Versailles ~Philharmonic Quintet~ - Chateau de Versailles

chronique - 02.06.2009 00:00

Qui a dit que le metal ne pouvait pas être élégant ?

Le 23 décembre dernier, Versailles-Philharmonic Quintet- offrait à ses fans son premier concert one-man dans un C.C. Lemon Hall complet. Belle performance pour cette unité, regroupant des pointures de la scène visual kei, qui existe depuis un an et demi. Il était donc évident que cet évènement soit filmé et donne naissance à un DVD. Sorti le 20 mai de cette année, il contient deux disques avec l'intégralité de ce concert ainsi qu'un set de 19 cartes postales avec photos tirées de ce live avec au verso, les paroles de leurs chansons.


Welcome to Chateau de Versailles

Le premier DVD débute directement avec l'arrivée sur scène des membres sur l'intro de leur premier album NOBLE, PRELUDE. Les divers plans offerts par les nombreuses caméras installées dans la salle nous proposent une vue globale de la salle pleine à craquer et de la scène, évidemment ornée de roses, surplombée par le logo du quintet. De nombreux effets de lumière en rythme avec l'orgue peuvent être appréciés sans être agressifs grâce à la superbe qualité d'image.
Le groupe entame son show avec Aristocrat's Symphony et Kamijo souhaite aux fans la bienvenue d'abord en japonais puis en anglais en lançant un "Welcome to Chateau de Versailles".
Nous continuons dans les chansons puissantes avec Antique in the future et Second fear - Another Descendant- qui illustrent avec brio les multiples facettes du groupe ainsi que les prouesses vocales de Kamijo. Ces trois chansons nous permettent de juger la qualité du son plus qu'appréciable: nous pouvons parfaitement discerner chaque instrument et la voix du chanteur n'est jamais couverte par un instrument trop fort. Bon point.

Kamijo, maintenant seul sur scène, est illuminé par une seule et unique lumière pour s'adresser pour la première fois à son public. L'intensité des chansons va crescendo et ce n'est pas l'excellente zombie qui dérogera à la règle. Cette dernière confirme l'évolution vocale de Kamijo qui hurle les "Rise" d'une façon si crédible qu'on se demande s'il s'agit vraiment du même chanteur que feu LAREINE. C'est également avec cette chanson que le chanteur commence à introduire chaque titre avec une simple phrase qui rappelle le thème de chacune d'entre elles.
Le calme retombe légèrement avec windress avant de passer, sans transition, à SFORZANDO où la basse de Jasmine You ronronne avec grâce. Arrive alors le combo PRINCESS, SILENT KNIGHT qui nous offre, grâce à un éclairage capté à merveille par les caméras, des plans majestueux des deux talentueux guitaristes, Teru et Hizaki, donnant le meilleur d'eux-même sur ces deux chansons aux riffs de guitares endiablées. L'excellente qualité du son est à son paroxysme sur SILENT KNIGHT, composition uniquement instrumentale, où l'on entend chaque instrument précisément, lui offrant une dimension encore plus épique que sur CD.

Ce premier DVD s'achève avec l'intro de Lyrical Sympathy, The Love from a Dead Orchestra, une intervention de Kamijo pour remercier son public, SUZERAIN où le public jusqu'ici calme se déchaîne enfin, et Beast of Desire que l'on découvre ici sous une nouvelle version, spécialement taillée pour le live.

Let's change the world with the color of roses

Le second DVD reprend tout de suite à la fin du précédent, qui a d'ailleurs subit une coupure un peu brutale qui fait quelque peu désordre. After Cloudia ouvre le bal, suivi d'une nouvelle intervention de Kamijo et de Forbidden Gate. Kamijo annonce qu'History of the Other Side sera la dernière chanson, ce qui aurait pu être tout à fait crédible tant le groupe se donne à fond. Mais les membres réapparaissent sur scène en arborant leurs nouveaux costumes en collaboration avec les marques Alice and the Pirates et Baby the Stars Shine Bright, débute alors la chanson PRINCE.

Place au premier rappel avec Shout & Bites longuement introduite par Kamijo, le groupe enchaîne directement avec la puissante The Red Carpet Day où l'harmonie avec le public est parfaite, tout le monde headbangue en coeur. On se laisse porter divinement par la double grosse caisse de Yuki tant le son englobe toute la pièce. Après cette folie où l'on a pu observer clairement l'osmose entre les membres du groupe, ils quittent de nouveau la scène avant un second et dernier rappel marqué par une grande annonce.

Sympathia, chanson parfaite pour terminer un concert en beauté, retentit et on prend plaisir à observer les milliers de roses clignotantes se mouvoir de gauche à droite par le public. Dernière intervention de Kamijo mais non des moindres puisqu'il annonce avec émotion le passage major chez Warner Music Japan du groupe
en juin de cette année. Il remercie longuement les fans, puis il est rejoint sur scène par tous les autres membres, et tous ensemble s'inclinent vers leur public pendant un long moment. Celle qui sera donc la dernière chanson de ce concert est logiquement The Revenant Choir où le groupe se lâche comme jamais.
Ils resteront sur scène un long moment pour la présentation du groupe et un "We are Versailles!" avec Sympathia en fond sonore.

Le générique de fin est ponctué d'images de la préparation de la salle puis du concert en noir et blanc rythmées par la chanson EPISODE.

AVIS : ★★★★☆

Un excellent premier DVD live qui plaîra bien évidemment aux fans mais qui permettra aussi certainement aux aficionados de découvrir l'univers de Versailles-Philharmonic Quintet- dans toute sa splendeur et son élégance. Le concert peut être apprécié sans longueur, tous les temps de "pause" ayant été supprimés au montage. Les diverses caméras nous offrent des points de vue de toute la salle, comme si on y était. Détail non-négligeable, les sous-titres automatiques en anglais lors des interventions de Kamijo. Seul hic, le son pourtant parfait lors de la prestation du groupe ne laisse rien entendre du public, qui est certes calme mais pas à ce point, ce qui nous donne finalement l'impression de ne pas regarder un live. On notera aussi l'absence de bonus qui nous laisse un peu sur notre faim mais qui sera sans aucun doute rattrapée par tous ceux présents sur leur second DVD sorti le même jour, History of the Other Side.

Les +
- L'excellente prestation du groupe
- La qualité d'image et du son
- Les sous-titres en anglais pendant les intervention de Kamijo.

Les -
- Le packaging vraiment trop simpliste
- La non-présence de bonus

Image: ★★★☆☆ Excellente qualité d'image même si malheureusement non disponible en 16:9.
Son : ★★★★★ Son stéréo basique mais qui rend beaucoup mieux que certains Dolby, cherchez l'erreur!
Durée : ★★★★★ 200min, l'intégralité du concert.
Packaging : ★★☆☆☆ Trop simpliste même si les cartes postales sont un joli plus!
Bonus : ☆☆☆☆☆ Inexistants.
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités