AciD FlavoR - Speed Ball et Next Story

chronique - 25.10.2008 14:00

Voici deux chroniques pour le prix d'une afin de découvrir AciD FlavoR avant le concert au Café de la Danse le 31 octobre.

Speed Ball

Ce premier album retrace les prémices du groupe et pose les bases de son style. AciD FlavoR nous ouvre les portes de son univers qui gravite autour d'un élément essentiel : la mélodie. Des chansons pop-rock entraînantes aux ballades avec une touche de guitare acoustique, les mélodies sont prenantes et les refrains restent en tête.
Les compositions reflètent également une harmonie entre la candeur dans le chant de SHIGERU, la frénésie dans les solos de guitare de Ryo, le bon jeu de basse de Tei, et le dynamisme de Taiju à la batterie.
Le son AciD FlavoR est particulièrement accrocheur, et ce premier album contient déjà des titres incontournables, comme Trippin'out, Don't wanna say, et Across the Sky.
Bien que l'on puisse regretter que le CD ne contienne que huit pistes, Speed Ball est idéal pour découvrir ce groupe fort sympathique !

Amelitha


A la première écoute, Speed Ball se pause dans un entre-deux fait d'un chant pop léger et mélodique et d'une instrumentation rock beaucoup plus lourde. AciD FlavoR, bien qu'encore jeune à l'époque de ce premier album, a su créer des chansons diverses mais de qualité irrégulière. La ballade Round&round par exemple qui semble intéressante contient malheureusement dans sa mélodie des arrangements qui ne sont pas sans rappeler les bals du troisième-âge laissant s'envoler toutes émotions, créant cependant un bien étrange résultat avec les riffs agressifs du guitariste.
Si les refrains entraînants de certaines chansons telles que Don't wanna say ou Shoreline Blue sont plus qu'appréciables, la voix de SHIGERU semble cependant être quelque peu limitée.
Les mélodies, bien qu'efficaces, sont également parfois un peu trop simples et peu originales. L'impression générale est sauve grâce à quelques audaces parsemées par-ci, par –là, comme l'introduction d'Accross the sky et l'emportement du refrain de Mirage, mais cela semble parfois d'une chanson à l'autre, un peu trop répétitif.

Aurore



Next Story

Deux ans après son premier album, AciD FlavoR ouvre un nouveau chapitre avec Next Story. En effet, le groupe a évolué et tente de nouvelles expériences, ce qui ne dénature pas son style pour autant.
On découvre de nouvelles sonorités avec l'introduction de nouveaux instruments comme le piano, une interprétation d'autant plus riche en émotions, parfois mélancolique, mais aussi, dans la chanson AKA-TSUKI notamment, un son plus rock et plus lourd. La mélodie est toujours au coeur des compositions, enrichie par un jeu désormais plus nuancé. Mention spéciale pour la chanson ENISHI qui est vraiment prenante et qu'on a plaisir à fredonner.
Avec ce nouvel album, AciD FlavoR montre une autre facette qui n'est pas pour déplaire, et surprend agréablement. On ne peut que lui souhaiter de continuer à évoluer et à expérimenter de nouvelles choses.

Amelitha


Pour ce deuxième album, on ne peut ne pas s'apercevoir du progrès réalisé par AciD FlavoR, autant sur les compositions que sur la production. La dualité entre l'énergie des guitares et la mélodie du chant et des arrangements est toujours présente, mais SHIGERU met en avant de meilleures capacités ou, tout du moins, semble se donner beaucoup plus dans l'interprétation des chansons.
Les mélodies sont beaucoup plus variées et, même si les refrains ne sont pas si différents les uns des autres, ils possèdent beaucoup plus de personnalité. L'ajout de nombreux instruments tels que violon (Blackleg), piano (Still like you) et autres arrangements, produit son petit effet rendant cet album très sympathique à entendre. Même les ballades clôturant l'album sont plutôt réussies.
Et puis n'oublions pas le titre, ENICHI, qui est une vraie perle et qui donne un gros plus à l'album avec la présence de cette ritournelle à la flûte de pan (ou quelque chose approchant). Autant le dire, il vaut mieux commencer directement par cet album et oublier le précédent encore un peu faible.

Aurore
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités