BUMP OF CHICKEN - Jupiter

chronique - 01.11.2009 12:00

Un voyage sur une autre planète.

BUMP OF CHICKEN est un de ces groupes de rock japonais qui n’est pas bien révolutionnaire mais qui réussit à faire exploser ses ventes depuis un bon moment, malgré certains passages à vide un peu inquiétants. Le groupe qui s’était justement formé avec l’ambition de changer l’histoire du rock ne semble toujours pas y être parvenu, mais a réussi à trouver un son qui est toujours aussi agréable à écouter. Même s’il n’évolue pas beaucoup au fil du temps, il a trouvé la formule magique qui fait que sa musique attire des fans d’horizons différents et que l’on peut la passer en boucle encore et encore sans jamais s'en lasser. Un groupe qui mérite vraiment plus de reconnaissance en dehors du Japon.


Jupiter, sorti en février 2002, est le troisième album du groupe. Cet album central permet ainsi de faire le point sur l'évolution musicale de la formation. Sorti après divers singles de mieux en mieux placés, il est le premier album de la lignée à s’être retrouvé premier au classement de l’Oricon. Un grand pas de franchi pour les membres du groupe. Il se compose de 11 chansons, dont Diamond, tentai kansoku, Halogen et une chanson bonus cachée. Après avoir de plus en plus ravi son public, BUMP OF CHICKEN a donc la pression et ne peut plus le décevoir.


Cet album est dans la lignée des précédents, montrant que le groupe ne cesse d’évoluer. Il est composé de mélodies dynamiques donnant un peu de punch et offre de jolies ballades. Le groupe, qui ne se cache pas d’avoir des influences du vieux rock anglais s’en inspire pas mal et le recrée à sa sauce.
Ainsi, à la première écoute, il n’est pas étonnant de penser à des groupes comme les Beatles ou Led Zeppelin, bien qu’étant bien moins hard rock que ce dernier. Mais cette sensation disparaît au fil de l’album et on a conscience d’écouter du BUMP OF CHICKEN et rien d’autre.

Stage of the ground, première chanson servant d’intro donne le ton de l’album. Du rock classique, principalement axé sur les passages de guitares et laissant tout de même une place importante à la basse et à la batterie. Chaque instrument a sa partie privilégiée et montre une harmonie parfaite entre les membres du groupe, bien qu’il n’y ait pas de technique et de riffs transcendants. Elle sert de mise en bouche idéale pour Tentai Kansoku, qui nous séduit complètement et nous donne envie de la passer en boucle avant même de finir l’album ! Comme pour les autres singles, il n’y a pas de changement notable de ce côté-là.
On se rend bien compte que BUMP OF CHICKEN ne serait pas ce qu’il est sans Motoo Fujiwara, son frontman et compositeur. Les autres membres ont aussi du mérite bien sûr, mais sans sa personnalité, sa voix et ses talents de composition, le groupe ne serait pas aussi reconnu.

Les mélodies aériennes de Motoo Fujiwara nous emportent complètement et semblent nous donner des ailes. Même s’il n’a pas un caractère bien trempé, il a su se faire sa place parmi les autres chanteurs grâce à sa voix assez spéciale. Son chant est un peu éraillé, traînard et légèrement zozotant par moments. Il nous donne le ton des chansons et colle parfaitement avec elles. Elles sont caractérisées par des riffs bien trempés semblant être calculés à la perfection avec les passages de chant tantôt agressifs, tantôt apaisants et qui nous envoûtent en un rien de temps sans que l’on s’en rende compte. Ainsi, l’album défile sans que l’on voie le temps passer pour notre plus grand bonheur, mais finit aussi trop rapidement puisque l’on en veut toujours plus.


De plus, entre ces compositions plutôt dynamiques, des ballades sont éparpillées dans l’album. Elles sont également un gros point fort de Jupiter et auraient toutes eu leur place en tant que face A d’un single tant la qualité est au rendez-vous. Aucune d’entre elles n’est délaissée au détriment d’une autre. Ainsi, elles permettent de contenter tous les fans, qu’ils préfèrent celles avec des passages un peu plus dynamiques comme Melody Flag ou plus calmes comme Catch Ball. On est littéralement emporté par ces mélodies subtiles et apaisantes. Elles sont toutes bien différentes les unes des autres et ont chacune quelque chose qui restera ancré dans notre esprit pendant longtemps. Elles dégagent inlassablement une atmosphère calme et bon enfant principalement diffusée par le chant berçant qui nous emmène directement sur une autre planète, le monde que BUMP OF CHICKEN a su se créer tout au long de l’album.



Finalement, Jupiter n’aura pas mis d’ombre sur le groupe, loin de là. Il a montré que même si le groupe aime toujours rester sur les mêmes genres musicaux il n’est pas pour autant devenu redondant. Il a vraiment su trouver son propre style et ne cesse de l’améliorer. Les mélodies sont toutes plus attachantes les unes que les autres et l’on peut passer l’album en boucle jour après jour sans jamais s’en lasser. Ainsi, Jupiter montre vraiment que BUMP OF CHICKEN est digne d’avoir sa place parmi les plus grands et que son classement au top de l’Oricon est vraiment mérité. D’autant plus lorsque l’on voit à quel point le groupe ne se sent pas supérieur aux autres et reste dans une bonne ambiance avec le titre bonus. Un album à se passer absolument en boucle qui donne envie d’écouter la suite !


★★★★★
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités