Interview avec Vivarush

interview - 30.03.2018 02:01

Une bouffée d’excitation !

Vous vous sentez las et amorphe ? Laissez donc le groupe de visual kei Vivarush vous revigorer avec ses morceaux énergiques et entraînants. Découvrez la formation et son univers au fil de cette entrevue !

Merci de nous avoir accordé cette interview ! Pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Ruimaru : Je suis le chanteur, Ruimaru! Une boule d’énergie !
Belle : Si vous faites face à la scène, je suis le guitariste de droite, Belle.
Yukimura : Je suis le guitariste, Yukimura! Je suis toujours énergique et mignon sur scène !
Qs : Enchanté de faire votre connaissance ! Je suis le bassiste, Qs ! Soyez bienveillants envers moi !
Pamy : Bien joué, Pamy! Bonjour, Pamy! Oh, Pamy, Pamy! Je suis le batteur de Vivarush, Pamy! Yay, yay, yay, puff, puff, puff !!〜♪

Qui a eu l’idée de nommer votre groupe ainsi ? Et quelle est la signification de ce nom ?

Ruimaru: Nous avons tous proposé des mots et avons décidé du nom ensemble ! Viva = quand vous levez les bras en l’air lorsque vous êtes joyeux ou vous amusez. Rush = comme l’heure de pointe quand il y a beaucoup de gens qui affluent soudainement. Nous avons juste assemblé les deux mots.

Pourquoi avoir choisi le visual kei, et plus particulièrement le kirakira pop kei ?

Ruimaru : Quand j’étais étudiant, je me sentais parfois découragé. Un jour, des amis m’ont invité à un concert dans ma ville natale. Il s’agissait d’un groupe de visual kei. A la base, j’étais allé à ce concert uniquement pour me distraire, mais j’en ai finalement tiré une grande motivation. Mon moi si déprimé a totalement disparu. La formation qui avait déployé tant d’énergie sur scène était un groupe de kirakira pop kei, alors j’ai pensé que je voulais rendre les gens heureux et ai décidé de créer un groupe qui ferait le même genre de musique.
Belle: Parce que j’aime le visual kei. Mais je n’avais jamais pensé faire un groupe de kirakira.
Yukimura: A l’origine, j’étais plutôt réticent envers le visual kei, que je n’aimais pas tellement. Mais un jour, j’ai rencontré notre chanteur, Ruimaru, qui m’a imploré avec tant de passion que je n’ai su résister et ai rejoint son groupe de visual kei (rires). Je suis très heureux d’avoir décidé de faire du visual kei. Vous pouvez vous exprimer non seulement à travers la musique, mais également grâce aux costumes et au maquillage, donc je pense que c’est un genre fantastique !
Pamy: Je me suis retrouvé à faire du visual kei de façon accidentelle ! J’y ai été invité, alors j’ai essayé et avant que je le réalise j’étais en train de m’amuser comme un fou, parce que je pouvais vraiment briller et me maquiller, même si je suis un garçon〜! Le visual kei, c’est génial ! ♪

Où puisez-vous votre inspiration ?

Ruimaru: J’écris toutes les paroles, et je pense que la plupart viennent de l’acceptation des doutes qui régissent la vie quotidienne. J’essaie de retranscrire cela dans mes chansons, mais les films m’inspirent également !
Belle: J’ai beaucoup d’inspiration lorsque je bois de l’alcool et me relaxe.
Yukimura: Quand je joue de la guitare, parfois je crée un riff intéressant et je le transforme en morceau.
Pamy: Dieu m’envoie des mélodies. Je les accepte avec gratitude et en fait des chansons !

Pourriez-vous nous parler du concept et du thème de votre dernier single en date, Odora sareta jinsei ?

Ruimaru: Le concept est « l’engouement ». Il y a énormément de choses en ce monde qui deviennent des phénomènes de mode, mais qui crée cela ? Je me pose la question depuis longtemps. Est-ce que les gens aiment vraiment l’objet en lui-même ? Est-ce seulement parce que tout le monde le possède que les autres aiment aussi cet objet ? Qu’en est-il ? Je me le demande. Alors, si les gens aiment consentir à danser au son de ces phénomènes de mode, qu’en sera-t-il si Vivarush crée ses propres modes et fait danser les gens avec ses morceaux ? C’est le sentiment que j’ai eu en créant cette chanson.



Que représentent les statues et les danseurs masqués dans le clip d’Odora sareta jinsei ?

Ruimaru: Les danseurs représentent les gens qui dansent au son des phénomènes de mode auxquels ils ont succombé. Nous avons tourné dans un lieu comptant nombre de statues et d’immeubles recelant une grande valeur historique, car je pense que le fondement des phénomènes de mode se trouve dans les œuvres d’art que personne ne comprend. Partant de cette image, l’art devient un musée d’art, qui devient architecture historique, qui devient héritage mondial… C’est la réflexion que j’ai eue lorsque nous cherchions un lieu de tournage.

Sur quels sujets portent les deux autre morceaux sur le single Odora sareta jinsei ?

Ruimaru: Natural Bicycle parle de notre groupe. Nous ne chevauchons pas une cylindrée, ni même un vélo tout terrain. Nous roulons avec un vélo normal et avançons étape par étape vers notre destination. Les musiciens boivent également beaucoup de Red Bull, c’est notre carburant ! Grâce à cette chanson, nous avons reçu beaucoup de canettes de Red Bull de la part de nos fans ! (rires)
Itoshi no Thermae☆Tamashii parle de l’âme du Japon. Pendant que j’écrivais ces paroles, j’étais très occupé et je ne pouvais pas me baigner. J’étais si sale ! (rires) La chose dont j’avais le plus envie était de prendre un bain ! Cette chanson retranscrit à quel point j’avais envie de prendre un bain.
Pamy : Natural Bicycle ne devait pas apparaître sur ce single, nous avions prévu un autre morceau. Mais au moment d’enregistrer, nous nous sommes rappelés de Natural Bicyle et l’avons enregistré ! (rires) Une fois l'enregistrement terminé, j’étais terriblement excité car cela sera si amusant d’interpréter ce morceau comme celui le plus débile du monde ! (rires)

Que ressentez-vous à l’approche de votre deuxième anniversaire ?

Ruimaru: Pour notre deuxième anniversaire, nous embarquerons pour une tournée de quatorze dates à travers tout le Japon. De nombreux groupes nous accompagnerons ! J’ai hâte !
Qs : Le nom de la tournée est Kizuna Power 2018 (« Le Puissance des Liens »). L’an dernier nous nous sommes produits dans sept grandes villes japonaises, et Kizuna Power a été un tel succès que cette fois nous en doublons le pouvoir !
Pamy : Peu importe que ce soit notre deuxième, troisième ou quatrième anniversaire, chaque jour est spécial pour moi !

Pourriez-vous nous raconter votre souvenir le plus mémorable en tant que membre de Vivarush?

Ruimaru: La première fois que nous avons joué en tant que Vivarush. Notre premier one-man. Notre première tournée. Il y en a tellement, je ne sais pas ! Nous nous amusons toujours tellement, mais nos premières fois sont toujours si excitantes, c’est incroyable.
Belle: Je dirais notre première tournée one-man. Il n’y avait que nous en coulisses et tout était si calme, c’était étrange.
Yukimura: A chaque fois que nous révélons quelque chose à nos fans, je suis excité. De nouvelles chansons, de nouveaux costumes, de nouveaux maquillages… La meilleure chose qui soit est de voir le visage de nos fans quand nous faisons ce genre d’annonces.
Pamy : A chaque fois que nous jouons sur une grande scène ! C’est un défi pour nous, mais nous nous tenons là grâce à nos fans, leur soutien et tous les gens qui nous entourent ! Cela nous procure beaucoup d’émotions, et c’est une expérience magnifique ! Merci beaucoup à vous tous !

Comment vous préparez-vous physiquement et mentalement à votre tournée anniversaire de quatorze dates ?

Ruimaru: Pour les tournées et les chansons, la force physique est importante. Pour obtenir cette force de niveau athlétique, je vais remplir mon corps d’énergie combative. Quand vous faites de l’exercice, je pense que votre mental devient fort lui aussi.
Belle: Je ne vais pas m’entraîner. Je vais rester tel que je suis.
Qs : Je ne vais rien faire de spécial.
Pamy : Pour devenir le plus fort possible, je fais de la projection mentale ! Le corps et le mental peuvent avoir des problèmes, mais pour devenir le plus fort, il faut que tout le reste devienne fort aussi ! Oui ! Je suis Pamy !

Si vous aviez l’occasion d’embarquer pour une tournée mondiale, dans quels pays aimeriez-vous vous produire ?

Ruimaru: Les États-Unis. Les États-Unis sont réputés au Japon, et comme je pense que ce sont le cœur du monde, je veux y aller. Sur un plan personnel, j’adorerais me rendre en Égypte, j’aime les antiquités.
Belle: Au Brésil. J’adore le football.
Yukimura: Les États-Unis ! Je veux pouvoir me vanter d’être allé aux États-Unis !
Qs : J’ai toujours rêvé de donner un concert aux États-Unis, donc je dirais les États-Unis.
Pamy : Partout ! Bien sûr, j’ai envie de parcourir le globe ! C’est mon rêve que Vivarush soit connu dans le monde entier〜

Et maintenant, des questions plus légères ! Si vous pouviez vous glisser dans la peau d’un autre membre du groupe, qui serait-ce et pourquoi ?

Ruimaru: Je veux être Pamy. Il mange TELLEMENT ! Je suis plutôt petit, donc même si j’ai envie de manger de grandes quantités de mon mets préféré, je ne le peux pas. Si je deviens Pamy, je pourrais en manger beaucoup d’un coup. Genre 100 hamburgers !
Pamy : Je veux être Yukimura ! Si je deviens lui, je ferais un tas de vilaines choses toute la journée et quand je retournerai dans mon corps, je le capturerai ! (rires) Fufufu, c’est un véritable crime ! L’humain parfait est Pamy ! Oui ! Je suis parfait ! Idiooooot !!!

Si vous pouviez avoir un super-pouvoir, lequel serait-ce ? Et comment l’emploieriez-vous ?

Ruimaru: J’aimerais pouvoir me téléporter. Cela ne coûterait rien et ne prendrait pas de temps, je serais très heureux de pouvoir aller partout où je veux voyager. Je serais si excité !
Belle : Le pouvoir d’arrêter le temps. Je pourrais faire tellement de choses.
Yukimura: Je voudrais pouvoir parler toutes les langues et communiquer avec plein de gens à travers le monde !
Qs : J’aimerais pouvoir contrôler l’esprit. Si vous pouvez contrôler l’esprit des être vivants, vous pouvez créer un monde bon pour vous.
Pamy : J’aimerais pouvoir devenir invisible et aller dans le bain des femmes – Oh, quelqu’un arrive, excusez-moi !

Si c’était votre dernier jour sur Terre, que feriez-vous ?

Ruimaru: Je mangerais de la pizza en me baladant nu.
Belle: Je veux mourir avant la fin du monde.
Yukimura: Je le passerais avec ma famille !
Qs : Une tuerie.
Pamy : Je serais habillé pour impressionner dans l’autre monde ! Où que je finisse, je suis prêt ! Allez !!

Pour conclure cette interview, auriez-vous un message pour les lecteurs de JaME ?

Ruimaru: Merci de nous avoir lus ! Nous viendrons pour sûr dans votre pays et y donnerons un concert ! Quand cela arrivera, venez nous rencontrer !
Belle: Merci d’avoir été avec nous. Le visual kei conquerra le monde…n’est pas ce que je dirais, mais si nous pouvions répandre le visual kei ne serait-ce qu’un petit peu, ce serait formidable. Soyez bienveillant envers Vivarush s’il vous plaît !
Yukimura: Merci d’avoir lu cette interview jusqu’au bout ! Il y a beaucoup de gens à l’étranger qui ne connaissent pas Vivarush, alors essayez de nous faire connaître si vous le pouvez ! Je veux que nous nous rencontrions et que vous assistiez à un de nos concerts un jour !
Qs : Vous nous avez trouvés, alors j’espère que nous pourrons nous rencontrer un jour.
Pamy: Vous tous ! Je vous remer-pamy de nous avoir lus ! Attendez comme des enfants bien sages jusqu’à ce que vous puissiez rencontrer Pamy ! Si vous attendez, peut-être que j’apparaîtrai un de ces jours à côté de votre lit… ? Ou quelque chose comme ça (rires) Je vous aime tous ! C’était le meilleur et le plus fort, super souriant joli mignon cool, Pamy le batteur !

JaME souhaite remercier Vivarush pour avoir rendu cette interview possible.

Liens

Site officiel : http://vivarush.jp/
Twitter : https://twitter.com/vivar_official
YouTube de KERBEROS ENTERTAINMENT : https://www.youtube.com/channel/UCT-aMQfLZFBZcpwtyj8MucQ
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités
  • Chaotic Harmony
  • euroWH
  • SYNC NETWORK JAPAN