Pay money To my Pain - Writing in the diary

chronique - 29.10.2008 13:00

Once the pain goes away

Pay money To my Pain, réduit à quatre depuis le départ de JIN pour le groupe BAReeeeeeeeeeN, revient sur le marché avec un nouvel opus : Writing in the diary. Certains puristes leur reprocheront peut-être leur forte inspiration outre Atlantique (ou plutôt outre Pacifique pour le Japon) et le chant entièrement en anglais, mais le groupe mérite tout de même qu'on y prête une oreille.

Picked up the words that I need to heart

Out of my hands est le premier titre de ce maxi single, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il ne déroge pas au savoir faire de PTP : Riff de guitare pour amorcer la chanson, puis explosion de voix de la part de K suivie de près par les musiciens. Le chant de K est par la suite très reconnaissable par sa prononciation américaine parfaite, rappelons qu'il vit à Los Angeles, tout comme son phrasé typique des productions américaines. Mais l'énergie et la conviction y sont, et c'est bien là l'essentiel !
Le second titre, Close the door, débute un peu de la même manière avec des riffs simples, et s'avère être une ballade sans surprise. La chanson est sympathique, mais arrive trop tôt dans la tracklist... Elle casse un peu le rythme, et sa place aurait été de préférence en 3e, voire 4e place ! Dommage car par la même occasion, on souhaite presqu'elle se termine pour qu'on puisse passer à la prochaine chanson ! Et là, nouvelle déception car la dernière chanson du maxi, Anxiety est encore une ballade, un poil plus mélancolique, qui plus est ! Heureusement, le groupe se réveille pendant la seconde moitié, mais c'est trop tard, l'auditeur que nous sommes aura décroché depuis un moment.

ALL Because of you
La partie DVD s'avère en revanche plus intéressante avec tout d'abord, une galerie photo du trip du groupe à Los Angeles et qui les montre dans leur vrai élément. La bonne surprise vient de la bande son, ALL Because of you, qui est une chanson inédite (disponible depuis seulement sur Itunes) et qui change de registre puisque celle-ci est plus tournée vers le punk avec tout de même la touche heavy qui les caractérise.
Ensuite le clip d'Out of my hands est proposé, mais il tranche complètement avec ceux que l'on avait déjà pu voir... Ici, le clip fait un peu film de vacances, car tourné en extérieur. Le lieu du tournage, un bout de béton coincé entre un mur tagué et un grillage, leur correspond bien, mais on ressent fortement que ça a été fait avec peu de moyens et un peu dans la facilité.
En revanche, la troisième piste vaut a elle seule l'achat de ce maxi single puisqu'elle contient trois titres live, tirés de leur final au Daikanyama UNIT, le 5 novembre 2007. On y retrouve le charismatique JIN, encore présent à l'époque, au détour de l'explosive Paralyzed ocean, de la superbe From here to somewhere, et enfin d'Against the pill. Ce bout de live est un véritable cadeau, un vrai bonus comme on les aime ! Et cerise sur le gâteau, From here to somewhere est proposée en générique de fin en version acoustique. On pardonnera à K la voix un peu hésitante...

Avis : ★★★☆☆
Le CD est un peu décevant, mais le DVD rattrape largement le tout grâce notamment aux trois titres lives. On attend tout de même la suite, en espérant de bonnes surprises !

Les +
- Le DVD bonus,
- Le nombre total de chansons.

Les -
- Le packaging salissant,
- Les chansons molles du CD.

Image : ★★★★☆ Lumineuse et soignée,
Son : ★★★★☆ Rien à reprocher,
Durée : ★★★★★ CD+DVD avoisinant la demie heure,
Packaging : ★★☆☆☆ Pochette cartonnée salissante,
Bonus : ★★★★★ Une galerie photo, un clip, un bout de live et une version acoustique. C'est presque à se demander si c'est le DVD ou le CD qui sert de bonus !?
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités