Daita - Euphony

chronique - 12.09.2004 14:00

Daita - Euphony

Artiste technique et inspiré, Daita Itoh possède une discographie aussi mince qu'originale. En effet le moins que l'on puisse dire est que ses 3 albums sont pour le moins "concept".
La bande son d'un film d'action coréen, un premier album "électro" aux sonorités difficilement accessibles, et enfin "Euphony" cet album instrumental de lead guitare sous fonds orchestral.
La cerise sur le gateau, c'est le DVD qui est vendu avec. Fait relativement rare dans un album instrumental de guitar hero, l'album est en effet fourni avec un DVD contenant le clip de chacun des titres, dont deux titres possèdant plusieurs angles de vue, avec en bonus, une interview de dix minutes du guitariste.

L'interview n'est pas réellement utile pour les non japonisants, puisque Daita se tient assis sur un fauteuil, dans son studio d'enregistrement; et se contente de parler pendant 10 minutes, vraisemblablement de son album ou tout du moins, de sa musique.

L'album se présente sous forme de 7 titres instrumentaux relativement calmes, ambiance "zen" sous fonds de shredd garantie. Car du shredd oui il y en a, mais Daita déguise ça beaucoup plus subtilement que lors de ses solos véloces de l'époque Siam Shade.
Aux premières écoutes on pourra reprocher un album trop homogène : "tous les titres se ressemblent" , il s'agit en fait d'un accompagnement de guitare soliste avec une orchestration symphonique autour. Dans son premier album, les choses sont identiques d'ailleurs, si ce n'est que l'orchestre laisse place à une boîte à rythmes "électro".
Néanmoins certains titres se distinguent, tels que "Zenith" pour la chanson au tempo plus rapide, "Ammersee" pour le slow, ou "Breath of the Sea" pour la musique modérée. C'est le titre qui est le plus accessible à mes yeux, de cet album.
Cet album étonne, sans aucun doute, on entend les démonstrations techniques qu'après un bon nombre d'écoutes d'ailleurs, les pistes DVD aidant à s'apercevoir de la virtuosité du guitariste. C'est d'ailleurs le but avoué de ce DVD : montrer à ses fans la façon dont il joue, sans prétention et dans la simplicité.
La particularité de ces thèmes musicaux proviendrait de leur composition : d'abord pianiste, Daita aurait préhalablement composer sur piano pour ensuite adapter sur guitare. On ressent effectivement un toucher très "pianiste", loin des riffs furieux et des descentes de manches vertigineuses de Siam Shade ou d'autre artistes solistes tels que Tak Matsumoto.
Sur la forme néanmoins, on retrouve encore et toujours le Daita de Siam Shade : une grosse saturation poussée à l'extrême et des notes criantes très expressives.

Sur un plan plus métaphysique, on pourrait dire que cet album représente une vision des choses de Daita, une vision de la terre sur le plan des éléments . En effet tous les éléments sont représentés : "Breath of the Sea" désigne l'eau, "Zenith" symbolise le ciel, ou l'air, "Earth Beat" la terre..., et "Triumphal Return" ? Les Hommes peut être, au milieu des éléments de la nature?
C'est ainsi que la jaquette prends toute son importance : un ciel, fort beau, qu'une guitare géante semble avoir percé pour se poser sur la terre, à moins que ce soit tout simplement le ciel qui joue de la guitare pour la terre? Vous l'aurez compris, au milieu de tous ces indices métaphysiques, Daita nous laisse une libre interprétation tout en apportant sa vision des choses qui nous entourent.
Sachant celà on écoute sa musique d'une autre oreille : lorsqu'il joue "Zenith" dans son clip, il a réellement l'air de planer en jouant des riffs, virvoltant au grés des vents. Dans "Ammersee" par contre, il est plus posé. "Breath of the Sea" nous fait voyager sur un bateau en pleine mer agitée, sous un soleil radieu, les notes criardes du refrain sous entendent des vagues qui nous feraient presque perdre l'équilibre..

En définitive, c'est donc un album relativement reposant, qui laisse une grande place à l'imaginaire de chacun, et qui nous présente un guitariste très mature sur le sujet, et qui renoue avec l'éternel cliché "je ne peux pas te le dire mais je peux te le jouer" . Pour l'heure aucun nouvel album solo de Daita n'est prévu, le guitariste jouant en session. La sortie imminente de son premier 1er DVD live permettra d'entendre des versions live et peut être ré arrangées de ces titres, et de toucher peut être de plus près la vision des choses de l'artiste.
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités
  • Chaotic Harmony