Angela Aki - ANSWER

chronique - 25.10.2009 23:00

Une réponse musicale.

Il y a des artistes qui ont chacun de leurs nouveaux CD dans le top 10 de l’Oricon à leur sortie.
Depuis sa collaboration avec Nobuo Uematsu sur le générique Kiss Me Good-Bye de Final Fantasy XII en 2006, Angela Aki en fait partie. Bien sûr, le fait d’y avoir sa place systématiquement ne signifie pas forcément que la musique est toujours de qualité. Jusqu’à présent, l’artiste a toujours su nous prouver qu’elle méritait sa place mais on pourrait commencer à craindre une certaine redondance ou un manque d’inspiration après avoir sorti plusieurs albums. D’un autre côté, elle pourrait aussi nous impressionner en nous présentant de nouvelles perles musicales. Après la sortie de son tube, Tegami ~haikei juugo no kimi e~, Angela Aki nous livre sa réponse.

L’album est vendu en deux versions différentes, l’une simple et l’autre limitée contenant un DVD supplémentaire. Il comporte trois vidéos sur le fond sonore de Tegami : l’une avec une chorale, une autre avec le clip en version karaoke et enfin un genre de petit AMV d’anime. ANSWER se compose de 13 titres dont le précédent single et une nouvelle reprise de We're All Alone de Boz Scaggs précédemment sorti sur son album indies ONE.
Par ailleurs, il comporte une reprise en japonais de Knockin' On Heaven's Door de Bob Dylan qui a servi de générique au film Heaven's Door, remake japonais du film allemand sorti en France sous le nom de Paradis Express. Le reste est un contenu original dont Black Glasses, une collaboration avec Ben Folds, principalement connu en tant que leader du groupe Ben Folds Five et considéré comme une figure emblématique du piano rock. De quoi mettre l’eau à la bouche des fans !

Angela Aki est principalement connue pour son style vestimentaire, mais également pour le fait de jouer au piano sur chacune de ses musiques et cet album ne déroge pas à la règle. Elle alterne notamment entre chansons en anglais, avec un très bon accent pour avoir vécu un bon moment aux Etats-Unis ; et en japonais.
En ce sens, ANSWER n’est pas bien différent de ses deux précédents albums major. Cependant on sent tout de même que l’artiste a su prendre du recul et acquérir une certaine maturité musicale. Elle a su varier son style et user de toutes les possibilités musicales avec un piano.
Cet album est principalement composé de merveilleuses ballades avec une voix maîtrisée à la perfection. Le timbre de voix assez tendre d'Angela Aki porte très bien pour ce genre de musique et nous empêche de tomber dans la monotonie. Il n’est pas mielleux ni strident lorsqu’elle monte dans les aigus et cela nous permet d’autant plus d’apprécier et d’être envoûté par la mélodie au piano.
S’attaquer à un tube comme Knockin' On Heaven's Door de Bob Dylan est une grosse prise de risque, mais elle s’en sort plutôt bien ! Les paroles en japonais ne sont pas du tout déplaisantes à écouter et finalement cette chanson colle plutôt bien à son style. L’arrangement légèrement R&B est assez intéressant et ne sonne pas mal non plus.

Mais s’il n’y avait que des ballades l’album finirait par devenir plat et ennuyeux à souhait. Heureusement, ce n’est pas le cas, il y a quelques titres parsemés par-ci par-là pour nous réveiller et nous faire bouger un peu.
Comme pour HOME et TODAY, la chanson titre a un rôle clef. Celle-ci est bien plus intéressante que les précédentes. Elle est assez dynamique et apporte un petit vent de fraîcheur. La mélodie est aussi bien plus sympathique et le refrain plus entraînant.
Il y a également une part de fun avec Reflection et Black Glasses, que ce soit au niveau du rythme ou des paroles ! Angela Aki joue avec sa voix dans les graves et alterne en montant dans les aigus. Elle accorde aussi une grosse partie à la basse qui accentue le rythme mais donne aussi un effet funky assez intéressant qui nous emporte dans un univers enfantin et amusant. Elle entre dans un genre qu’elle n’avait pas parcouru jusqu’alors et ce n’est pas pour nous déplaire !
Ces deux musiques sont assez choquantes à la première écoute de part leur place dans l’album. Mais on s’y habitue et finalement avant et après Requiem, qui dure plus de dix minutes (mais qui est un véritable bijou), ce n’est pas plus mal. Elles lui permettront de communiquer encore plus avec son public sur scène et de dégager une ambiance encore plus positive qu’à ses habitudes.


Au final, on ne peut pas dire qu’ANSWER ait révolutionné l’univers de la j-pop ou qu’il ait marqué un changement total au niveau de l’orientation musicale de l’artiste mais il reste tout de même intéressant et agréable à écouter. Il est idéal pour donner une idée du style musical d’Angela Aki à ceux qui n’auraient toujours pas été tentés et permet de contenter les fans jusqu’à une nouvelle sortie.

★★★★☆
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités