Saeki Anna chante le tango à Paris

live report - 05.07.2009 00:00

Saeki Anna était de retour à Paris pour deux show émouvants et envoutants à la MCJP

Il existe certains spectacles qui, par la très grande ouverture d’esprit d’un artiste, nous permettent de découvrir des choses différentes de ce qui nous est donné de voir habituellement. C’est le cas de Saeki Anna dont les créations étonnent par leurs diversités ethniques et leur puissance émotionnelle. Elle voyage dans le monde entier afin de partager son amour de la chanson et la richesse du tango. Son talent n’a pas de frontière et cela fait maintenant une dizaine d’années qu’elle se produit en France. Cette fois-ci, elle était présente pour 2 shows consécutifs les 24 et 25 avril à la Maison de la culture du Japon à Paris.

C’est dans une salle SOLD OUT que commence le concert du 25. Les lumières s’éteignent et nous laissent découvrir une petite vidéo de présentation, Los Hermanos. Cette chanson est issue de son dernier album et nous montre une nouvelle facette de l’artiste : le folklore argentin. Ainsi, le Quintette El Después s’installe sur scène. Il est composé d’un joueur de bandonéon, instrument classique du tango, d’un guitariste, d’un violoniste, d’un joueur de contrebasse ainsi que d’un pianiste. Le spectacle peut donc commencer sur un morceau de tango classique que même les non initiés ont déjà dû entendre : La Cumparsita. Anna Saeki entre sur scène, dans une robe bleue magnifique, pour nous offrir une interprétation très fraîche de cette chanson. C’est d’ailleurs ce qui se passera toute la soirée, Anna ayant le don de donner un petit quelque chose en plus aux chansons. Après quelques interprétations de tangos classiques, la chanteuse nous offre un grand classique de la chanson française, Parlez-moi d’Amour. Le dépaysement est total et l’interprétation émouvante. La sonorité du tango associée à la puissance émotionnelle d’une chanson française du début du XXème siècle nous fait vivre un moment unique. Le temps est comme suspendu dans la salle et le public n’a pas le temps de reprendre son souffle qu’une nouvelle surprise nous attend.

En effet, c’est sur une ambiance maritime que commence la chanson suivante Alfonsina y el Mar, marquant ainsi le début d’une série de folklores argentins. Un percussionniste rejoint alors notre quintette procurant une vivacité nouvelle à Anna sur scène. Enfin, juste avant d’entamer la dernière chanson avant la pause, la diva nous présente ses musiciens qu’elle connait déjà bien puisque ce n’est pas la première fois qu’ils font équipe pour des représentations. C’est sous les acclamations du public que Saeki Anna sort de scène pour laisser derrière elle le Quintette pour deux chansons de tango. Anna revient sur scène dans une robe champagne, après une narration en français pour contextualiser un peu la chanson suivante : Chuiquilin de Bachin. Elle inaugure ainsi une série de tangos piazzolla qui se terminera en apothéose par deux superbes chansons. La première, Balada para mi Muerte, annonce la mort d’Anna. La diva va même jusqu’à s’agenouiller sur scène, bras tendu en avant, dans une puissance vocale époustouflante, comme si son dernier souffle devait être une note de musique. Mais heureusement pour le public présent, Anna ne meurt pas sur scène, puisque sa résurrection arrive. Preludio para el año 3001, chanson si bien nommée, fait renaitre la diva sur un air et dans une ambiance plus légère.

Anna quitte alors la scène. C’est à ce moment qu’un petit garçon s’approche d’elle pour lui offrir un bouquet de fleurs. Selon les dires de la diva, quelques minutes auparavant, ce petit garçon qui était venu voir Anna la veille, avait harcelé ses grands parents pour revenir une deuxième fois. C’est donc après ce moment de tendresse qu’Anna quitte la scène pour revenir quelques minutes plus tard pour ses deux ultimes chansons.

La puissance vocale de Saeki Anna ainsi que son aisance à passer du Japonais à l’Espagnol nous transporte hors du temps et de l’espace. Vivre un de ses concerts est une expérience unique et nous espérons que vous serez nombreux à aller la découvrir ou la redécouvrir l’année prochaine.

Set List :

Los Hermanos (Video Clip)
La Cumparsita
Sin Palabras
-MC-
Che, Bandoneón
Parlez-moi d'Amour
-MC-
Alfonsina y el Mar
Yo Vengo a Ofrecer mi Corazón
Deja la Vida Volar
-MC-
Todo Cambia
Efecto Tango II
-MC-
Ana de San Telmo
Chiquilín de Bachín
Oblivion
-MC-
Las Ciudades
Balada para un Loco
Balada para mi Muerte
-MC-
Preludio para el año 3001
Azabache
El Mago del Viento
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
galerie photos
publicités