Yousei Teikoku - Metanoia

chronique - 15.05.2008 14:00

Mini-Album du duo Yousei Teikoku - Note : 8/10

Il y a de nombreux albums que l'on aurait voulu ne jamais avoir écouté, et d’autres, où l'on se demande bien comment on a pu passer à côté. Il en est ainsi du dernier bijou des Yousei Teikoku, groupe malheureusement trop méconnu, et de leur mini-album intitulé Metanoia. Issu du projet TEAM FAIRITHM, le duo est principalement connu pour avoir participé à de nombreuses soundtracks d’animés telles Renkin 3-kyū Magical ? Pokān, Innocent Venus, ou encore les BO des jeux vidéos de Mai-HiME sur PS2 et the AR-Wasurerareta Natsu. Après Stigma et GOTHIC LOLITA PROPAGANDA, Metanoia nous offre une nouvelle plongée poétique dans l'univers sombre et magnifique du groupe.

Ici, nous sommes loin des sentiers battus, et très loin des groupes stéréotypés et formatés pour le Top Oricon. Non, ici c’est un véritable univers parallèle, un autre monde, un voyage puissant et harmonieux qui nous est offert. Beaucoup de monde n'aime pas les chanteuses à voix d’enfant, et c'est ce que possède Fairy Yui, mais il ne faudrait surtout pas s’arrêter à ce détail tellement sa voix est parfaitement intégrée à une instru de très grande qualité. A la base une Seiyū, Fairy Yui (de son vrai nom Yui Itsuki) nous offre une prestation, encore une fois, de tout premier ordre. On pourrait voir Yousei Teikoku comme un simple groupe rock gothique, mais cela serait une énorme erreur de les enfermer dans ce seul registre tant le groupe lorgne dans de nombreuses directions tels l'electro/trance ou l'orchestral, mélangeant le tout dans une symbiose parfaite. Le mini-album, composé de 7 pistes, oscille admirablement entre titres pop/rock et ballades, permettant au duo de toucher un large public. Le groupe puise ses inspirations dans les mythes et légendes irlandaises, écossaises, bretonnes ou encore sur les Fairies, et l’on se croirait revivre les grandes épopées tellement les morceaux dégagent de la passion et de la puissance, le tout porté par une ambiance épique comme aux grandes heures du moyen-âge. Le rythme soutenu nous tient en haleine et les morceaux se suivent si simplement qu'il est impossible de décrocher. Les titres sont plutôt sombres et à tendance gothique, et l’harmonie ambiante nous prend aux tripes et nous offre de formidables instants musicaux. L'album est bichonné jusque dans ses moindres détails, chaque piste possédant sa propre personnalité. Les différentes compos de Takaha Tachibana (connu pour avoir collaboré avec la vocalise du groupe Kukui) sont de véritables régales pour les oreilles et permettent à la voix cristalline de Yui de s’exprimer pleinement. On peut voir dans la démarche artistique du groupe de légères ressemblances avec les américains de The Birthday Massacre, tout du moins dans ce mélange de rock et d'electro. De plus, contrairement à d’autres qui préfèrent se fondre dans une mouvance histoire de cacher leur manque d'inventivité, le duo possède un véritable univers musical, entre gothisme et fantasy, qui trouve son prolongement dans de sublimissimes clips envoûtant, telle la grandiose PV de Wahrheit, première piste de l'album. Malgré quelques titres inégaux, le duo nous livre encore un exemple de maîtrise et de passion, porté par un duo Fairy Yui / Takaha Tachibana qui n'a pas finit de faire des merveilles.

Entre poésie et rock tranchant, c’est un nouveau tour de force pour le duo de Yousei Teikoku avec cette nouvelle perle musicale. Metanoia est un album à posséder, comme toute la discographie du groupe. C’est ici un véritable voyage lyrique qui nous est offert, entre réalité et spirituel, le tout dans un écrin musical enchanteur.
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités
  • euroWH
  • SYNC NETWORK JAPAN
  • Chaotic Harmony