Angelo - THE FRIENZED EMPIRE at NIPPON BUDOKAN -SPECIAL EDITION-

chronique - 18.07.2009 00:00

Metallic chrysalis

Ah on l'aura attendu ce DVD, ou plutôt on ne l'attendait plus ! En effet, ce DVD était sorti à l'origine en août 2008, dans un coffret réservé uniquement aux membres du fan club d'Angelo, et les habitués savent maintenant qu'il est assez difficile de se procurer ce genre d'objets. On pouvait néanmoins se le trouver sur Yahoo Auction Japan, mais à prix conséquent et il n'était pas rare non plus de voir certaines enchères ne proposant que le coffret sans le DVD ! La belle affaire...

L'empire contre attaque

Le concert de ce DVD est celui du final de la tournée "THE FRIENZED EMPIRE" qui a eu lieu le 16 mars 2008 au célèbre Budokan (capacité d'environ 10000 personnes). Il aura donc fallut attendre plus d'un an afin d'en profiter chez soi, et honnêtement, ça valait le coup ! Le concert propose une setlist impeccable, sans temps mort ou presque, et les titres s'enchaînent pour notre plus grand bonheur (sous réserve bien entendu d'apprécier un tant soit peu Angelo).
La première chose qui frappe dès le début, hormis la couleur de cheveux vanille/fraise de Kirito, c'est le décor de la scène qui tranche énormément avec celui du premier DVD qui était complètement dépouillé. Ici, on retrouve donc l'habillage utilisé lors de la tournée, à savoir les rideaux accrochés sur les côtés, les croix métalliques, ainsi que les colonnes grecques que Kirito avait ramenées de voyage (pardon pour cette blague idiote qui ne fait rire que son auteur).
Seconde chose qui frappe, plus négative cette fois, c'est cette satanée caméra sur rails !!! Normalement cette caméra est là pour avoir un déplacement lisse et éviter ainsi les sauts d'image, mais là c'est complètement raté ! Même le canon d'un char Leclerc de l'armée française vibre moins que ça (véridique)... Pour le coup, les caméras à l'épaule s'en sortent bien mieux. Heureusement que le réalisateur a limité la casse en nous épargnant trop de travellings, mais quel dommage tout de même pour un concert de cette qualité ! Car oui, les années passent et les anciens de PIERROT ne perdent rien en musicalité, nous offrant un large panel de mélodies et de rythmes dont Kirito a seul le secret. Si je parle de PIERROT, ce n'est pas un hasard puisque dans le second disque, le groupe reprend une des chansons de son passé : CREATURE ! Dès les premières notes, les fans comprennent très vite ce qui les attend, et pour la première fois, la fosse est divisée en deux ! Il y a tout d'abord la moitié qui n'en revient pas et qui écrase une petite larme (et on les comprend), et celle qui headbangue avec frénésie avant d'entamer les fameux "para para". Car oui au Japon, les "para para", c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas ! (Et les japonais ne sont pas les derniers en matière de vélo !). Mais CREATURE n'est pas la seule chanson extérieure au répertoire d'Angelo puisque le groupe interprètera également BIRTHDAY, issue de la carrière solo de Kirito.
Côté show, on retrouve tout ce qui avait fait la magie de la tournée avec des effets pyrotechniques, la neige artificielle pendant DARK SNOW, etc. Et quand ce n'est pas la technique qui fait le spectacle, c'est Kirito qui s'en charge avec ses pas de danse qui n'appartiennent qu'à lui et autres joyeusetés comme le fracassage du pied de micro. Car oui, Kirito est en colère, et c'est normal avec tout ce qui se passe aujourd'hui : la crise financière, les parachutes dorés, les avions qui s'écrasent, la défaite de Bayrou aux Européennes, la loi Hadopi, etc. (oui enfin, j'extrapole peut-être un peu...)

Le pastis, comme un holocauste

Petite compensation pour cette édition pauvre, sobre au possible (deux disques, un boîtier, allez hop emballé c'est pesé !), le DVD comporte tout de même une piste bonus. Il s'agit d'un documentaire composé d'extraits du concert du groupe à Los Angeles le 28 septembre dernier au Whiskey a Go Go, petite boîte de nuit connue pour avoir accueilli nombre des plus grands groupes de rock .
Pas de quoi sauter au plafond non plus avec ce bonus, ça dure moins d'un quart d'heure, et la vidéo n'a subi aucun traitement, donc l'image est granuleuse et le son non mixé. Les basses viennent donc atterrir mollement dans les enceintes, ça crachouille, etc. C'est du live quoi, brut de décoffrage ou presque, car ça reste quand même de bonne qualité.
Ca reste donc un bonus sympathique pour ceux qui y étaient, et puis pour les autres peut-être aussi s'ils n'en ont déjà pas eu assez avec le live au Budokan.


Avis : ★★★★★

Un excellent DVD qui fait partie de ceux qui ne prennent pas la poussière sur une étagère après l'avoir vu une fois. Tous les grands titres d'Angelo y figurent, et c'est assez rare pour être souligné, car il manque souvent des chansons dans les DVD pour qu'une setlist soit parfaite... Si vous hésitez entre ce DVD là et le premier, EASTER FOR TREASON, je ne saurai que trop vous conseiller THE FRIENZED EMPIRE at NIPPON BUDOKAN !


Les +
- La set list très complète
- La durée
- Le show

Les -
- WINTER MOON jouée deux fois
- La caméra montée sur un tracteur
- Le packaging

Image : ★★☆☆☆ Concert assez sombre et des flous. Image en 16/9e, mais exit le 4/3,
Son : ★★★★☆ PCM 2 voies, mais le son dispose d'une très bonne assise, le public et les instrument sont bien distincts,
Durée : ★★★★★ 3h de film, et on ne les voit pas passer !
Packaging : ☆☆☆☆☆ Réduit à sa plus simple expression,
Bonus : ★★☆☆☆ Sympathique mais c'est tout. On regrette l'absence de backstages, extraits de la tournée, etc.
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités