Interview avec 9GOATS BLACK OUT

interview - 25.03.2010 11:30

JaME s'est entretenu avec 9GOATS BLACK OUT lors de son passage à Paris où il réalisait les photos de son prochain album TANATOS.

Bonjour, pourriez-vous vous présenter à ceux qui ne vous connaissent pas encore ?

hati : Je suis bassiste, je m’appelle hati.
utA : Je suis le guitariste utA.
ryo : Je suis le chanteur du groupe, Ryo. Enchanté.


Vous êtes en France actuellement pour le tournage d’un clip. Pourquoi avoir choisi la France ?

ryo : Nous ne sommes pas venus pour le tournage d’un clip mais pour prendre des photos pour illustrer notre prochain album. Nous voulons faire des photos pour la promotion, le clip sera tourné au Japon. Le choix de la France est dû au titre de notre album TANATOS qui fait référence à la mythologie grecque qui a un lien avec l’Europe et nous avons choisi Paris pour cette raison.


Pouvez-vous nous parler des photos que vous avez prises mais aussi vos impressions sur la France ?

ryo : Nous avons été très surpris par l’architecture et l’ambiance très différente de ce que l’on peut trouver au Japon. Pour le moment, nous ne pouvons pas vous dire nos impressions sur Paris, nous venons tout juste d’arriver et nous n’avons pas encore eu le temps de visiter.


Qu’aimeriez-vous visiter à Paris ?

hati : Le Louvre mais nous n’aurons jamais assez de temps pour le visiter entièrement en une journée. J’aimerais voir aussi la Tour Eiffel !


C’est donc votre première fois en France ?

hati : Oui tout à fait.


Connaissez-vous quelques mots de français ?

hati : Bonjour, bonsoir, au revoir, merci, qu’est-ce que c’est ? (rires)


Pourriez-vous nous parler un peu plus du clip sink, qui possède une esthétique très travaillée mais aussi très particulière ?

utA : En fait sur sink, aucun membre du groupe n’a participé réellement au tournage vu que le clip représente principalement une image d’os de chèvre. Nous avons décidé de mettre ce genre d’image simple mais avec une signification profonde que nous voulions mettre en avant. Au début, nous pensions qu’un clip sans les membres du groupe n’était pas forcément dans notre style mais finalement c’est quand même le premier clip que l’on a sorti.


Savez-vous déjà si votre futur clip sera dans le même style ou complètement différent ? Pouvons-nous savoir quelle chanson de TANATOS sera utilisée pour ce clip ?

ryo : En fait le réalisateur est différent, nous lui avons complètement délégué la réalisation. Ça sera Negai, le dernier morceau de l’album.


Beaucoup de personnes vous attendent en concert en Europe, aurions-nous la chance de vous voir en tournée européenne bientôt ?

utA : Pas tout de suite mais si jamais nous arrivons à caser ça dans notre planning, nous aimerions bien venir.
hati : Nous attendons avec impatience de pouvoir faire un concert. Nous venons en Europe pour la première fois, l’architecture mais aussi l’ambiance sont différentes. On se pose pas mal de questions concernant la barrière de la langue et on se demande si nous arriverons à ne faire qu’un avec le public. Nous le prenons comme un défi !


Avez-vous déjà des idées sur les pays où vous aimeriez venir ?

Ryo : Autant que possible ! (rires)


Vous avez signé chez CLJ Records pour une sortie européenne de Black Rain. Que peut-on attendre maintenant de cette collaboration ?

hati : Jusqu’à maintenant nous travaillions beaucoup par nous-mêmes. Nous vendions nos CD à l’international par notre site. Depuis que nous sommes chez CLJ Records, nos CD sont dans les magasins et ça nous a permis de nous rapprocher de notre public.


Vous avez choisi comme titre de mini-album Black Rain, pourquoi ce titre ? Y a-t-il un rapport avec la bombe atomique d’Hiroshima (Ndlr : En effet, vers 9h du matin, après la tombée de cette bombe qui a eu lieu à 8h16, une pluie noire s’est abattue sur la ville, contenant des éléments radioactifs et de la suie.)

Ryo : Nous avons choisi ce titre pour deux raisons. L’une d’entre elles est le fait qu’un film porte ce titre. C’est un terme assez connu déjà. C’est bien entendu également en rapport avec la bombe d’Hiroshima. Nous voulions travailler sur cette tragédie qui a touché l’humanité et sur ce côté marquant. C'est aussi parce que nous voulions que les gens se posent des questions sur ce titre.


À travers tout ça, aviez-vous un message particulier à passer derrière ce titre et cette symbolique ?

Ryo : Oui tout à fait. C'est un message pour pointer du doigt là où les gens vivent. C'est aussi pour dire que dans la vraie vie on ne peut pas toujours fuir, on trouve tout le temps des obstacles qui nous barrent là route. Mais le fait d’aller de l’avant, de passer cette zone de pluie, nous permet de trouver un beau ciel bleu et un arc-en-ciel. Ça reste un message d’espoir dont le thème est l’arc-en-ciel.

Pouvez-vous nous raconter votre collaboration avec közi pendant le concert UNKNOWLUCK HALLOWEEN à HARAJUKU ASTRO HALL ? Vous avez également fait un photobook où vous étiez habillés dans le style de közi. Comment s’est passée cette collaboration ?

utA : Nous venons de la même région, Niigata. Nous nous sommes dit que ça serait bien de pouvoir faire quelque chose avec lui.
Ryo : Comme nous étions proches au moment d’Halloween et que ça collait bien avec cet esprit, nous nous sommes dit que c’était une très bonne occasion.


Sur votre site officiel, vous n'êtes présentés que comme trois membres officiels, comptez-vous rester à 3 ?

Ryo : À trois, nous nous sentons juste bien.


Quels sont les groupes qui vous ont inspiré ou vous inspirent ?

utA : Tokyo Jihen.
Ryo : La période shock du visual kei avec des groupes comme X JAPAN, BUCK-TICK, l’Arc~en~Ciel, Kuroyume. Tous de très grands groupes. Je les écoutais quand j’ai commencé le groupe, ils m’ont donc beaucoup inspiré.
hati : Demon Kogure.


Est-ce que vous voulez toucher un peu à plusieurs styles ?

Ryo : Nous ne sommes pas particulièrement influencés par le style mais plus par la façon d’être en tant que personne. Nous ne faisons pas de musique commerciale. Nous créons notre propre style comme il nous vient.


Connaissez-vous des artistes européens, voire français ?

Ryo : Nous connaissons beaucoup de peintres mais pour les musiciens nous ne faisons jamais attention à leur nationalité. C'est plus musique japonaise d'un coté et les autres.


Êtes-vous intéressés par une collaboration musicale avec un autre artiste ou ce n’est pas prévu pour le moment ?

Ryo : Quand on parle de collaboration avec un artiste, nous penserions plus à un acteur ou un peintre. Cela nous ressemblerait plus.


Concernant maintenant votre futur, comment se présente votre prochain album Tanatos ?

hati : Jusqu’à maintenant, nous mettions toujours le thème au fur et à mesure de la composition. Cette fois ci, Ryo a donné le thème dès le début. C’est à partir de là que nous avons composé la mélodie et les paroles. Cela change par rapport à ce que nous avions l’habitude de faire mais je pense que le son de cet album va nous ressembler.


Quel sera le message de cet album ?

Ryo : Tanatos est sur le thème de la mort. Nous recherchions quelque chose d'impactant. L’objectif n’était pas de chanter sur la mort en elle-même mais quelque chose d’approchant. Nous voulions mettre ces choses opposées dans le même album surtout pour faire réfléchir les personnes qui l’écoutent et les faire penser à la vie.


Avez-vous d’autres projets musicaux ou vous consacrez-vous seulement pour le moment à l’album ?

hati : L’album va sortir le 24 mars et en avril, nous allons faire une tournée avec un autre groupe.


Vous avez sorti en juillet un DVD live Bright Garden. Pourriez-vous nous en parler un peu plus ?

hati : L’année dernière nous devions sortir notre nouvel album mais notre planning s’est allongé dans le temps. Nous ne voulions pas laisser une grande période sans sortir quelque chose, nous avons donc décidé de sortir notre premier concert en solo sous forme de DVD. Nous avons fait un arrangement des chansons différent de celui du CD. Nous aimerions que les personnes qui connaissent nos CD, écoutent et voient également ce DVD live.


Dans une précédente interview, vous avez dit vouloir recréer l’univers pour les live. Qu’en est-il aujourd’hui et qu’avez-vous fait ?

hati : Dans les morceaux de Sleeping Beauty, nous avons par exemple ajouté des paroles pendant les lives. Ce n’est pas forcément recréer les morceaux entièrement mais avoir une approche différente en live et ne pas jouer les morceaux tels qu’ils sont dans les CD. Nous avons par exemple accéléré le rythme de certaines chansons. Nous ne considérons pas que jouer les chansons d’un CD reflète ce qu’est l’esprit d’un live. Pour profiter de l’ambiance et ne faire qu’un avec le public, nous préférons montrer des sentiments différents par rapport aux CD.


Comment vous imaginez-vous dans 10 ans ?

utA : J’aimerais devenir un artiste capable de ressortir un son que j’ai dans la tête le plus proche possible de l’idée que je m’en fais.
Ryo : Quand nous avons créé le groupe, notre objectif était de faire ce qui nous plaisait. Nous aimerions bien entendu agrandir notre public mais en restant toujours le même groupe que nous sommes.
hati : Je fais de la musique car j’aime faire cela. Il y a quand même beaucoup de difficultés. Dans dix ans, j’aimerais les surmonter avec les mêmes personnes et le même groupe pour arriver à quelque chose.


Maintenant imaginons que chacun d’entre vous soit un élément ou une chose, que seriez-vous et pourquoi ? On commence avec : si vous étiez un animal ?

utA : un loup.
Ryo : un tigre.
hati : un chat.


Si vous étiez un plat ?

utA : des râmen.
Ryo : du wasabi.


Si vous étiez une ville ?

utA : Londres car j’aimerais beaucoup y aller.
Ryo : Je ne serais pas un endroit en particulier mais plutôt dans un endroit rural.
hati : Une ville de Grèce.


Si vous étiez un manga ?

utA : Dragon Ball.
hati : Doraemon.


Si vous étiez le personnage d’un jeu vidéo ?

utA : Luigi.
Ryo : Solid Snake.
hati : Doraemon (rires).


Si vous étiez un film ?

hati : Doraemon (rires). Usual suspect parce que tout n'est que mensonge (rires).


Si vous étiez une chanson ? Ça peut être votre propre chanson bien entendu.

utA : Tanatos.
Ryo : Tanatos et Negai.
hati : Negai.


Si vous étiez une femme célèbre ?

Ryo : Le professeur Sareba.
hati : La personne qui fait la voix de Doraemon (rires).


Quel est le CD que vous écoutez en ce moment ?

Ryo : Comme nous mixons actuellement notre CD, nous écoutons principalement celui-ci.


Un dernier message pour les lecteurs de JaME ?

utA : Le 24 mars, notre album Tanatos va sortir. J’aimerais que nos fans l’écoutent attentivement. Dès que nous aurons un moment dans notre planning, j’espère que nous aurons l’occasion de venir en Europe pour s’amuser ensemble.
Ryo : Je pense que les morceaux du nouvel album sont plus forts et plus profonds. Malgré le fait que le japonais soit difficile à comprendre, j’espère que les personnes arriveront à comprendre les paroles. Si nous avons l’occasion de venir en Europe pour une tournée, n’hésitez pas à venir nous voir !
hati : C’est notre premier album complet, j’espère que nous arriverons bien à y retranscrire nos morceaux et notre style.


JaME tient à remercier tous les membres du groupe 9GOATS BLACK OUT pour leur extrême gentillesse lors de cette interview ainsi que tout le staff.
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
galerie photos
publicités
  • euroWH
  • Chaotic Harmony