KAT-TUN - Love Yourself -Kimi ga Kirai na Kimi ga Suki-

chronique - 19.04.2010 01:30

KAT-TUN - Love Yourself -Kimi ga Kirai na Kimi ga Suki-

Quatre mois après leur DVD LIVE Break the Record, et dix mois après leur dernier CD, les KAT-TUN reviennent avec leur nouveau single Love Yourself -kimi ga kirai na kimi ga suki- disponible en trois éditions et deux nouveaux Pvs, Love Yourself -kimi ga kirai na kimi ga suki- et The D-MOTION. On remarquera que seuls deux des six membres ont fait un solo et bien sûr, ce sont les deux membres les plus populaires, Akanishi Jin et Kamenashi Kazuya.

Tout d’abord, Jin impressionne par sa maîtrise de l’anglais, même si elle n’est pas parfaite, dans son solo A Page. On peut penser que c’est lui qui a écrit les paroles. La chanson est écrite entièrement en anglais, auquel il voue une addiction depuis ses six mois d’études en Amérique (il va d‘ailleurs récidiver dans peu de temps et repartir), ainsi que le rythme est beaucoup plus R&B comparé à ce que nous donne généralement KAT-TUN. Il est dommage que sa voix ait été modifiée, comme dans toutes les chansons de ce single bien qu’il n’en ait pas besoin. Kamenashi, lui, a misé sur une chanson douce au piano et au violon qui correspond bien avec les paroles niaises qu‘il nous sert. Sa voix n’est pas, ou peu, modifiée sur cette musique comparé aux autres du single. Habitués à mieux avec 1582 (qui restera un des meilleurs des KAT-TUN, avec une mise en scène parfaite -bien qu‘un peu trop mouillée-), le résultat est assez décevant. Nous allons continuer avec Love Yourself qui donne son nom aux singles car elle sert d’opening au drama Yamato Nadeshiko Shichi Henge dans lequel joue Kamenashi Kazuya aux côtés de Tegoshi Yuya(NEWS) et d’Uchi Hiroki(ex-NEWS et ex-Kanjani8). On retiendra de cette chanson un rythme assez entraînant mais aussi une absence de Nakamaru et Ueda qui se fait assez ressentir. Les voix d’Akanishi et Tanaka ont été beaucoup modifiées électroniquement. Mais ce n’est rien comparé à The D-MOTION qui atteint des sommets concernant la transformation des chants et le manque de présence d‘Ueda et Nakamaru. Le rap de Tanaka, même si on arrive à aimer la chanson après plusieurs écoutes, est horrible. On peut se demander ce qui est passé par la tête des producteurs à moins qu’ils ne soient tous sourds, moins de changements vocaux auraient été appréciables. Enfin, Heart Beat, beaucoup flatteur pour Akanishi, est un morceau plus doux mais pas moins entraînant que les deux autres cités précédemment. Celle-ci a un petit côté Arashi. Beaucoup plus « pop » que les autres titres, cette chanson ne contient pas de rap, ce qui est assez rare lorsque Tanaka est présent, sachant que même sur un morceau assez doux, il y arrive quand même. Par exemple, YOU (même si elle date de 2007), où l’on trouve plusieurs parties de rap ce qui casse un peu la chanson

On retiendra donc principalement une grande modification des voix de Tanaka et Akanishi, une absence au niveau chant de Nakamaru et Ueda mais surtout, un changement du genre musical qu'offre KAT-TUN, qui, on l'espère, sera synonyme d'amélioration musicale.
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités