Interview avec Awoi

interview - 23.05.2013 08:00

Awoi a discuté avec JaME de ses débuts à l'étranger.

Neuf ans après sa création, le groupe de visual kei Awoi se produira pour la première fois à l'étranger lors de l'Anime North 2013 au Canada le 25 mai prochain. A la faveur de ce premier concert outre-mer, la formation a pris quelques instants pour partager sa joie avec JaME et présenter son univers musical aux lecteurs.


Comment décririez-vous votre musique à quelqu'un qui ne l'a jamais entendue ?

Otogi : Notre musique exprime la clarté et la noirceur de nos esprits.
SIN : Le cœur humain et le sentiment de vivre.
Shou. : Je pense que vous l'aimerez.
Saki : C'est difficile à dire... Donc donnez-lui sa chance.
Ryo : Il y a de l'humanité dans la musique d'Awoi.


Awoi a-t-il un concept global ? Si oui, pourriez-vous nous le décrire ?

Otogi : Ce sont les sons lourds et les mélodies nostalgiques qui donnent son originalité à l'univers musical d'Awoi.


A quel élément de votre musique attachez-vous le plus d'importance ?

Otogi : A la globalité des paroles.
SIN : Aux cris qui viennent du fond du cœur.
Shou. : Awoi.
Saki : Être unique.
Ryo : A l'humanité.


En 2010, Hiro, le batteur, a quitté le groupe et vous avez accueilli Ryo et SIN. Pourquoi avez-vous décidé de passer d'un quatuor à un quintette ?

Otogi : C'est le résultat de notre volonté d'évoluer. Nous avons ainsi pu surmonter la crise provoquée par la perte de membres de longue date. Je pense que c'est grâce à ça que la portée de la musique d'Awoi s'étend autant.


En quoi votre musique a-t-elle changé depuis lors ?

Otogi : Nous pouvons tous composer. La musique d'Awoi s'est diversifiée.


L'année dernière, vous avez réenregistré l'album Aoi avec votre nouveau line-up. Était-ce difficile de remanier d'anciennes chansons afin qu'elles puissent convenir à deux guitaristes ? Comment avez-vous procédé ?

SIN : Le phrasé, bien sûr, et nos personnalités sont diamétralement opposés. Mais c'est aussi notre mérite.
Shou. : L'interaction de nos phrasés et le sentiment de tension qui émane de nos différents morceaux.


Otogi, vous êtes un chanteur de talent et vous pouvez interpréter plusieurs styles. Quelles sont vos inspirations ? Comment vous entraînez-vous ?

Otogi : Je ne suis pas très attaché au concept des catégories musicales ; j'écoute simplement ce qui me plaît. Donc j'absorbe avidement tout ce qui me correspond dans chaque style musical et je m'entraîne.


Les jaquettes de vos disques ont toujours une signification. Comment choisissez-vous les illustrations et qui les conçoit ?

Otogi : L'inspiration vient de la vue d'ensemble de notre travail et de son impact. Je laisse majoritairement faire notre designer.


Votre nouveau single est sorti en avril. Quel concept se cache derrière Zetsubou no taiyou ?

Otogi : C'est l'espoir.


Comment composez-vous vos morceaux ? Quelles sont vos sources d'inspiration ?

Otogi : Je joue de la guitare quand j'ai une image en tête. Ce sont les petites choses de la vie courante.
SIN : Je me demande comment je peux évoquer mes émotions.
Shou. : Ma musique se base sur les images que j'ai en tête.
Saki : Tout ce que j'ai vu jusqu'à maintenant.
Ryo : Je joue de la guitare quand je chante et j'imagine des morceaux quand je prends un bain.


Quelle est la signification des sacs que vous portez sur la tête dans le clip ?

Otogi : Ça représente juste le désespoir.


Vous avez sorti votre album Birthday en Europe. Comment décririez-vous les chansons qu'il contient ?

Otogi : A travers cet opus, Awoi exprime le fait qu'il faut vivre à sa façon.


Quelle est la signification du titre de cet opus ? A quel genre d'anniversaire faites-vous référence ?

Otogi : J'ai l'impression d'être une nouvelle personne chaque jour qui passe. C'est comme vivre un nouvel anniversaire qui serait différent du précédent. Chacun de ces anniversaires est précieux et je suis sûr que nous pouvons garder une « lumière » d'espoir dans la pénombre.


Deux de vos albums sont déjà parus en Europe. Avez-vous reçu des retours sur ces sorties européennes ?

Otogi : Le nombre de nos abonnés étrangers sur Twitter a augmenté.
SIN : Les réactions des fans étrangers nous parviennent grâce à Internet.
Shou. : Nous avons reçu des mails de fans étrangers. Je suis content !
Saki : Je suis heureux parce que le nombre de commentaires venant de fans étrangers a vraiment augmenté.
Ryo : Je suis heureux que des fans nous aient fait part de leurs impressions en japonais sur Twitter notamment.


Après avoir sorti des albums en Europe, vous allez également faire vos débuts au Canada à la convention d'anime Anime North. Que ressentez-vous à l'idée de pouvoir vous produire à l'étranger ?

Otogi : Je suis excité de pouvoir présenter Awoi à un public qui n'est pas japonais et qui ne nous connait pas encore.
SIN : Je vais jouer comme je le fais d'habitude.
Shou. : C'est ma première expérience donc je veux que vous découvriez à quel point Awoi est bon.
Saki : Je ne pensais pas qu'une telle chose m'arriverait un jour, donc ce sera une expérience précieuse.
Ryo : C'est une expérience précieuse, je veux m’imprégner de l'ambiance qui règne à l'étranger et en faire bon usage dans notre musique.


Quelles sont vos attentes pour cette prestation dans une convention d'anime ? Pensez-vous qu'il s'agit d'un bon endroit où faire connaître votre formation ?

Otogi : Il s'agit d'un endroit qui réunira beaucoup de gens qui sont intéressés par la culture japonaise, donc je pense que nous pourrons avoir une bonne évaluation d'Awoi.
SIN : C'est un événement durant lequel nous pouvons partager la culture japonaise avec une culture différente, donc nous pourrons plaire, je pense.
Shou. : C'est une bonne occasion de nous faire connaître par beaucoup de gens.
Saki : Je suis curieux de voir comment Awoi pourra s'adapter à une ambiance différente.
Ryo : Cela ne dépend pas du fait que nous soyons au Japon ou à l'étranger, mais comment nous pouvons promouvoir au mieux notre groupe. Beaucoup de personnes qui veulent nous voir mais ne le peuvent pas habituellement seront réunies, donc j'en attends beaucoup.


Vous êtiez-vous déjà rendus à l'étranger ?

Otogi : A Singapour et en Malaisie.
SIN : A Los Angeles et à Bali.
Shou. : Je ne suis jamais allé à l'étranger, mais je suis curieux d'y aller.
Saki : Aux États-Unis.
Ryo : Oui.


Votre prestation à cette convention sera unique. Aimeriez-vous faire une tournée à l'étranger ? Si oui, où aimeriez-vous aller ?

Otogi : Nous voudrions aller à l'étranger plus souvent. Je ne veux pas seulement me rendre dans de grandes salles mais également dans plein d'endroits différents.
SIN : Bien sûr ! Je veux qu'Awoi puisse faire le tour du monde !
Shou. : Je veux me produire dans beaucoup d'endroits.
Saki : Bien sûr.
Ryo : Je voudrais constamment être en tournée à l'étranger. En premier lieu, en Europe.


Qu'est-ce que cela représente pour chacun de vous de faire partie d'Awoi ?

Otogi : C'est l'endroit où j'ai le pouvoir d'amplifier ce que je fais.
SIN : C'est le sens de la vie.
Shou. : C'est ma raison de vivre et c'est ce qui me rend heureux.
Saki : C'est aussi naturel que de respirer.
Ryo : C'est ma raison de vivre.


L'image d'Awoi est très sombre, en est-il de même pour vos personnalités ? Quel genre de personnes êtes-vous ?

Otogi : Sombre. Et otaku.
SIN : Sombre. Très sombre. Extrêmement sombre.
Shou. : Susceptible.
Saki : Je suis sage.
Ryo : Je suis drôle.


Quels sont vos projets pour l'avenir ? Prévoyez-vous de continuer vos activités à l'étranger ?

Otogi : Si nous en avons la chance, nous aimerions nous produire à l'étranger autant que possible.


Avez-vous un message pour nos lecteurs ?

Otogi : Vous allez entendre une musique que seulement Awoi peut produire. Je suis sûr que nous allons dépasser vos attentes.
SIN : C'est notre premier concert à l'étranger et je suis très excité. Je vais travailler dur pour pouvoir diffuser notre musique dans le monde entier et émouvoir vos cœurs.
Shou. : Je pense que la musique et les langages n'ont pas de frontières, donc je voudrais que vous nous connaissiez mieux. Vous serez sûrement les premiers.
Saki : Nous avons reçu beaucoup de demandes provenant de divers pays qui attendent Awoi, donc je vais travailler dur pour répondre aussi rapidement que possible.
Ryo : J'espère que nous pourrons amener la musique d'Awoi dans de nombreux pays. Écoutez Awoi et attendez-nous.


JaME remercie Awoi et son management pour avoir rendu cette interview possible.
items liés
artistes liés
concerts et événements liés
Awoi 25/05

Awoi
Toronto, ON - Canada
Toronto Congress Center
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités