffyshoes joue la carte des drôleries. Sorte de mélancolie d'un temps révolu, comme une subite envie de redonner vie à des années folles, pour éveiller en nous l'enfance trop vite disparue. Ces deux étranges bestioles ne tardent pas à nous faire tourner la tête avec leurs galipettes sonores sucrées. Tête plongée dans un amateurisme assumé, les deux punkettes agitent leurs bras dans tous les sens pour qui veut bien les attraper, pour qui veut bien en saisir l'essence.

Les deux mignonnes s'égosillent et s'acharnent sur des mélodies simples et efficaces, formant une masse sonore qui fait sautiller les neurones et oblige à reprendre avec elles paroles sucrées et rythmes tapageurs (avec les pieds). Something Gold est un album brut, moelleux et candide, ravissant le cœur et les oreilles, et laissant pantois du début jusqu'à la dernière seconde.
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités